LA LETTRE D'INFORMATION

S'inscrire
Voir les dernières lettres
 

VIE CULTURELLE
TOUS LES ARTICLES IMPRIMER             J'AIME  (64 personnes aiment cet article)
Publié le 02/04/2018.


LE HALL DE LA CHANSON en AVRIL
Toute la programmation
Vos commentaires
 
Vous présente sa programmation du mois d'
 
A V R I L

Chers publics,

 

Quelle grande joie nous avons vécue ensemble ! Vous étiez 2000 au rendez-vous du Grand Bal Modern Style du Hall de la chanson au Zénith ce dimanche 25 mars dernier au Zénith pour célébrer les 35 ans du Parc de La Villette. Ce fut un superbe moment de partage et de danse où, en présence de Francoise Nyssen, la ministre de la Culture, le patrimoine de la chanson ne pouvait être mieux valorisé selon ses mots : avec son chœur de 330 collégiens et lycéens de l'Académie de Créteil et d'Île-de-France ; ses 20 danseurs contemporains et son orchestre de 10 musiciens du Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris comme leur jeune chef d'orchestre de 21 ans ; et ses 60 collégiens de l'Académie de Créteil encore, entraînant vos pas sur des chansons de la Belle Époque arrangées par les élèves d'écriture du Conservatoire de Paris..... tous ces participants âgés de 11 à 24 ans bien sûr avaient été guidés par leurs professeurs respectifs et les artistes du Hall de la chanson.

C'est dans ce même principe d'interprétation et (re)découverte du patrimoine de la chanson que se situe [ENFIN SEULS !], notre Festival de duos qui se poursuit jusqu'au vendredi 13 avril, composé de spectacles de nos artistes résidents de la saison, ou de nos artistes maisons.
Sous forme courte, ils vous offrent leurs interprétations et arrangements, qui font approcher d'incontournables chefs-d'œuvre de la chanson, parfois associés à d'autres arts ou reliés au aspects les plus profond voire terrible de la mémoire historique. Au cœur du Parc de La Villette chez nous ou en invités comme le vendredi 6 avril prochain au Musée du Quai Branly, avec une version nouvelle du spectacle Tumulte Noir [Joséphine Baker], Le Hall donne toujours voix et instruments à la jeunesse! 

Un autre choix du Hall de la chanson de faire participer le public : notre rendez-vous mensuel du Café-chantant vous fait chanter vous-mêmes en groupe, guidés comme par Olivier Hussenet, accompagné par un musicien. Ce mois-ci, avec pour thème les chansons de cinéma, il aura lieu exceptionnellement le mercredi 11 avril prochain.

On vous attend au Hall, avec impatience, pour découvrir, chanter, vivre ensemble le patrimoine de la chanson, après l'avoir si bien dansé !

 

F E S T I V A L  [ E N F I N  S E U L S  ! ]
 
DIMANCHE 1er AVRIL (16H)
LUNDI 2 AVRIL (20H)
VENDREDI 6 AVRIL (20H)

 
QUAND LES CHANSONS SE SOUVIENNENT DE LA SHOAH
[de Jean Ferrat aux Rita Mitsouko]

Avec Camille Plocki (chant) et Joachim Machado (guitare électrique)
 
Si la chanson est un art, elle est aussi le vecteur le plus sensible de la mémoire. Soutenant l'expression des peines des hommes et de leur douleur, elle aide avec pudeur à dire l'indicible. Des années 1950 à l’orée du XXIe siècle, ce court spectacle fait entendre comment les chansons, à travers les décennies, ont participé tardivement à lever l'assourdissant silence sur la Shoah et la Rafle du Vel’ d’Hiv’.

 
DIMANCHE 1er AVRIL (17H)

DACTYLOGRAPHE DU CŒUR 
[Colette Magny]


Avec Maïa Foucault (chant) et Joachim Machado (guitare)
 
Inspirée par le mouvement dit « des droits civiques » des Afro-Américains des années 1950-60 et par Bob Dylan (parmi bien d’autres), Colette Magny est la première chanteuse de blues française – étiquette qu'elle refusa. Elle sacrifiera succès et revenus de son art à son engagement politique et citoyen. Cette artiste libre a déployé une audace incomparable dans ses expérimentations musicales et cherché inlassablement une « parole qui vienne du cœur ».
 
