LA LETTRE D'INFORMATION

S'inscrire
Voir les dernières lettres
 

LES MOTS DE LA PRÉSIDENCE
TOUS LES ARTICLES IMPRIMER             J'AIME  (472 personnes aiment cet article)
Publié le 17/05/2014.


AG du 12 mai 2014 : le rapport moral
Nous fêterons l’année prochaine les dix ans de Rue du Conservatoire et si nous regardons d’ores et déjà ce qu’elle est devenue, c’est vraiment formidable et très encourageant !
Vos commentaires
Bonsoir à toutes et tous,

C’est joyeux de vous voir si nombreuses, si nombreux, pour
notre Assemblée générale, ce "rendez-vous de mai" !

Tout d’abord, je remercie Claire Lasne-Darcueil de perpétuer la tradition et de nous accueillir. Merci à Vincent Détraz, à Julien et Zober. Je salue fraternellement Daniel Mesguich et lui souhaite de belles aventures de théâtre. Il faut savoir que, si nous ne sommes pas en Jouvet, c’est parce que le troisième tour y a lieu, aujourd’hui et demain, mais nous allons essayer de rendre cette réunion aussi conviviale que si nous y étions…

Avant d’aborder le bilan de l’année, je tenais à vous informer ou vous rappeler qu’en ce moment se tient une A.G. au Théâtre de la Colline relativement à la lutte pour une réforme juste de l’assurance chômage. La nôtre était programmée longtemps avant et nous sommes désolés de ce concours de circonstance. Peut-être que certains des « nôtres » ont choisi de s’y rendre. C’est un sujet très grave, nous y restons attentifs. Nous sommes dans un processus de peaux de chagrin… Fermeture des théâtres, annulation de festivals, diminution des subventions, atteinte aux droits des intermittents… Résistons avant qu’il ne soit trop tard ! Nous avons sur le site une rubrique « Face à l’actualité » qui vous informe de certaines situations critiques. N’hésitez pas à nous tenir informés de celles dont vous êtes témoins afin que nous puissions relayer l’information. Car, comme le précise notre Manifeste, « Rue du Conservatoire s’attache à promouvoir un esprit d’objectivité, de neutralité et d’ouverture. Elle s'interdit toute prise de position à caractère politique ou confessionnel mais n'en participe pas moins aux grands débats culturels du moment. »

Nous fêterons l’année prochaine les dix ans de Rue du Conservatoire et d’ores et déjà si nous regardons ce qu’elle est devenue, c’est vraiment formidable et très encourageant !

Presque 600 adhérents. Précisément 582. Depuis notre dernière assemblée, 78 élèves et anciens élèves nous ont rejoints. D’autres s’éloignent, parfois temporairement, c’est la vie ! Nous représentons actuellement quasiment 30% des élèves et anciens élèves de cette école, c’est déjà pas mal !...

Vous avez en main le rapport financier, que vous ratifierez tout à l’heure. Notre budget est serré mais il est équilibré... Un peu d'air de nous ferait pas de mal mais bon, voilà, nous sommes des artisans et vivons comme des artisans. Nous ne vivons qu’avec les cotisations, nous n’en avons pas augmenté le montant depuis 9 ans. Par choix. Donc, nous sommes le reflet de notre monde actuel, rick-rack, mais on résiste !   

