LA LETTRE D'INFORMATION

S'inscrire
Voir les dernières lettres
 

DES NOUVELLES DU FRONT
TOUS LES ARTICLES IMPRIMER             J'AIME  (87 personnes aiment cet article)
Publié le 19/05/2016.


Assurance chômage: les experts reportent leur avis sur l'accord des intermittents
Selon une source proche : l'interprofession, en fait le Medef et la CFDT, a mis la pression pour que le comité ne sorte pas d'avis
Vos commentaires

Lu dans lentreprise.lexpress.fr

Paris, 18 mai 2016 - Le comité d'expertise sur l'assurance chômage des intermittents, qui devait se prononcer mercredi sur l'accord trouvé fin avril par la profession, a décidé de reporter son avis pour des raisons "juridiques", a-t-on appris auprès d'un des experts.

L'instance, composée notamment de représentants des ministères du Travail et de la Culture, de Pôle emploi et de l'Unédic, avait jusqu'à ce mercredi pour indiquer si l'accord, conclu le 28 avril, respectait le cadrage financier imposé par les partenaires sociaux interprofessionnels gestionnaires du régime général. 

"On ne peut pas donner d'avis, parce que l'accord comporte un certain nombre de formulations pas très claires qui peuvent susciter des interprétations divergentes", a annoncé à l'AFP Mathieu Grégoire, membre du comité d'expertise en tant que personnalité qualifiée.

Pour que le comité d'expertise puisse se prononcer, les signataires devront corriger leur accord pour en supprimer les biais juridiques. "Cela repousse la date d'examen et d'avis à une période indéterminée", a indiqué M. Grégoire, précisant que le délai pourrait être de "trois semaines". Selon la loi, le comité d'expertise dispose de 20 jours, à compter de la signature de l'accord, pour donner son avis.

Mais selon une source proche du comité, le problème juridique n'est qu'un prétexte. "L'avis était prêt, il devait être annoncé cet après-midi au ministère de la Culture, mais il a été décidé hier soir de ne pas le donner", assure la source.

Selon celle-ci, les évaluations de l'Unédic, d'un côté, et des autres experts de l'autre, étaient très divergentes, et "l'interprofession, plus précisément le Medef et la CFDT, ont mis la pression pour que le comité ne sorte pas d'avis".

Les deux chiffrages étaient "trop éloignés", croit aussi savoir Fabien André du Syndeac (syndicat des employeurs du spectacle), qui parle d'une pression exercée par "le niveau interprofessionnel et Matignon". Selon lui, la profession s'apprête à signer un avenant à l'accord pour lever les incertitudes mises en lumière par le comité.

L'accord, approuvé par la partie patronale (Fesac) et l'ensemble des syndicats de la profession (CGT, CFDT, FO, CFE-CGC, CFTC), prévoit notamment d'assouplir les conditions d'affiliation au régime des intermittents (507 heures de travail sur 12 mois, au lieu de 10 mois pour les techniciens et de 10 mois et demi pour les artistes) et d'augmenter d'un point les cotisations patronales d'assurance chômage finançant le régime, de 8% à 9% du salaire brut.

Les partenaires sociaux interprofessionnels réclament un effort de 185 millions d'euros d'économies en année pleine d'ici à 2018, mais suggèrent que l'État en compense une partie, à hauteur de 80 millions.

Si l'accord respecte le cadrage, il sera intégré à la prochaine convention d'assurance chômage en cours de négociation.

Lire les commentaires

Réagir à cet article
Votre adresse e-mail
(ne sera pas visible par les utilisateurs)
Commentaire
VÉRIFICATION CONTRE LE SPAM


Votre commentaire sera affiché après validation par le webmaster


© Rue du Conservatoire, 2 bis rue du conservatoire, 75009 ParisNous écrireMentions légales

conception : Emmanuel de Sabletdesign : Vattiksréalisation : ReMember Systemphoto du théâtre : Max Armengaud

ESPACE ADHERENTS


IDENTIFIEZ-VOUS :



Mot de passe oublié ?

ACTUALITÉS

CNSAD / JTN :

JOURNAL DU CONSERVATOIRE N° 2

PSL ALUMNI :

PSL Alumni

Inscription en ligne pour les activités sportives PSL et PSL Alumni

FACE À L'ACTUALITÉ :

NOUVELLE REGLEMENTATION POUR LES ARTISTES ET TECHNICIENS INTERMITTENTS DU SPECTACLE…

DES NOUVELLES DU FRONT :

IINTERMITTENTS DU SPECTACLE : ANALYSE DE SAMUEL CHURIN

DÉCRET DU 13 JUILLET 2016 : MISE EN OEUVRE DE L'ACCORD DU 28 AVRIL

La loi Liberté de Création Architecture et Patrimoine (LCAP)

LIVRES / CD / DVD :

Maximilien DECROUX, au-delà du mime

Annie PEREC-MOSER, poète

VALET DE PIQUE, nouveau roman de Serge MARTINA

DU RÉGAL POUR LES VAUTOURS de Claude Régy

Les livres et CD LABEL de Rue du Conservatoire

PETITES ANNONCES :

Emmanuelle LEPOUTRE (promo 1994)

UN APPARTEMENT ! URGENCE...

Patrick SIMON

FORMATION / STAGES :

Urszula MIKOS vous propose des stages à la Mc11 de Montreuil

Christine BOISSON vous invite à travailler avec elle

Patricia STERLIN

Jean-Bernard FEITUSSI

Stage L’ACTEUR FACE A LA CAMERA au CENTQUATRE

VIE CULTURELLE :

MESSE 2017 pour l'anniversaire de la mort de MOLIERE

SOUVENIRS :

Bruno SACHEL

DÉCÈS :

Ceux qui nous ont quittés...

Dario FO

Emmanuelle RIVA

Eléonore HIRT

NOS ACTIVITÉS

SOLIDARITÉ :

Basile Bernard de Bodt à propos de François Toumarkine

CARTES BLANCHES :

Jean-Pierre SIMÉON

L'ASSOCIATION

ADHÉRENTS :

Adhésion et réglement des cotisations

Nos adhérents à ce jour

MANIFESTE :

Solidarité, partage et transmission

LES MOTS DE LA PRÉSIDENTE :

LES VOEUX DE LA PRÉSIDENTE CHRISTIANE MILLET

ORGANIGRAMME :

Organigramme

LA LETTRE D'INFORMATION

LETTRES D'INFORMATION :

AG du 24 avril 2017 : APPEL A CANDIDATURE au CA