LA LETTRE D'INFORMATION

S'inscrire
Voir les dernières lettres
 

LABEL À L'AFFICHE
TOUS LES ARTICLES IMPRIMER             J'AIME  (16 personnes aiment cet article)
Publié le 29/11/2017.


Surtout ne vous inquiétez pas
Fantaisie burlesque et clownesque. Mise en scène : Yvo Mentens Au Théâtre Déjazet du 15 au 30 Décembre 2017.…
Vos commentaires



Crédits Christophe Raynaud de Lage

précédente
2 photos
suivante


Vite réservez vos places, y en aura pas pour tout le monde



Surtout, ne vous inquiétez pas.


Avec :
Gabriel Acremant / Théo Chédeville / Jean Chevalier / Csergo Milena / Salomé Diénis Meulien / Maïa Foucault / Lulu Grugru / Jean Joude / Pia Lagrange Gatto / Joseph Menez / Asja Nadjar / Solal Forte / Maroussia Ru / Ravel Isis      
COMÉDIENS DE LA PROMOTION 2017 DU CONSERVATOIRE NATIONAL SUPÉRIEUR D’ART DRAMATIQUE


Pour visualiser le TEASER :

Surtout, ne vous inquiétez pas. - Teaser


Fantaisie burlesque et clownesque. 






«Surtout ne vous inquiétez pas» 
mise en scène et conception Yvo Mentens
un spectacle label incontournable !
Burlesque, désopilant, drôle à souhait. 

Du 15 décembre au 30 décembre
Du  Mardi au Samedi à 19h &  Samedi 16,23,30 à 14h
Tarif réduit RdC : 15€

«  Un spectacle pour tous (...)  aussi grinçant que drôle. »

Jean-Pierre Thibaudat, Mediapart . 


Un commando de quinze clowns pas comme les autres pour achever l’année en gag

Ils sont aussi jeunes que talentueux, ils s’approprient l’art du clown pour rire de leurs angoisses, de leur rêves, de leurs désirs et des nôtres. Cela s’appelle « Surtout ne vous inquiétez pas », joli titre. Non, ne vous inquiétez pas, allez-y seul, en famille, avec ou sans enfants.
 

Lire les commentaires

Réagir à cet article
Votre adresse e-mail
(ne sera pas visible par les utilisateurs)
Commentaire
VÉRIFICATION CONTRE LE SPAM


Votre commentaire sera affiché après validation par le webmaster


© Rue du Conservatoire, 2 bis rue du conservatoire, 75009 ParisNous écrireMentions légales

conception : Emmanuel de Sabletdesign : Vattiksréalisation : ReMember Systemphoto du théâtre : Max Armengaud