LA LETTRE D'INFORMATION

S'inscrire
Voir les dernières lettres
 

LES MOTS DE LA PRÉSIDENCE
TOUS LES ARTICLES IMPRIMER             J'AIME  (12 personnes aiment cet article)
Publié le 07/11/2019.


Voeux du Président, Marceau Deschamps-Ségura
Vos commentaires

                Chers et chères élèves du Conservatoire, d’aujourd’hui, d’hier et de demain,

                Chers amis et chères amies du Conservatoire, et du théâtre d’aujourd’hui, d’hier et de demain,

 

 

                C’est avec plaisir et émotion que je veux vous présenter le nouveau Conseil d’Administration de notre association, ainsi que mes vœux, en tant que son nouveau Président.

                Puisse ces voeux être aussi chaleureux et riches que ceux qui en ont écrit avant moi : ceux de Christiane Millet, qui est devenue Présidente l'année où j'ai rejoint le Conseil d'administration ; ceux d'Yveline Hamon, la première à en avoir rédigé, en tant que présidente de l'association ; et surtout ceux de Jean-Pierre Jacovella, qui en a rédigé de magnifiques, réconfortants et enthousiasmants, pendant les dix ans où il a oeuvré pour l'association dès sa fondation, avec passion, en tant que secrétaire général, puis Vice-Président. Leurs mots, comme témoins des heures, des jours et des nuits passés à faire exister cette association, je vous conseille de les relire. Il et elles disent les choses de notre métier avec plus de précision, d'expérience, de pertinence que je ne pourrais le faire, moi qui n'en suis que sur le seuil.

 

                J’ai la chance de recevoir cette responsabilité à la suite de ces deux formidables Présidentes que je remercie avec reconnaissance : Yveline Hamon, membre fondatrice, qui occupa la première cette fonction pendant une décennie, construisant avec une bande de passionné-e-s bénévoles l’identité de l’association que nous connaissons aujourd’hui. Elle a obtenu une première subvention considérable, qui a permis la création du prodigieux site internet de l’association, lequel a été administré pendant 10 ans par Emmanuel de Sablet, le dotant de ses fonctionnalités et de nombre de ses précieuses informations, qui en font l’interface d’échange et de patrimoine que nous utilisons aujourd’hui, et qui a pu inspirer les autres sites d’alumnis.

Après Yveline Hamon, Christiane Millet, que j’ai pu voir héroïquement affronter des sujets épineux –je pense notamment au travail consciencieux et assidu pour obtenir la protection des bâtiments du 2bis (c’est maintenant, grâce à elle et au CA sortant, chose faite !) tout en appelant de ses vœux cette si nécessaire Cité du Théâtre, riche d’espace, de promesses, de rencontres et de liberté créatrices pour les élèves à venir et les équipes qui les accompagnent.
Je pense aussi à la bataille pour la rénovation de notre précieux site internet, mémoire des élèves depuis 1946, mais aussi lieu de visibilité et de rencontres professionnelles, marque page des événements qui approchent, foyer de pensée et d’expression, notamment avec les Cartes Blanches que Martine Logier a recueillies pendant 10 ans.
Grâce à Yveline, grâce à Christiane, cette association de mémoire, de rencontre et de création, existe, et j’espère pouvoir accompagner aussi bien qu’elles son épanouissement, qui a tant à apporter aux artistes d’aujourd’hui.

 

                Un nouveau site arrive, qui conservera toutes les précieuses et nombreuses fonctionnalités de l’ancien, mais d’un usage plus aisé pour celles et ceux qui s’intéressent au patrimoine humain du Conservatoire, ou à la création théâtrale aujourd’hui, listant les appels à résidence, les liens utiles pour créer son association, chercher ses subventions, contacter des lieux, etc. Un usage plus aisé aussi pour les membres du CA qui l’administrent collectivement, après qu’Emmanuel de Sablet, puis  Marie-Luce Bonfanti l’ont administré seul-e-s avec héroïsme pendant de nombreuses années. Un nouveau site arrive, et nous remercions toutes celles et ceux qui, grâce à leurs dons versés à la collecte organisée via « Proarti », ont permis sa réalisation. Il n’est pas encore tout à fait là, et l’ancien peine un peu. Merci pour votre patience. Préférez l’usage de l’ancien au calme de la nuit – à l’heure où d’habitude les machines dorment – et nous vous avertirons avec joie quand le pharaonique travail de transfert de sa mémoire – un peu de la nôtre – aura été achevée par la – encore une fois, héroïque ! – nouvelle équipe que je m’en vais vous présenter.

 

 

                Car cette équipe est bien vivante, qui fait vivre à son tour les différentes activités de l’association !

 

Marc Spilmann a reconduit (une dernière fois, selon son souhait) la rigoureuse responsabilité de Trésorier, épaulé désormais par Fabienne Gozlan qui se prépare à la relève ! C’est à lui que vous pouvez toujours adresser vos précieuses, vos nécessaires, vos vitales cotisations !
(pour les éternels étourdis ou les assidus affairés, voici un lien qui vous facilitera la tâche !)

http://www.rueduconservatoire.fr/bulletin_adhesion

 

Catherine Vuillez reste au CA, mais transmet sa charge de Secrétaire à un duo qui le récupère à la volée : François Kergourlay, arrivé au CA  avec la précédente équipe, et Philippe Crubézy, actif depuis longtemps au pôle Solidarité aux côtés de l’attentive et discrète Catherine Eckerlé.