LUNDI 2 AVRIL (21H)

C'EST VRAI ! [l'œuvre de Casimir Oberfeld]


Avec Isis Ravel (chant) et Pierre Cussac (accordéon)
 
Ce duo d'artistes s'est consacré à l’œuvre de Casimir Oberfeld, compositeur oublié, chanté pourtant par Fernandel, Maurice Chevalier, Mistinguett ou Arletty, en un temps où, juif comme lui, on mourait en déportation. Il marqua pourtant les années 1920 et 30 par ses musiques de revue et de films, décrivant avec malice l’effervescence du Paris de l’entre-deux guerres.
 
 


Réservez pour le 2 avril


Réservez encore pour le 31 mars !

Réservez pour le 6 avril
VENDREDI 6 AVRIL (21H)

LES PLACEUSES [chansons de cinéma]

Avec Louise Guillaume & Pia Lagrange (chant et piano) et Antoine Laudière (guitares, piano)
 
Naguère quand vous alliez au cinéma, il y avait les attractions avant le film et au moment du changement de bobine... Mais il y avait aussi des placeuses, vendant bonbons, caramels, esquimaux et chocolats... Ici, ce sont elles qui assurent aussi les attractions musicales ! Un guitariste les accompagne, quand elles ne se mettent pas elles-mêmes au piano. Munies de leurs petites lampes de poche, elles vous font découvrir et savourer les chansons des films qu'elles préfèrent, chantant le Cinéma comme personne.

 
SAMEDI 7 AVRIL (20H)

LES EAUX SAUVAGES
[15 chansons d'Anne Sylvestre]


Avec Olivier Hussenet (chant, flûte basse) et Vladimir Médail (guitares)
 
À l’état sauvage, l’eau coule en torrent ou en paisible ruisseau ; se dresse en tsunami terrifiant ou repose en lac sage et glacé ; miroite, éblouissante, ou révèle d’abyssales majestés. Les chansons d’Anne Sylvestre sont comme l’eau : oxymoriques et changeantes. Fruit du hasard ou raison inconsciente, la thématique de l’eau, qui traverse le répertoire très varié des chansons d’Anne Sylvestre, s’est naturellement imposée à Olivier Hussenet pour ce spectacle.

 




Réservez pour le 7 avril



Réservez pour le 7 avril
SAMEDI 7 AVRIL (21H)

LES PAPILLONS NOIRS [Serge Gainsbourg]

Avec Gabriel Acremant (chant) et Axel Nouveau (piano, piano-jouet, samples, etc.)
 
Esthète connaisseur des beaux-arts, de la musique et de la littérature, dandy, poète post-romantique…, Gainsbourg, artiste polymorphe, a de nombreux points communs avec Baudelaire… Incarnation paradoxale, il est à la fois misogyne et amoureux fou des femmes, immoral et éthique, ultra-viril et efféminé, brut et raffiné, glacial et tendre, un véritable homme-enfant à l’inspiration plurielle tous azimuts.

 
DIMANCHE 8 AVRIL (16H)
JEUDI 12 AVRIL (20H)


LA MÔME CAOUTCHOUC [Fréhel]

Avec Lucie Grünstein (chant) et Lucas Gonzalez (guitare)
 
Fréhel a commencé « Môme Pervenche », petite fleur d'amour légère. C'est ce même amour qui lui est passé dessus comme un camion, l'a gonflée d'alcool et rompue de partout. La chanson a accompagné ses dérives ; et sa voix a continué de résonner depuis le caniveau, en témoin attentif, camarade de vie. Qui mieux que l’ « inoubliable inoubliée », comme elle fut appelée lors de son retour sur les planches après son errance de près de 15 ans, incarna, par sa voix exceptionnelle et sa vie détruite, la chanson réaliste ?

 


Réservez encore pour le 31 mars !

