LA LETTRE D'INFORMATION

S'inscrire
Voir les dernières lettres
 

FACE À L'ACTUALITÉ
TOUS LES ARTICLES IMPRIMER             J'AIME  (334 personnes aiment cet article)
Publié le 22/10/2015.


La PAROLE ERRANTE demain ?
Dimanche 25 octobre à partir de 13h à la Parole Errante Une journée d’information et de discussion sur l’avenir de la Parole Errante !
Vos commentaires
Armand Gatti © Benoît Linder pour Poly

La Parole Errante demain !
dimanche 25 octobre à partir de 13h
à la Parole Errante
 
Une journée d’information et de discussion sur l’avenir de la Parole Errante !


Le lieu comme colonne libertaire, comme bibliothèque, comme écriture, comme université du pauvre, le lieu repensé par les langues, le lieu comme croisement entre science et poésie, comme archive, comme compagnonnage, le lieu du corps, le lieu comme espace de représentation, comme territoire libéré, le lieu selon Antonio Gramsci, le lieu comme traversée des langages, le lieu en construction, le lieu interpellé par l’image, le lieu comme observatoire des étoiles, le lieu pour sortir du lieu, le lieu comme inventaire des soulèvements, l’arbre comme langage possible d’univers, le lieu de la palabre, le lieu parmi d’autres lieux.

Inventaire des possibles formulé lors de l’exposition inaugurale de la Parole errante en 2001
   
   
    La Parole errante est le fruit de la rencontre entre une ancienne usine et la tribu emmenée par Armand Gatti pendant près de 30 ans. En mai 2016, le bail qui lie le Conseil Général à la Parole errante arrive à échéance. Un collectif d’usagers, metteuses en scène, comédiens, libraires, écrivaines, réalisateurs, chômeuses, musiciennes, enseignants, menuisiers, éducateurs, militantes, a pris l’initiative d’imaginer un devenir pour ce lieu et d’écrire un projet.

Il y a plusieurs villes. L’une marquée par la précarité, la concurrence, l’individualisme, la peur de l’autre, l’endettement ou la privatisation de l’espace public. L’autre faite de luttes, de solidarités, d’une profusion d’initiatives culturelles, sociales et politiques. Depuis 10 ans, le lieu s’inscrit résolument dans cette seconde géographie. Le collectif « la Parole errante demain » veut travailler à cette continuité et faire que demain, comme aujourd’hui, se côtoient ici des créateurs confirmés, la première d’une compagnie naissante, un festival international, un festival de quartier, une assemblée générale et une fête communautaire. Quel espace en région parisienne pratique une telle ouverture, où ni l’argent, ni la reconnaissance préalable ne constitue une barrière ?

Le propriétaire, à savoir le Conseil Général de Seine-Saint-Denis, doit encore décider de l’avenir qu’il réserve à ce lieu. Il n’est pas sûr qu’il entende les nécessités de maintenir un espace où cohabite une telle diversité de rencontres, réalités, pratiques. Nous défendons un lieu fondé sur l’ouverture, l’accueil, le partage, la solidarité, un lieu ancré dans la ville de Montreuil et dans le territoire de la Seine-Saint-Denis, un centre de création culturel et social qui ne se referme pas sur lui-même.

Que serait un lieu à la hauteur des exigences des temps présents ?
Que pourrait devenir la Parole errante demain ?

Nous vous invitons à venir nous rencontrer le dimanche 25 octobre 2015 à la Parole Errante.
Ce jour se veut un moment fédérateur depuis lequel nous poursuivrons la construction d’un lieu commun, ouvert, dont les expressions les plus concrètes continueront de s’élaborer ensemble.

    DIMANCHE 25 OCTOBRE 2015
    13h : accueil, auberge espagnole
    14h : présentation publique du projet
    15h30 : discussions thématiques
    19h30 : repas et bal multiple
    avec Gamelan Puspa Warna, Tripes, L'Orchestre en Carton, DDJ (Collectif Coax), Monte Isola, Harvest (Tricollectif), Tricycle (Collectif Surnatural), Helved Rüm (Coax), Hippie Diktat (Coax), La Barricada Tropical
 
9 rue François Debergue, 93100 Montreuil (Métro : croix de chavaux)
 
Vous pouvez lire le projet sur le site et vous inscrire publiquement à une liste de soutien sur :
laparoledemain.jimdo.com

Lire les commentaires

Réagir à cet article
Commentaire laissé le 25/10/2015 à 02:46
Toujours ouvert, malgré les souffrances partagées et parfois de très beaux spectacles partagés aussi comme des tremplins qui filent vers les étoiles . . .
on soutient
Jean Mermet
Votre adresse e-mail
(ne sera pas visible par les utilisateurs)
Commentaire
VÉRIFICATION CONTRE LE SPAM


Votre commentaire sera affiché après validation par le webmaster


© Rue du Conservatoire, 2 bis rue du conservatoire, 75009 ParisNous écrireMentions légales

conception : Emmanuel de Sabletdesign : Vattiksréalisation : ReMember Systemphoto du théâtre : Max Armengaud