LA LETTRE D'INFORMATION

S'inscrire
Voir les dernières lettres
 

LECTURES VAGABONDES
TOUS LES ARTICLES IMPRIMER             J'AIME  (469 personnes aiment cet article)
Publié le 22/02/2014.


La Lecture Vagabonde KOSTIA - vos témoignages
Le 11 février 2014, Julien Oliveri (promo 2011) offrait à un public fasciné la lecture d'un texte de Hermann Ungar, qu'il a adapté.
Vos commentaires

Kostia
d’après Enfants et meurtriers
d’Hermann Ungar


Adaptation, mise en lecture et jeu de Julien Oliveri (promo 2011)

Témoignages :

J'ai assisté à cette lecture de Kostia, lecture qui n'en était plus une, tant la virtuosité du comédien, son implication dans la vie de ce personnage marginal, la mise en espace claire et précise, tout concourait à donner l'impression que la pièce était déjà là en préfiguration...
J'ai été frappé également par la parenté thématique avec l'Amérique, de Kafka, peut-être pas étrangère à l'origine tchèque de l'auteur écrivant, si je ne me trompe, lui aussi en allemand.
Merci encore pour ce moment intense partagé, pour cette découverte d'un auteur peu, sinon pas du tout, connu!
Daniel Schröpfer

J'ai adoré cette lecture vagabonde de KOSTIA du 11 février 2014: ce fut un magnifique moment, à tous points de vue.
La découverte d'un auteur, Hermann Ungar, que j'apparenterais à un Pagnol d'outre-rhin, léger et profond à la fois, un art du récit à la première personne, incisif et coloré.
Et que dire de Julien Oliveri, adaptateur, metteur en scène et acteur !
Une très belle adaptation, une écriture au plus proche de l'acteur, ménageant une dramaturgie intelligente et efficace
Une mise en espace dépouillée et subtile, une très belle utilisation du lieu : un spectacle en soi.
L'acteur: c'est un diamant brut !
Mais que de facettes déjà taillées dans cette lecture ! Il est violent et tendre, candide et machiavélique, charmeur et irritant, enfantin et désabusé, il manie tout et son contraire, il nous fait entendre le texte et son sous texte, à son rythme, avec une justesse et une maîtrise stupéfiantes, il nous entraîne où il veut .Une très très belle découverte,
Le souhait d'être tenue informée de l'après lecture
Une aventure que je suivrai avec attention et plaisir
Anie Balestra

J’ai découvert un acteur remarquable, d’une grande subtilité, entièrement au service de son projet. Il pourrait se pencher sur l’univers de Robert Walser, qui lui irait, je crois, comme un gant.
Pour ce projet-ci, je l’ai invité à contacter mon ami l’éclairagiste Jean Grison.
Peut-être il pourrait se mettre en relation avec le secteur culturel de l’ambassade d’Allemagne qui pourrait avoir envie de contribuer à faire découvrir cet auteur et avoir envie de soutenir ce travail.
Il pourrait aussi, bien sûr, proposer une maquette au JTN. Et ce projet pourrait aussi, je crois être créé au Petit Montparnasse ou à L’Atalante.
En tout cas je l’encourage vivement à aller jusqu’au bout de cette création  et s’il a besoin d’un coup de main pour la mise en scène, je suis partant.
Basile Benoît de Bodt

La lecture était magnifique, chaleureuse, le lieu accueillant, l'acteur de grand talent, enfin un moment intense.
Isabelle Hurtin



par Françoise VIALLON-MURPHY et Ariane PICK,

Responsables des Lectures vagabondes.

Lire les commentaires

Réagir à cet article
Votre adresse e-mail
(ne sera pas visible par les utilisateurs)
Commentaire
VÉRIFICATION CONTRE LE SPAM


Votre commentaire sera affiché après validation par le webmaster


© Rue du Conservatoire, 2 bis rue du conservatoire, 75009 ParisNous écrireMentions légales

conception : Emmanuel de Sabletdesign : Vattiksréalisation : ReMember Systemphoto du théâtre : Max Armengaud