Réservez pour le 8 avril

Réservez pour le 12 avril



Réservez pour le 13 avril
VENDREDI 13 AVRIL (20H)

BARBARA, L'AUTOMNE

Avec Miléna Csergó (chant) et Grégoire Letouvet (piano, guitare)
 
Vingt ans après sa mort, Barbara suscite une ferveur intacte. Qu'on en soit fou, comme beaucoup, ou simple amateur de ses chansons, des larmes et des étoiles illuminent encore son sillage. Femme-piano, amoureuse solitaire, saltimbanque, gauchiste, mauvaise cuisinière, la Dame brune demeure une figure extraordinaire de la culture française. Chacun y reconnaîtra, via un chagrin partagé ou un éclat de rire, le battement de son propre cœur.

Retrouvez tous nos duos sur notre 
Billetterie en ligne
 
A U T R E S  T E M P S   F O R T S
VENDREDI 6 AVRIL (19H50)
AU MUSÉE DU QUAI BRANLY

TUMULTE NOIR [Joséphine Baker]

Avec Maroussia Pourpoint (chant et interprétation) et Grégoire Letouvet (piano)
 
Dans le cadre du Festival Before au Musée du Quai Branly, cette évocation de Joséphine Baker interroge avec humour l’image paradoxale des personnes de couleur dans la société française, porteuse à la fois de valeurs universalistes et d’un passé d’empire colonial pour le moins encombrant. 

Entrée libre - Plus d'infos



 
MERCREDI 11 AVRIL (20H)

CAFÉ CHANTANT [Chansons de cinéma]

 Tarif unique : 10€ (1 boisson offerte)

Ce mois-ci, Le Hall met à l'honneur les chansons de cinéma : Marcel Carné, Jacques Demy, La Nouvelle vague... tout le monde est au rendez-vous ! Comme d’habitude, au CAFÉ CHANTANT, c’est à vous de chanter ! Pour le faire : foin d’écran et de karaoké ! Vous êtes guidés par Olivier Hussenet du Hall de la chanson et Ivica Bogdanić à l’accordéon. Pour vous préparer, le programme des chansons sera disponible sur notre site internet à partir du 4 avril. 

Réservez
H
 
O F F R E   P A R T E N A I R E
MARDI 3 AVRIL (21H)

SOUINGUE !

Au Théâtre de Suresnes - Jean Vilar

Au Théâtre de Suresnes, on chante, on joue la comédie, mais surtout on swingue. Enfin, on « souingue » ! A l’occasion de ce concert, on retrouvera les facéties des grands de la chanson française, de Charles Trenet à Serge Gainsbourg, interprétés par huit musiciens-chanteurs-comédiens et mis en jambes par Laurent Pelly.
Profitez d’un tarif préférentiel de 19€ avec le code NOUGARO, par téléphone ou sur internet.
Offre dans la limite des places disponibles.

 



 
Infos & Réservations : contact@informations.lehall.com / 01 53 72 43 00
 

© LE HALL DE LA CHANSON - Centre National du Patrimoine de la Chanson, des Variétés et des Musiques Actuelles
Partenaire du Conservatoire National Supérieur d'Art Dramatique

Parc de la Villette - Pavillon du Charolais
211, Avenue Jean Jaurès 75019 Paris - Tél : 01.53.72.43.00 - Métro Porte de Pantin


                    







This email was sent to info@rueduconservatoire.fr
why did I get this?    unsubscribe from this list    update subscription preferences 
Le Hall de la chanson · 211 AVE JEAN JAURES · PAVILLON DU CHAROLAIS PARC DE LA VILLETTE · Paris 75019 · France 
 

Lire les commentaires

Réagir à cet article
Votre adresse e-mail
(ne sera pas visible par les utilisateurs)
Commentaire
VÉRIFICATION CONTRE LE SPAM


Votre commentaire sera affiché après validation par le webmaster


© Rue du Conservatoire, 2 bis rue du conservatoire, 75009 ParisNous écrireMentions légales

conception : Emmanuel de Sabletdesign : Vattiksréalisation : ReMember Systemphoto du théâtre : Max Armengaud