Nous sommes membres fondateurs de PSL-Alumni.
Qu’est-ce que PSL-Alumni ?
C’est une association ( fédération ) qui regroupe les élèves et les anciens élèves des Grandes Ecoles parisiennes. P.S.L. en est la matrice. Paris Sciences et Lettres est l’université de recherche qu’ont créée en se rassemblant l’Ecole normale supérieure, le Collège de France, l’ESPCI ParisTech, Chimie ParisTech, l’Observatoire de Paris, l’Université Paris-Dauphine et l’Institut Curie, Mines ParisTech, le Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris, le Conservatoire national supérieur d’Art dramatique, l'Ecole nationale supérieure des beaux-arts, l'Ecole nationale supérieure des Arts Décoratifs, La Fémis, entre autres. Dotées d’une longue histoire, les institutions membres de Paris Sciences et Lettres jouissent déjà d'un vaste réseau d'anciens élèves. Leurs associations d’anciens élèves ont décidé de profiter de l'émergence de PSL en tant que future université de rang mondial pour se fédérer et multiplier les coopérations selon leurs secteurs d’activité, L’objectif à plus ou moins long terme sera de constituer une aide supplémentaire pour la vie professionnelle des Alumni, qui pourront compter sur un réseau plus étendu et diversifié. Les associations d’anciens élèves mettront en commun leurs multiples savoir-faire, et développeront des projets communs (un grand réseau qui offrirait des services communs)
Vous pouvez aller sur le site pour de plus amples renseignements et précisions.

Les activités propres à Rue du Conservatoire remportent toutes de plus en plus de succès. Les responsables auront l’occasion de vous en parler plus précisément tout à l’heure mais qu’ils soient ici remerciés pour leur engagement, leur dévouement et leur force de proposition.

* Les Rendez-vous depuis la dernière AG ont été très appréciés : Dominique Besnehard au J.T.N. et Jean-Pierre Améris dans cette salle. De beaux échanges qui réunissaient les plus jeunes d’entre nous aux plus anciens. C’était très émouvant. D’autres suivront, j’espère !

* Les Lectures Vagabondes sont véritablement un succès. Je voulais juste vous dire que nous avons établi une charte, qui permet de cadrer les propositions et de faire en sorte d’éviter confusions et désagréments. Cette charte, je vous invite à la consulter sur notre site, dans la rubrique des Lectures Vagabondes. Il nous est apparu cette année que nous devions réfléchir à la notion de « maquette de production », plus adaptées en terme de distribution à certains projets d’adhérents. Nous pensons que celles-ci peuvent trouver leur juste place au sein des projets du Label. En revanche, je voulais dire que j’ai trouvé superbes les « appels à lecteurs » et que je trouve que ceux-ci reflètent de façon juste ce que la solidarité et la dynamique de notre association peut mettre en place et en actions.

* Le Label donc… De plus en plus de projets le sollicitent, et pas seulement des projets de théâtre. C’est la variété des formes et des esthétiques qui en fait sa richesse. C’est à la fois une aide à la communication des spectacles et une visibilité accrue de notre association dans les théâtres. Encore trop peu de gens de l’association viennent assister aux spectacles que nous essayons de mettre en lumière du fait d’une participation significative d’élèves ou d’anciens élèves. Ainsi qu’aux débats qui s’en suivent et qui sont passionnants.
Et de la même façon que Catherine organise des soirées spéciales Label, il serait sympathique d’organiser des rendez-vous pour aller ensemble voir les ateliers des élèves et les maquettes présentées au JTN. Ce serait des occasions de se rencontrer et de partager notre curiosité pour ce qui se fait aujourd’hui et se fera demain.

 * Les ateliers de recherche et d’échange : La  Master Class de Philippe Adrien a elle aussi été une grande réussite. Initiée et organisée par Marie-Luce, elle a suscité beaucoup de demandes d’adhérents, tous n’ont pu participer, mais celles et ceux qui l’ont vécu en sont revenus enchantés. Et  Philippe Adrien, qui fut et est encore un professeur du Conservatoire, a accepté avec plaisir d’être membre d’honneur de notre association. J’espère vivement qu’une nouvelle Master Class pourra se mettre en place avec un autre grand metteur en scène.

* Les Cartes Blanches : Martine s’est attachée à donner la parole à trois femmes dans les dernières. Ces Cartes Blanches commencent à constituer un joli petit recueil d’opinions diverses. Je trouve cela passionnant mais peut-être, là aussi, pourriez-vous davantage réagir aux textes qui nous sont offerts gracieusement et qui demandent du temps et de la réflexion de la part de leurs auteurs, que je remercie ici.
A propos de la parole des femmes, je vous signale que nous soutenons officiellement l’association H/F IdF, depuis cette année. Celle-ci travaille sur les discriminations faites aux femmes dans tous les postes culturels à responsabilités et lutte pour la parité. May Bouhada, ancienne élève en est la présidente et Agnès Quinzoni secrétaire générale du J.T.N en est la secrétaire. Vous pouvez également consulter leur Manifeste et les constats sur le Site, c’est assez édifiant !

