LA LETTRE D'INFORMATION

S'inscrire
Voir les dernières lettres
 

ARCHIVES
TOUS LES ARTICLES IMPRIMER             J'AIME  (121 personnes aiment cet article)
Publié le 06/02/2017.


SYLVIA PLATH ET TED HUGHES présenté par Marie-Christine MAZZOLA
Rencontre et lectures à la Maison de la Poésie, lundi 27 février 2017 à 19h00
Vos commentaires
Lundi 27 février 2017 à 19h00
Maison de la Poésie

SYLVIA PLATH & TED HUGHES

Avec Sylvie Doizelet, Jacques Darras, Dorothée Zumstein & Marie-Christine Mazzola

Lecture par Thibault de Montalembert &
Sarah-Jane Sauvegrain

Jamais deux poètes n’ont atteint au cours du XXe siècle ni d’ailleurs depuis, un tel degré de célébrité que l’américaine Sylvia Plath et l’anglais Ted Hughes. Non seulement parce qu’ils formèrent ensemble un couple tragique, ponctué par son suicide à elle dans l’hiver 1963. Ou parce que la fatalité semble s’être acharnée contre lui, sa seconde femme ayant entraîné leur fille dans son suicide. Mais surtout parce que jamais encore l’on n’avait vu deux poètes créer à semblable égalité de génie et d’intensité, tout en vivant côte à côte.

C’est le sujet de la pièce de Dorothée Zumstein Never never never mise en scène par Marie-Christine Mazzola, avec lesquelles s’entretiendront Sylvie Doizelet et Jacques Darras.

À lire – Ted Hughes, Poèmes, 1957-1994, trad. de l’anglais (Royaume-Uni) par Jacques Darras et Valérie Rouzeau, Gallimard, 2009.

L’œuvre de Sylvia Plath est publiée chez Gallimard.

Dorothée Zumstein, Never, Never, Never, éd. Quartett, 2012


Lire les commentaires

Réagir à cet article
Votre adresse e-mail
(ne sera pas visible par les utilisateurs)
Commentaire
VÉRIFICATION CONTRE LE SPAM


Votre commentaire sera affiché après validation par le webmaster


© Rue du Conservatoire, 2 bis rue du conservatoire, 75009 ParisNous écrireMentions légales

conception : Emmanuel de Sabletdesign : Vattiksréalisation : ReMember Systemphoto du théâtre : Max Armengaud