LA LETTRE D'INFORMATION

S'inscrire
Voir les dernières lettres
 

ARCHIVES
TOUS LES ARTICLES IMPRIMER             J'AIME  (108 personnes aiment cet article)
Publié le 25/03/2018.


PROVIDENCE
Du 3 avril au 12 mai (du mardi au samedi à 21h30, relâches les 5, 7 et 17 avril) au théâtre Les Déchargeurs Tarif Adhérents Rue du Conservatoire: 10 euros du 3 au 14 avril (15 euros pour l'accompagnant) puis 15 euros du 16 avril au 19 mai (18 euros pour l'accompagnant)
Vos commentaires





précédente
2 photos
suivante
 PROVIDENCE
Texte : Neil Labute
Mise en scène et adaptation : Pierre Laville
Avec Xavier Gallais et Marie-Christine Letort
 
Au lendemain des attentats du 11 septembre 2001 à New York, un couple illégitime tente de profiter du chaos pour disparaître, changer d'état civil et vivre une nouvelle vie. L'homme, marié, deux enfants, a choisi d'aller rejoindre la femme qu'il aime plutôt que de se rendre à son travail dans l'une des tours. Ils se confrontent à cette tentation (tentative) de disparition fortuite, plongés dans le chaos que vit leur pays, sinon dans le trouble que les événements ne manqueront pas de provoquer dans leur relation.
Une écriture brute et brutale. Des acteurs au faîte de leur art savamment mis en inquiétudes, angoisses et doutes par Pierre Laville. Télérama
 
Entre les deux acteurs, le courant est électrique, sensuel et venimeux, lourd de culpabilité, de cuistrerie et d'égoïsme. Une fiction crue au déploiement laisse pantois. C'est dingue. Et édifiant. Télérama sortir
 
Un scénario joliment tordu. Cette pièce noire et sèche de Neil LaBute, Pierre Laville en fait une fable forte. Le Canard enchaîné

Quinze ans après sa création, la pièce conserve une saveur diablement amère. 
Gallais impressionne. Rares sont les acteurs qui s'investissent autant. Un acteur comme celui-là est la providence des auteurs de théâtre. L'Obs
 
C'est un théâtre où l'humour est sans confort et la psychologie sans complaisance.
Les deux comédiens sont exceptionnels. L'Express .fr  
 
Des comédiens impeccables et glaçants. Marie-Christine Letort et Xavier Gallais sont brillants dans ces deux rôles. C'est formidablement violent. / L'Humanité.fr
 
Marie-Christine Letort se saisit de son rôle avec l'exigence d'une intensité profonde et retenue. La Terrasse .fr
 

Lire les commentaires

Réagir à cet article
Votre adresse e-mail
(ne sera pas visible par les utilisateurs)
Commentaire
VÉRIFICATION CONTRE LE SPAM


Votre commentaire sera affiché après validation par le webmaster


© Rue du Conservatoire, 2 bis rue du conservatoire, 75009 ParisNous écrireMentions légales

conception : Emmanuel de Sabletdesign : Vattiksréalisation : ReMember Systemphoto du théâtre : Max Armengaud