LA LETTRE D'INFORMATION

S'inscrire
Voir les dernières lettres
 

ACTUALITÉS DES ADHÉRENTS
TOUS LES ARTICLES IMPRIMER             J'AIME  (8 personnes aiment cet article)
Publié le 04/05/2019.


RENCONTRE PROFESSIONNELLE
La Reine blanche (Scène des arts et des sciences) & Les Déchargeurs (Scène des arts et de la poésie) Deviennent SCÈNES BLANCHES - Présentation Mercredi 29 mai 2019 - 11h00
Vos commentaires
Les tournées du Pôle diffusion La Reine blanche - Les Déchargeurs  
 
 
RENCONTRE PROFESSIONNELLE
 
La Reine blanche (Scène des arts et des sciences)
& Les Déchargeurs (Scène des arts et de la poésie)
 
Deviennent
SCÈNES BLANCHES
5 salles - 3 lieux - 1 école - 1 unité de production
 
Présentation
Mercredi 29 mai 2019 - 11h00
 
LA REINE BLANCHE
2 bis, Passage Ruelle, 75018 Paris
RER | Métro : Gare du Nord | La Chapelle | Marx-Dormoy
Informations | Inscriptions: François Carricano - 01 77 37 37 97
 
 
Regarde avec tes oreilles. William Shakespeare
 
Depuis juin 2018, La Reine blanche (Elisabeth Bouchaud) et Les Déchargeurs (Ludovic Michel) ont décidé de faire cause commune. Cette année nous a permis d’intégrer nos activités et nous permet aujourd’hui de pouvoir proposer un acteur culturel, un interlocuteur composé de plusieurs établissements, un laboratoire de formation et de recherche pour l’acteur et une unité de production pour les auteurs, metteurs en scène, interprètes, lieux de diffusion, acteurs du champ social, institutions.
 
Notre union est l’affirmation d’une même voix de notre volonté d’œuvrer pour un théâtre au carrefour des écritures, pour que chacun puisse recevoir le geste du créateur, se nourrir de la parole du poète, approcher la matière scientifique sous un axe artistique.
 
Ouvrir de nouveaux lieux est autant de chances données de toucher les publics et les professionnels. Accompagner l’émergence d’une parole. Agir en médiateur prenant en charge notre responsabilité citoyenne d’éducation par et pour un théâtre populaire.
 
Cette rencontre est l’occasion d’un échange, d’un moment de partage pour mieux nous appréhender et découvrir nos ambitions. À l’issue de cette prise de parole, un cocktail vous sera proposé.
PROGRAMME
 
Ouverture d'un nouveau lieu permanent à Avignon :
Avignon-Reine blanche
16, rue de la Grande Fusterie, à 5 minutes du Palais des Papes
 
Ouverture d'un laboratoire de l'acteur :
La Salle blanche
Direction artistique & pédagogique : Xavier Gallais & Florient Azoulay
 
13 propositions au Festival d’Avignon 2019 :
RB|D Productions
Avignon-Reine blanche, La Scierie, Les Gémeaux, Les Carmes,
Le Train Bleu, Présence Pasteur, Le Petit Louvre
 
 
NOS PRODUCTIONS - FOCUS # 1
 
 
 
Le Testament de Vanda
Les Déchargeurs (Paris) - du mardi au samedi à 21h30 du 3 au 28 septembre 2019
Texte Jean-Pierre Siméon | Mise en scène Michel Bruzat | Jeu Delphine Valeille
 
C'est un témoignage contre les statistiques. La tentative de dire autant qu'il se peut la vérité, la poésie d'une vie, brutale et tendre, violente et douce, aimante et déchirée, la vérité sous l'information qui en fait l'économie, celle qui ne dit que : suicide d'une migrante dans un centre de rétention...
 
 
Production : RB|D Productions en accord avec le Théâtre de la Passerelle (Limoges)
 
 
 
Galilée, le mécano
Avignon-Reine blanche (Avignon) - 6-26 juilet / 19h (relâches les 12 et 19)
La Reine blanche (Paris) - septembre-novembre 2019
Texte Francesco Niccolini, Marco Paolini, Michela Signori
Mise en scène Gloria Paris | Jeu Jean Alibert
 
Et pourtant, elle tourne ! En rupture avec son époque, Galilée défend Copernic : la Terre tourne autour du soleil ! Les complications peuvent commencer... La vie tumultueuse de cet immense scientifique, génial inventeur de la lunette astronomique qui fit de la physique une science expérimentale, nous est contée par Jean Alibert. Par sa voix, ses gestes et sa présence physique, le comédien, narrateur infatigable, nous tient en haleine : comment Galilée n’a-t-il pas été brûlé ?
 