* La Solidarité : Ce que je voulais en dire, en dehors des propositions et actions de Catherine et Philippe, c’est qu’en fait tout ce que nous engageons est solidaire ! Les LV sont solidaires, par leurs appels à lecteurs et le partage des écrits et des émotions, le Label est solidaire par sa possibilité de mutualisation des moyens, les Ateliers de recherche et d’échange et les Rendez-vous le sont aussi par l’ouverture et la rencontre. La solidarité c’est l’humain, les humains que nous sommes, et c’est aussi l’entraide professionnelle. Les informations qui circulent, les petites annonces, etc…le réseau propre à toute Grande Ecole.

Avant de terminer cette intervention, je voudrais remercier Emmanuel de Sablet qui a conçu et administré le site depuis son ouverture. Qui vous a accueillis, aidés, encouragés et dirigés vers ce que vous pouviez ignorer. Avec dévouement, intelligence et fermeté aussi. Il a pris la décision de quitter cette fonction pour des raisons personnelles. Alors Marie-Luce Bonfanti a accepté de reprendre cette rude tâche avec un enthousiasme et une intuition remarquables. Le site est notre poumon, notre cœur, bien plus que la vitrine qu’on évoque sans arrêt.  Bravo et merci ! A tous les deux.

C’est la dernière année de cette équipe d’administration, l’année prochaine vous élirez un conseil d’administration dans son ensemble. Et c’est avec une immense tristesse que nous ne terminerons pas avec notre chère Elisabeth ce voyage de trois années. Mais elle est là, avec nous tous, ce soir et les autres jours….
 
J’ai initié une modification statutaire, qui a été entérinée par le C.A., sur laquelle vous allez avoir à voter aujourd’hui. J’ai pensé qu’il serait juste de répartir sous forme de collèges les différentes « branches » de Rue du Conservatoire. Un collège représentant les élèves, un représentant les ayants-droit JTN et un les anciens élèves. Si vous ratifiez cette proposition, nous y travaillerons d’ici la prochaine assemblée et c’est elle qui sera effective lors des élections de 2015.

Je pense qu’il est très important pour notre association, pour sa vigueur, sa force d’invention et son avenir que des relais se prennent, je ne saurais que trop vous engager à la réflexion d’ici notre prochain rendez-vous et que beaucoup d’entre vous se présentent à ces élections.

Voilà mes amis, en attendant, nous allons continuer à travailler, réfléchir, à vous proposer, nous accueillons toujours avec grand intérêt vos souhaits, vos remarques, vos éventuelles initiatives et même vos critiques. A cet égard j’aimerai que les administrateurs et les responsables d’activités vous sollicitent davantage pour participer à l’organisation des diverses manifestations mais aussi simplement pour avoir votre avis sur telle ou telle proposition. Nous disposons pour cela d’un outil d’e-questionnaire sur notre site que nous n’avons pas encore utilisé mais nous pourrions utiliser régulièrement afin de générer encore plus de démocratie participative au sein de l’association.

Je tiens à rester attentive à tous, pour que l’association se développe, grandisse encore et embellisse.

Yveline Hamon
Présidente
Le 12 mai 2014

 

Lire les commentaires

Réagir à cet article
Votre adresse e-mail
(ne sera pas visible par les utilisateurs)
Commentaire
VÉRIFICATION CONTRE LE SPAM


Votre commentaire sera affiché après validation par le webmaster


© Rue du Conservatoire, 2 bis rue du conservatoire, 75009 ParisNous écrireMentions légales

conception : Emmanuel de Sabletdesign : Vattiksréalisation : ReMember Systemphoto du théâtre : Max Armengaud