LA LETTRE D'INFORMATION

S'inscrire
Voir les dernières lettres
 

DÉCÈS
TOUS LES ARTICLES IMPRIMER             J'AIME  (16 personnes aiment cet article)
Publié le 10/10/2017.


Jean Rochefort. (promo 55)
Salut à un gentleman de la "bande du conservatoire"
Vos commentaires

"On peut voir arriver un copain qui, lui, a eu un prix au Conservatoire, un vrai copain, Marielle, et lui dire " tu vois, là, j'ai une audition dans un théâtre cet après-midi, je n'irai pas"
On peut avoir un vrai copain qui répond "tu vas y aller" et qui pendant plus de deux heures tente de me persuader.
On peut répondre "non".
On peut écouter l'inlassable Marielle vous dire "le bus est direct et je te donnerai la réplique". 
On peut alors se lever, enlever son pyjama cracra, s'habiller et prendre le bus avec Marielle.
On peut être engagé, après l'audition et rester sept ans dans une troupe qu'on admire.
On peut dire, à cet âge la, discrètement à son copain "merci".

On peut attendre soixante ans pour dire à son ami "c'est grâce  à toi que la vie dont je rêvais a commencé, merci."

Jean Rochefort.

Oui merci.

Lire les commentaires

Réagir à cet article
Votre adresse e-mail
(ne sera pas visible par les utilisateurs)
Commentaire
VÉRIFICATION CONTRE LE SPAM


Votre commentaire sera affiché après validation par le webmaster


© Rue du Conservatoire, 2 bis rue du conservatoire, 75009 ParisNous écrireMentions légales

conception : Emmanuel de Sabletdesign : Vattiksréalisation : ReMember Systemphoto du théâtre : Max Armengaud