 
Un gros coup de cœur. On peut tous y aller, la pièce fera l’unanimité.
FRANCE INTER
Avec une belle ampleur romanesque, le comédien passé sous la direction
de Wajdi Mouawad, Thomas Jolly ou encore Olivier Py
restituent définitivement le grand Galileo Galilei.
LE FIGARO
Jean Alibert, acteur gourmand qui s'amuse et s'émeut de cette histoire, transforme le spectacle, avec une épatante énergie, en un feu d'artifice interactif,
qu'on regarde bouche bée et yeux écarquillés.
L'EXPRESS
 
 
Production : RB|D Productions
 
 
 
Croustilleux La Fontaine
Les Déchargeurs (Paris) - automne 2019
Texte Jean de la Fontaine | Adaptation Juliette, Jean-François Novelli,
Antoine Sahler | Mise en scène Juliette | Composition Antoine Sahler
 
Le ténor Jean-François Novelli s'empare des œuvres moins connues et plus « osées » de Jean de La Fontaine sur la musique du compositeur Antoine Sahler. Des contes que l'on écoute l'oreille collée au trou de la serrure et où la haute tenue littéraire du XVIIe siècle éclate dans toute sa splendeur au service d’un propos on-ne-peut-plus léger ! Un récital décalé et un peu fou entre théâtre et chansons, où les histoires de nonnes affriolantes et de pâtés d’anguilles prennent vie sous l'oeil malicieux de la facétieuse Juliette.
 
 
La mise en musique d'Antoine Sahler est exceptionnelle. Jean-François Novelli campe
à merveille tous ces personnages. On se délecte.
LE FIGARO
La gaudriole est joyeuse. Sans une seconde de mauvais goût. Prouvant
que l'on peut bien rire de beaucoup de choses en bonne compagnie.
L'HUMANITÉ
Une série de portraits jubilatoires, des situations burlesques de derrière les murs du couvent, mises en scène par Juliette, avec une imagination débordante. Irrésistible.
TÉLÉRAMA
 
 
Production : RB|D Productions en accord avec la Compagnie de l'Autre Voix
 
 
 
Majorana 370
CRÉATION - La Reine Blanche (Paris) - janvier-avril 2020
Texte Florient Azoulay, Elisabeth Bouchaud | Mise en scène Xavier Gallais
Jeu Maël Besnard, Manon Clavel, Mégane Ferrat, Benjamin Gazzeri, Marie-Christine Letort, Jean-Baptiste Le Vaillant, Alexandre Manbon, Simon Rembadow
 
Les auteurs ont décidé de créer un parallèle historique entre la volatilisation mystérieuse du physicien italien Ettore Majorana en pleine montée du fascisme et du nazisme, et celle du vol MH 370 emportant avec ses lui 239 passagers. Inventeur d’une "quasi-particule" qui porte aujourd’hui son nom, serait-ce là un fil dramaturgique à même de démêler cette double énigme et apaiser le trouble qu’elle fait naître au plus profond de nous ?
 
 
Production : RB|D Productions
 
 
 
Peut-être Nadia
CRÉATION - Théâtre du Beauvaisis - Scène nationale de l'Oise - 4 mars 2020
D'après une idée originale d'Anne-Sophie Mercier
Texte : Anne-Sophie Mercier, Pascal Reverte
Conception, mise en scène : Pascal Reverte | Composition musicale : Antoine Sahler
Jeu Olivier Broche, Aude Léger, Nicolas Martel, Elizabeth Mazev, Vincent Reverte
 
Jeux Olympiques, Montréal, 1976. La gymnaste Nadia Comaneci s’affranchit de la pesanteur. Personne n’avait jamais eu la note parfaite. Depuis elle n'est plus gymnaste, elle est Nadia. La légende de Nadia. Celle de son corps que le monde entier semble vouloir posséder dans un même désir. Qui se dissout dans l’imaginaire des milliards d’autres corps qui le regardent en mondovision. De son corps que les Ceausescu pensaient avoir créé. Une galaxie de sensations, de paroles et de personnages que les cinq interprètes se distribuent avec une savoureuse liberté, à partir de La Petite soviétique qui ne souriait jamais. Une hypothèse poétique, peut-être Nadia.
 
 
Production : RB|D Productions & le Tour du Cadran.
Coproduction : Théâtre de Beauvaisis, Scène nationale de l’Oise, Espace Jean Legendre (Compiègne), Le Palace (Montataire), La Manekine, Scène intermédiaire des Hautes-de-France (Pont-Sainte-Maxence), Espace Bernard-Marie-Koltès, Scène conventionnée de Metz
 
 
 
Et pourquoi moi je dois parler comme toi ?
Samedi 27 avril 2019 - MUCEM (Marseille) | Mardi 30 avril 2019* - Train-Théâtre - Scène conventionnée (Portes-lès-Valence) | Jeudi 2, vendredi 3 mai 2019* - Le Liberté - Scène nationale (Toulon) | Vendredi 17 mai 2019* - Théâtre national populaire (Villeurbanne) dans le cadre des Langagières | Lundi 1er juillet 2019 - Maison de la Poésie - Scène conventionnée (Paris) | Jeudi 5 mars 2020 - Théâtre du Nord - Centre dramatique national (Lille) | Du mardi 21 avril au dimanche 17 mai 2020 - La Colline - Théâtre national (Paris)
 
