LA LETTRE D'INFORMATION

S'inscrire
Voir les dernières lettres
 

PETITES ANNONCES
TOUS LES ARTICLES IMPRIMER             J'AIME  (99 personnes aiment cet article)
Publié le 31/03/2016.


Yannick MORZELLE (promo 2016) en appelle à votre soutien
Pour financer les premiers pas de sa mise en scène LA THEBAÏDE de Jean Racine, aidez-le sur KissKissBankBank AVANT LE 11 AVRIL
Vos commentaires
6, 7 et 8 mai
au théâtre de l'ENS
La Thébaïde ou les frères ennemis
Jean Racine
Metteur en scène : Yannick Morzelle
Dramaturge et Assistant : Julien Allavena
Avec
Théodora Breux, Geoffrey Rouge Carrassat, Salomé Diénis Meulien, Julien Frison, Loulou Hanssen, Antoine Prud'homme de la Boussinière, Yuriy Zavalnyouk

 Assistants son et lumière, composition musicale :
Arsène Desmichelle et Paulin Amato

 

Je m’appelle Yannick Morzelle, je suis comédien au CNSAD en troisième et dernière année. J'ai également fait un an de formation à l'école du Studio Théâtre d'Asnières. Je commence à jouer dans quelques pièces et tourner dans quelques films et séries comme "Baron Noir" pour Canal Plus.

La Thébaïde est la première pièce que je mets en scène. Cela fait maintenant plus d'un an qu'aux côtés de Julien Allavena, étudiant en deuxième année à l'ENS Ulm, je travaille sur cette œuvre que j'ai découverte par hasard, tant elle est peu connue et rarement jouée, malgré ou à cause de sa radicalité qui me la fait trouver passionnante. Son actualité criante et ses passions poussées à l'extrême et à l'absurde plus que dans toute autre pièce de Racine m'ont décidé dès la première lecture.

 Pour ce projet, je me suis entouré de comédiens du CNSAD que je connais bien, avec qui j'ai appris à travailler depuis plusieurs années. J'ai choisi le théâtre de l'ENS afin de rôder ce spectacle, établir un dossier solide, et le confronter à l'épreuve du public avant de pouvoir prétendre jouer dans des théâtres où les conditions pourront être entièrement professionnelles.

Je désirerais également tourner une captation de la pièce.

 Pour pouvoir présenter le spectacle le plus abouti possible, l'équipe entière partira en résidence à Saint-Jean de Nay, en Haute Loire, l'avant-dernière semaine de répétitions, afin de pouvoir travailler intensément du matin au soir tous ensemble et en immersion totale.
Dans cette première version, nous ne ferons donc aucun profit qui pourrait contrebalancer les dépenses que nécessite ce genre de projets, mais ces premières représentations seront, je l'espère, le moyen de faire connaître et faire jouer ce spectacle professionnellement.

C'est la raison pour laquelle je me tourne vers le crowdfunding pour financer ce projet en matière de décors, de costumes, de communication,de transports et de captation.

Lire les commentaires

Réagir à cet article
Votre adresse e-mail
(ne sera pas visible par les utilisateurs)
Commentaire
VÉRIFICATION CONTRE LE SPAM


Votre commentaire sera affiché après validation par le webmaster


© Rue du Conservatoire, 2 bis rue du conservatoire, 75009 ParisNous écrireMentions légales

conception : Emmanuel de Sabletdesign : Vattiksréalisation : ReMember Systemphoto du théâtre : Max Armengaud