LA LETTRE D'INFORMATION

S'inscrire
Voir les dernières lettres
 

DÉCÈS
TOUS LES ARTICLES IMPRIMER             J'AIME  (50 personnes aiment cet article)
Publié le 18/04/2017.


Mony-REY (Monique REH) (promo 1950)
Son fils, Benjamin Feitelson (promo 1976), nous demande d'annoncer le décès de cette ancienne élève, survenu le 9 avril 2017 à Genève.
Vos commentaires

Toutes nos condoléances à la famille.

Dès que nous aurons, de la part de Benjamin Feitelson, plus de renseignements sur la carrière de sa mère, nous pourrons compléter son profil.

Voici déjà une première information donnée par son fils :
" Mony-REY est sortie du conservatoire avec un 2ème prix de tragédie et un 2ème prix de comédie. Cette année-là, il n'y a pas eu de premier prix. Car on ne pouvait pas prendre ma mère au Français. Elle faisait double emploi avec Maria Casarès et les 1er prix étaient automatiquement engagés à la Comédie Française."

D'ici là, voici un ► souvenir laissé par Benjamin Feitelson sur notre site en 2010

Et un lien vers ► les archives du spectacle,
où vous aurez un petit aperçu de sa carrière en tant que comédienne et metteure en scène.

Elle a aussi tenu un rôle important au cinéma dans "Jamais sans ma fille" en 1991.

Voici un autre rôle qu'a tenu Mony-Reh, ainsi qu'en témoigne un autre ancien élève Patrick Hannais (promo 1973), auquel nous adressons nos remerciements .

Témoignage pour le fils de Mony
Mony Rey jouait la Thénardier dans la tournée Baret des Misérables, saison 1975-76 avec Jean Marais (ainsi qu'au théâtre des Célestins à Lyon) dans la mise en scène de Jean Meye qui dirigeait les Célestins à cette époque.
Aussi loin que je me souvienne, elle était comme camarade de tournée le contraire de ce personnage si peu sympathique. Elle était (hors scène) très douce et aux petits soins des multiples Cosettes qui nous accompagnaient. (à cause de l'école, il en fallait plusieurs, une de mes nièces a même joué le rôle). Pendant nos voyages en car, nous jouions souvent aux cartes et au scrabble. je me souviens avoir fêté dans un restaurant breton
les 62 ans de Jean Marais.
Voilà, c'est peu, mais je joins ces pages du programme que j'ai conservé.
à bientôt    
Patrick Hannais

Lire les commentaires

Réagir à cet article
Commentaire laissé le 01/05/2017 à 21:42
Benjamin je t'embrasse de tout mon coeur
Que de bons souvenirs au Conservatoire avec ta maman !
Toute ma fidèle amitié
Christine Murillo
Votre adresse e-mail
(ne sera pas visible par les utilisateurs)
Commentaire
VÉRIFICATION CONTRE LE SPAM


Votre commentaire sera affiché après validation par le webmaster


© Rue du Conservatoire, 2 bis rue du conservatoire, 75009 ParisNous écrireMentions légales

conception : Emmanuel de Sabletdesign : Vattiksréalisation : ReMember Systemphoto du théâtre : Max Armengaud