 
* Dates prises en charge par Les Visiteurs du Soir - © Sarah Moon
 
 
Avec : Anouk Grinberg & Nicolas Repac
Textes : Ingeborg Bachman, Aloïse Corbaz, Samuel Daiber, Emily Dickinson, Odysséas Elytis, Jego Hestz, Joseph Heu, Jacqueline, Aimable Jayet, Laure,
Henri Michaux, Lotte Morin, Jules Pages, Marguerite de Pillonel,
Justine Python, Jeanne Tripier, Adolf Wölfli
Adaptation : Anouk Grinberg | Musique : Nicolas Repac
Mise en scène : Anouk Grinberg & Kên Higelin | Lumière : Joël Hourbeigt
 
Les textes d’art brut sont des trésors de la littérature, et pourtant, aucun de ces auteurs ne savait qu’il faisait de l’art. Ils étaient juste réfractaires à une norme, ou plus réceptifs à certains canaux de l’esprit. Pendant leurs années d’enfermement, ils ont écrit des missives pour qu’on se souvienne d’eux. Paroles d’espoir, d’amour, confessions, reproches, incompréhensions, désirs fous, leurs textes sont d’authentiques chants de vie. Anouk Grinberg, avec son complice Nicolas Repac, unissent leurs voix de comédienne et de musicien dans un souffle commun pour « faire sortir ces textes du ghetto de la folie. Parce qu’on y retrouve nos frères. »
 
 
Un florilège très pertinent, des textes que l'on entend
pour la première fois dans un grand théâtre. Une pépite.
LE FIGARO
Les textes bruts dont l'actrice s'est saisie révolutionnent le vocabulaire. Anouk Grinberg insuffle toute sa délicatesse qui touche instantanément le monde.
L'HUMANITÉ
Un moment de grâce. Magnétique, Anouk Grinberg
enflamme les confidences et les plaintes.
LA PROVENCE
 
 
Une production RB|D Productions
Une création Les Visiteurs du soir
Coproduction : Le Train-Théâtre (Portes-lès-Valence), Le Liberté Scène nationale (Toulon)
Co-accueil : Festival d'Avignon, La Chartreuse-CNES de Villeneuve-lez-Avignon
Avec le précieux concours de La Collection de l'Art Brut de Lausanne, Michel Thévoz, Christian Berst
Le spectacle a été conçu d'abord en lecture par les éditions Actes sud, créé à l'Abbaye de Montmajour à Arles, puis présenté au Festival d'Avignon du 19 au 22 juillet 2018 à La Charteuse de Villeneuve-lez-Avignon | Centre national des écritures du spectacle.
 
 
 
La Traverse
CRÉATION - Théâtre de l'Union - Centre dramatique national (Limoges) - février 2021
 
 
Texte : Jean-Pierre Siméon
Mise en scène : Jean Lambert-wild & Lorenzo Malaguerra
Conception, confection, construction décors : Ateliers du Théâtre de l'Union
Jeu : Olivier Dutilloy, Mireille Herbstmeyer
+ 3 élèves de la Séquence 9 de l'Académie du Théâtre de l'Union
 
Parce que je dors sous une bâche je n’aurais pas de morale ? Dans une petite gare de campagne déserte, deux jeunes femmes, retour de vacances, attendent qu’on vienne les chercher. Les voici soudain confrontées à un étrange Monsieur Ploque, surgi de nulle part, sorte de SDF hâbleur et charmeur, et à une vieille revêche et gouailleuse qui ne craint qu’une chose : que la lumière s’éteigne... Choc de l’imprévu, rencontre des contraires : les identités vacillent, le désordre s’installe dans les cœurs et dans les têtes, l’inattendu fait loi. On peut s’attendre au meilleur comme au pire...
 
 
Une production RB|D Productions
Coproduction Théâtre de l'Union, Centre dramatique national (Limoges)
Production déléguée RB|D Productions – Ludovic Michel
 
Carine Ekon
Ludovic Michel
François Carricano
lepolediffusion@gmail.com
+33(1) 77 37 37 97 / +33(1) 42 36 36 20
3, Rue des Déchargeurs - 75001 Paris
 
Facebook
 
Facebook
Twitter
Instagram
Vimeo
 
 
Cet email a été envoyé à relationpublic.lesdechargeurs@gmail.com.
Vous avez reçu cet email car vous vous êtes inscrit sur Les Déchargeurs / Le Pôle.
 
 
Envoyé par
SendinBlue
 
 
© 2018 Les Déchargeurs / Le Pôle
 

Lire les commentaires

Réagir à cet article
Votre adresse e-mail
(ne sera pas visible par les utilisateurs)
Commentaire
VÉRIFICATION CONTRE LE SPAM


Votre commentaire sera affiché après validation par le webmaster


© Rue du Conservatoire, 2 bis rue du conservatoire, 75009 ParisNous écrireMentions légales

conception : Emmanuel de Sabletdesign : Vattiksréalisation : ReMember Systemphoto du théâtre : Max Armengaud