LA LETTRE D'INFORMATION

S'inscrire
Voir les dernières lettres
 

LES MOTS DE LA PRÉSIDENCE
TOUS LES ARTICLES IMPRIMER             J'AIME  (254 personnes aiment cet article)
Publié le 16/05/2016.


Discours de la Présidente lors de l'AG du 2 mai 2016
Vos commentaires

Bienvenue.

Merci à Claire Lasne  Darcueil de nous avoir ouvert une fois encore les portes du Conservatoire

Merci à vous tous d’être revenus dans cette salle Louis Jouvet, salle prestigieuse où nous avons ri, pleuré, tremblé, déclamé, dansé aussi… Et ce après une, puis deux et maintenant trois épreuves d’un concours très difficile : trente élèves seulement rentrent chaque année dans cette maison et ce sont trente artistes qui en sortiront pour jouer, diriger, enseigner et réinventer des vies avec talent et savoir-faire.

Car par ces temps de relâche et d’amalgame culturels, il est bon de rappeler que nous sommes dans La Grande Ecole de l’excellence, de l’expérience et du partage des arts de l’acteur.
Plus le temps passe et plus je réalise à quel point les enseignements des professeurs et les trois années passées avec mes camarades dans cette école m’ont constituée.

Il y a un an, quand j’ai décidé de participer activement à cette association, des amis très chers m’ont dit : C’est très bien, mais pourquoi faire ? A quoi ça sert ?
Aujourd’hui je peux leur apporter une réponse

Oui c’est vrai, à quoi ça sert ?

Pourquoi un label ? Pourquoi promouvoir des spectacles, des livres, en leur apportant notre soutien logistique, publicitaire, promotionnel, organiser des soirées spéciales pour les adhérents ? Et je profite de l’absence de Catherine Gandois pour dire l’admiration que j’ai pour son travail accompli, sa fidélité, son indéfectible soutien aux jeunes compagnies.

Pourquoi des Lectures Vagabondes qui invitent les acteurs de toutes promotions à mettre en voix des textes originaux dans un espace insolite ? Françoise et Christine vous parleront du projet d’association avec la Rue Blanche

Pourquoi les Cartes Blanches, qui constituent un témoignage unique des réflexions de personnalités diverses sur le théâtre et notre temps ?

Pourquoi le Pôle Solidarité ? Venir en aide aux camarades qui n’ont momentanément aucun recours. Dans la plus grande discrétion, mais le geste est fort, le geste de celles et ceux qui donnent est perçu comme un grand réconfort. Qu’ils en soient remerciés et sachent que chaque cent est dépensé pour le bienfait. Et qu’on ne me dise pas que les acteurs ne sont pas généreux !

Pourquoi passer des heures à compter le moindre timbre et s’appliquer à présenter un budget irréprochable alors qu’on n’est pas comptable ? N’est-ce pas Marc ?

Et chaque jour répertorier, archiver, actualiser, rédiger le site ? Site que nous projetons de rénover afin de le rendre encore plus interactif et pratique. C’est dans ce but que nous vous avons demandé de voter pour l’approbation des changements de statuts.

Et organiser des ateliers, des rencontres, constituer des dossiers, chercher des aides, des subventions, des partenariats pour soutenir, créer, inventer davantage encore ?

Et là, comme c’est un peu ma partie, je lance un appel déchirant à toutes celles et ceux qui ont l’âme ou les compétences d’administrateur ou peuvent partager leurs réseaux.

Pourquoi se soucier de l’avenir de ceux qui vont sortir de cette école ?

Et bien voici ma réponse :
Pour tenir parole.

Cette parole que nous avons reçue de nos merveilleux professeurs et qu’il est temps de partager, cette parole que nous nous sommes dite un jour, peut-être sur cet immuable banc de pierre à l’entrée du Conservatoire, ce banc qui semble inconfortable quand on n’en perçoit pas la densité et la fraicheur. : « je serai actrice, je serai acteur »
Et être acteur, c’est être tout cela.

A vous tous, de toutes promotions, réunis ici, je n’apprendrai pas combien il faut de courage, d’humilité et de fierté pour vivre ce beau métier, n’est-ce pas ?

Merci de votre présence joyeuse, de votre plaisir à vous retrouver et à nous rejoindre, de participer aux projets dont vont maintenant vous parler chacun des membres de notre équipe, Catherine, Marceau, Marc, Marie-Luce, Françoise, Christine, Joachim, Catherine, Elodie, Loïc, Pauline, Martine, Philippe, Sarah Jane, pour VOTRE association.

Après, nous avons préparé un très beau buffet, vous verrez….
Je remercie également la mairie du Neuf qui tout au long de cette année nous a apporté son soutien.

Christiane Millet

Lire les commentaires

Réagir à cet article
Votre adresse e-mail
(ne sera pas visible par les utilisateurs)
Commentaire
VÉRIFICATION CONTRE LE SPAM


Votre commentaire sera affiché après validation par le webmaster


© Rue du Conservatoire, 2 bis rue du conservatoire, 75009 ParisNous écrireMentions légales

conception : Emmanuel de Sabletdesign : Vattiksréalisation : ReMember Systemphoto du théâtre : Max Armengaud