LA LETTRE D'INFORMATION

S'inscrire
Voir les dernières lettres
 

ACTUALITÉS DES ADHÉRENTS
TOUS LES ARTICLES IMPRIMER             J'AIME  (483 personnes aiment cet article)
Publié le 15/11/2011.


Pierre-Marie POIRIER
Ithaque, Botho Strauss - m e s Jean-Louis Martinelli - En tournée du 22 novembre 2011 au 21 janvier 2012.
Vos commentaires





précédente
2 photos
suivante
Réagir à cet article


Botho Strauss se substitue à Homère pour raconter le retour d’Ulysse à Ithaque. Une fascinante relecture de l’Odyssée et une épopée théâtrale portée par le couple Charles Berling / Ronit Elkabetz.

Vingt ans ont passé depuis que les héros grecs Achille et Hector sont tombés sur les champs de bataille de Troie. Dès la fin de cette guerre féroce, Ulysse a erré dans un monde inconnu, sauvage, loin de son pays, loin des hommes, loin même des Dieux qui l'avaient exilé. Libéré de la persécution de Poséidon par Athéna, le marin aborde enfin les côtes d'Ithaque pour reprendre ce qui est sien : sa patrie insulaire, son trône et sa femme Pénélope qui a contenu, sans faillir, les sollicitations des prétendants pendant son absence. Mais alors qu'Ulysse s'est extrait avec ruse des situations les plus périlleuses, ce retour est, lui aussi, semé d’obstacles…

Dans sa pièce inspirée des Chants du Retour d'Homère, Botho Strauss réécrit littéralement l'Odyssée, comme il a réécrit le Songe d'une Nuit d'Été de Shakespeare (Le Parc) ou la Mythologie grecque (Chœur Final). Ce récit fondateur, matrice de tant de fictions d’aujourd’hui, y prend une résonance singulière : le dramaturge allemand redonne toute leur mesure aux personnages et aux situations décrits dans le texte initial, passant de l’onirisme au réalisme, de l’antique à l’actuel. Dans la mise en scène de Jean-Louis Martinelli, première adaptation d’Ithaque en France, l’épopée se mêle intimement à la condition humaine contemporaine : Ulysse (Charles Berling, anti-héros idéal) est écartelé entre devoir et sentiments. Sa relation avec Pénélope (Ronit Elkabetz, magnétique) traduit la désillusion et le morcellement des relations entre les êtres, la difficulté de retisser des liens rompus... Ulysse se révèle en homme égaré qui n'en finit pas de rentrer chez lui et dont le retour semble impossible…


Lire les commentaires

Réagir à cet article
Votre adresse e-mail
(ne sera pas visible par les utilisateurs)
Commentaire
VÉRIFICATION CONTRE LE SPAM


Votre commentaire sera affiché après validation par le webmaster


© Rue du Conservatoire, 2 bis rue du conservatoire, 75009 ParisNous écrireMentions légales

conception : Emmanuel de Sabletdesign : Vattiksréalisation : ReMember Systemphoto du théâtre : Max Armengaud