LA LETTRE D'INFORMATION

S'inscrire
Voir les dernières lettres
 

ACTUALITÉS DES ADHÉRENTS
TOUS LES ARTICLES IMPRIMER             J'AIME  (117 personnes aiment cet article)
Publié le 29/12/2017.


Laurence ROY
LES REINES NORMAND CHAURETTE | ELISABETH CHAILLOUX 12 > 29 JAN 2018 / La Fabrique
Vos commentaires
 avec
Bénédicte Choisnet
Sophie Daull
Pauline Huruguen
Anne Le Guernec
Marion Malenfant
Laurence Roy

Londres, 20 janvier 1483. Un climat d’épouvante règne sur le palais : Richard s’apprête à assassiner les enfants d’Elisabeth pendant que le roi Edouard agonise. Dans la tour, six femmes s’agitent et s’affolent, qui toutes convoitent le trône d’Angleterre. 
Immortalisées par Shakespeare, ces reines, triviales et somptueuses, se réincarnent pour perpétuer toute la déraison et la cruauté de leurs exigences tragiques. 

Dans les coulisses de Richard III 
Arrachées au Richard III de Shakespeare et aux généalogies de la couronne anglaise, les six Reines de Normand Chaurette ont dérivé bien loin de leur source. 
La reine Elisabeth, les sœurs Anne et Isabelle Warwick, la Reine Marguerite, la vieille duchesse d’York et Anne Dexter. Et la grande mécanique de l’histoire en marche. Toutes se battent pour la couronne. Sauf Anne Dexter, sœur des rois, femme inexistante, muette, les mains coupées. Immense chant d’amour à elle seule, Anne Dexter donne sens à cette fable. 
Dans un monde de brume, ces femmes fantômes revivent comme un rituel ce jeudi 20 janvier, jour de la mort d’Edouard, de la mort de Georges et de la prise de pouvoir de Richard. 
Comment échapper à l’histoire, comment s’évader du texte de Shakespeare ? Contre cette histoire écrite par les hommes, les Reines se battent jusqu’au bout. Une arme : la langue. 
Elisabeth Chailloux

Lire les commentaires

Réagir à cet article
Votre adresse e-mail
(ne sera pas visible par les utilisateurs)
Commentaire
VÉRIFICATION CONTRE LE SPAM


Votre commentaire sera affiché après validation par le webmaster


© Rue du Conservatoire, 2 bis rue du conservatoire, 75009 ParisNous écrireMentions légales

conception : Emmanuel de Sabletdesign : Vattiksréalisation : ReMember Systemphoto du théâtre : Max Armengaud