LA LETTRE D'INFORMATION

S'inscrire
Voir les dernières lettres
 

LUTTES SOCIALES
TOUS LES ARTICLES IMPRIMER             J'AIME  (203 personnes aiment cet article)
Publié le 07/07/2016.


EURO 2016 : NON AU TRAVAIL GRATUIT DES DANSEURS !
Cérémonie d'ouverture : 400 danseuses et danseurs non rémunérés par l'UEFA. Un scandale dénoncé par la SFA qui en appelle à l'inspection du travail.
Vos commentaires


Euro 2016 : non au travail gratuit des danseurs !

Dimanche 10 juin 2016, sur la pelouse centrale du Stade de France, au son de David Guetta, s'élancent 400 danseuses et danseurs, pour exécuter une chorégraphie répétée des jours durant, devant 80 000 spectateurs (qui ont payé leur place de 75€ à 895€), et des dizaines de millions de téléspectateurs. Ces danseuses et danseurs, sélectionné-e-s au terme d'un casting dont l'offre a été diffusée sur des sites d'annonces professionnels, ne seront pas rémunéré-e-s ! Parce que nul ne peut croire que les temps soient durs pour l'UEFA, ce qui l'empêcherait de rémunérer des artistes, et parce que face aux conditions professionnelles du "show", la rémunération est la moindre des choses, le SFA a alerté les services de l'inspection du travail. Retrouvez le communiqué du SFA qui détaille les raisons de sa démarche.


Lire les commentaires

Réagir à cet article
Votre adresse e-mail
(ne sera pas visible par les utilisateurs)
Commentaire
VÉRIFICATION CONTRE LE SPAM


Votre commentaire sera affiché après validation par le webmaster


© Rue du Conservatoire, 2 bis rue du conservatoire, 75009 ParisNous écrireMentions légales

conception : Emmanuel de Sabletdesign : Vattiksréalisation : ReMember Systemphoto du théâtre : Max Armengaud