LA LETTRE D'INFORMATION

S'inscrire
Voir les dernières lettres
 

LECTURES VAGABONDES
TOUS LES ARTICLES IMPRIMER             J'AIME  (483 personnes aiment cet article)
Publié le 23/04/2014.


LV BRûLER DES VOITURES
Marianne Epin met en Lecture Vagabonde BRÛLER DES VOITURES de Matt Hartley le lundi 5 mai 2014 à 12h au JTN
Vos commentaires

Nous avons le plaisir de vous annoncer
une nouvelle Lecture Vagabonde *

le lundi 5 mai 2014 à 12h
(ouverture des portes à 11h30)

JTN
13, rue des Lions Saint- Paul, Paris 75004

Nombre de places limité. Réservation indispensable
 
  lv@rueduconservatoire.fr

Brûler des voitures
de Matt Hartley
Traduit de l'anglais par Séverine Magois

Mise en lecture  :  Marianne Epin

Avec
Emma Bergmann, Hélène Bressiant, Romain Francisco, Marie Frémont, Julien Gaspar Oliveri, Benoît Marchand, Marina Monmirel, Jean-Michel Portal, Roxanne Roux.
            
Durée de la lecture : 1h15

Brûler des voitures > Résum
é
Le temps d’une nuit entre 3h30 et 5h00, à Londres, le destin des habitants de trois appartements se trouve relié par le drame d’un enfant renversé par la voiture de chauffards défoncés à la cocaïne.

Matt Hartley force la porte de trois appartements et fait peu à peu monter la tension au sein de trois groupes d'individus : de jeunes parents désemparés en mal d’enfant ; des amis sous l’effet de la cocaïne, au retour d'une soirée arrosée et tendue, dans leur colocation ; un couple déchiré par la passion. Au cours de ces trois actes, se déroulant en temps réel sur une heure trente, s’enchevêtrent les divers éléments d’un drame qui concerne l’ensemble des protagonistes. Grâce à une langue nerveuse et efficace, Hartley livre un texte virtuose, véritable boîte à jeu pour les acteurs : ces trois huis clos confirment que l'enfer, c'est bien les autres. Portrait d’une société qui perd ses repères, où le destin de jeunes bourgeois cyniques croisera celui de couples malmenés par la vie… L’humanité finira par poindre et panser les blessures.

Traduite avec le soutien de la Maison Antoine Vitez,
pièce lauréate 2013 des Journées de Lyon des Auteurs de Théâtre,
"Brûler des voitures" est publiée aux éditions Théâtrales.


Matt Hartley, auteur
Né en 1980, Matt Hartley a étudié le théâtre à l'université de Hull (diplômé en 2002) puis l'écriture dramatique au Royal Court de Londres.
En 2007, sa pièce 65 Miles se voit décerner le prix Bruntwood, consacré aux jeunes auteurs. En 2008, The Bee est créée au Festival d’Édimbourg où, encensée par la critique, elle se joue à guichets fermés, avant une nouvelle création aux États-Unis.
Parmi ses autres pièces, citons Mad Funny Just (prix « New Voices » du Old Vic Theatre), Sentenced (Union Theatre, 2006), Punch (Hampstead Theatre, 2008), Epic (Theatre 503, 2010), The Pursuit (Radio 4, 2010), Trolls (Theatre 503, 2011), Vesuvius (Theatre 503, dans le cadre du spectacle Life for Beginners, 2012). Pour la télévision, il travaille sur la série Hollyoaks (Lime Pictures/Channel 4).
Il écrit actuellement pour la Royal Shakespeare Company, le Old Vic Theatre et Limes Pictures. Sa pièce pour adolescents Horizon sera créée au National Theatre en 2014, dans le cadre du festival "Connections".

Séverine Magois, traductrice

Après des études d’anglais et une formation de comédienne, Séverine Magois s’oriente vers la traduction théâtrale. Outre l’œuvre de Daniel Keene et de Mike Kenny, dont elle est également l’agent, elle a traduit – pour la scène ou l’édition – des pièces de Sarah Kane, Kay Adshead, Martin Crimp, Harold Pinter, Nilo Cruz, Mark Ravenhill, Lucy Caldwell, Patrick McCabe, David Harrower, Rob Evans, Nick Payne, John Osborne, Carey Perloff…
En 2005, elle reçoit avec Didier Bezace le Molière de la « Meilleure adaptation d’une pièce étrangère » pour La Version de Browning de Terence Rattigan.

Marianne Epin, metteure en scène et comédienne
(promo 1973)

En 1984, elle reçoit le Prix de la Révélation, décerné par le Syndicat de la Critique pour son interprétation de Sichel, dans Le Pain dur de Paul Claudel. En 1985, elle reçoit le Prix Gérard Philipe. Elle est nominée Meilleure Comédienne aux Molières 2005 pour Hannah K de Renaud Meyer. Formée au Conservatoire National Supérieur d’Art Dramatique dans la classe d’Antoine Vitez, Marianne Épin joue à la Comédie-Française de 1986 à 1991.
De 1995 à 2001, pendant 7 ans, elle a assumé la responsabilité artistique de la programmation du Théâtre de la Criée à Marseille. Elle interprète Tchékhov, Molière, Shakespeare, Vitrac, Adamov, Marivaux, Bernanos, Yasmina Reza, Labiche, Philip Ridley, Martin McDonagh, Loleh Bellon, Corneille… sous la direction de Pierre Debauche, Antoine Bourseiller, Pierre Vial, Jorge Lavelli, Gildas Bourdet, Jean-Pierre Miquel, Daniel Mesguich, Jean-Luc Revol, Patrice Kerbrat, Marion Bierry… Elle a mis en scène et interprété aux côtés de Fellag, Tous les Algériens sont des mécaniciens au Théâtre du Rond-Point et au Théâtre des Bouffes Parisiens. En 2011, elle signe la mise en scène de Petits chocs des civilisations de Fellag, créé à la Comédie de Picardie et présenté au Théâtre du Rond-Point et en tournée. Au cinéma, elle apparaît dans Je suis Pierre Rivière et Papa est parti, Maman aussi, réalisés par Christine Lipinska, L’Amour violé et Jamais plus toujours réalisés par Yannick Bellon, Spirale (réalisation Christopher Franck), Sushi Express (réalisation Laurent Perrin), Mille millièmes (Rémy Waterhouse)… On la retrouve également à la télévision dans de nombreux téléfilms.

Les *Lectures Vagabondes sont une activité de notre association Rue du Conservatoire.
Vous avez envie de mettre en oeuvre une Lecture Vagabonde : contactez-nous sur 
lv@rueduconservatoire.fr


En vous espérant nombreux à venir partager ce nouveau vagabondage.

Bien à vous,


par Françoise VIALLON-MURPHY et Ariane PICK,

Responsables des Lectures vagabondes.

Lire les commentaires

Réagir à cet article
Votre adresse e-mail
(ne sera pas visible par les utilisateurs)
Commentaire
VÉRIFICATION CONTRE LE SPAM


Votre commentaire sera affiché après validation par le webmaster


© Rue du Conservatoire, 2 bis rue du conservatoire, 75009 ParisNous écrireMentions légales

conception : Emmanuel de Sabletdesign : Vattiksréalisation : ReMember Systemphoto du théâtre : Max Armengaud