Cette dernière quitte Paris, et le CA, mais continue de tenir la « tontine » qui aide, ponctuellement, les membres de l’association qui en font la demande.

 

Sylvie Laporte, avec une énergie rare, continue d’assurer son poste de vigie, en communiquant sur les réseaux sociaux l’abondante actualité des adhérent-e-s, ou les appels et événements susceptibles de les intéresser.

 

Anne Canovas arrive au poste de Vice-Présidente vrombissante du désir d’offrir aux membres de l’association des rendez-vous réguliers, conviviaux et artistiques.

 

Cécile Feuillet et Jade Labeste, élèves de 3e année, enrichiront notre activité d’un regard sur le temps de la scolarité, celui de la sortie, et celui de l’insertion professionnelle : trois perspectives que nous voulons explorer pour suivre la fibre intergénérationnelle de l’association, et récolter ce qu’elle peut amener à la compréhension et à l’exercice du métier d’artiste aujourd’hui.

 

Enfin, Franck Cabot-David prêtera main forte, où son emploi du temps lui permettra d’apparaître !

 

Pour les contacter : info@rueduconservatoire.fr   (en précisant ben dans l’objet à qui vous souhaitez vous adresser)

 

 

Parallèlement au CA, fidèles à leur poste, ou empreint-e-s d’initiative, des adhérent-e-s continuent de faire grandir les principales activités de l’association.

 

Catherine Gandois, après avoir été, membre fondatrice, dans le Conseil d’administration pendant 11 ans, assure toujours, avec une exhaustivité impressionnante, l’accompagnement et la visibilité des œuvres du Label Rue du Conservatoire qui sont, grâce à elle, toujours plus nombreuses, toujours plus diverses (du festival des Effusions aux livres de Thierry de Carbonnières, en passant par d’innombrables spectacles, reprises, tournées,…) et toujours plus vivaces.
Et l’année a commencé tout de suite, en moins de temps qu’il n’en faut pour écrire ce message de mise à jour ! Puisque dès la fin septembre, a été recréée au Théâtre de l’Opprimé Juliette, le Commencement, de Grégoire Aubin , aventure que j’ai eu la chance d’initier entre les murs de notre Conservatoire comme atelier d’élève il y a deux ans, et que Catherine a soutenu dès les premières heures. Puis une soirée Label donnée aux Déchargeurs (lieu foisonnant qui tisse une véritable complicité avec l’association depuis plusieurs années), avec le spectacle Molly, d’après James Joyce, mis en scène par Pascal Papini, avec Chloé Chevalier. Une nouvelle soirée label s’annonce déjà en ces mêmes Déchargeurs, le 9 novembre, avec Une Bête ordinaire de Stéphanie Marchais, mise en scène par Véronique Bellegarde et jouée par Jade Fortineau et Philippe Thibault. Enfin (pour novembre, seulement !) le label d’En une seconde, première pièce de Thierry de Carbonnières, publiée aux éditions Les Cygnes.
Pour la contacter à ce propos : LABEL@rueduconservatoire.fr

 

Françoise Viallon-Murphy continue de récolter les propositions des adhérents souhaitant faire entendre un texte, lu dans un lieu atypique de leur choix : les Lectures Vagabondes. Depuis deux saisons, ces dernières s’enrichissent d’un comité de lecture : «  La 73 ème page », qui propose de son côté d’autres mise en voix.
Vous voulez participer à des lectures ? Vous voulez en proposer une ? Voici le contact, présentez-nous votre envie !
LV@rueduconservatoire.fr

 

Basile Bernard De Bodt poursuit son aventure Créer Malgré tout, chantier de création solidaire où 17 artistes se sont rencontré-e-s la saison dernière. 8 d’entre elles et eux ont présenté une petite forme à la fin de la saison, et cette année ils et elles ont décidé de travailler ensemble sur une création collective.

Pour en savoir plus : basilebdebodt@wanadoo.fr

 

 

Enfin, je veux adresser des vœux particulièrement chaleureux à la Mairie du 9e arrondissement, qui soutient l’association depuis plusieurs années. Elle nous a accordé l’an passé une petite et  bénéfique subvention, et met désormais à disposition de nos adhérents une salle de travail les lundis et les vendredis matins, où vous pouvez venir répéter vos propres projets, et où nous espérons proposer également des activités dans les années à venir, par exemple un training collaboratif hebdomadaire, pour que chacun puisse entretenir, approfondir et partager sa pratique du théâtre avec d’autres regards, d’autres savoir-faire, d’autres univers.

Remercier également l’ARDA (Association des Responsables de Distribution Artistique) qui nous a donné un gros coup de pouce financier (et moral) lors de notre collecte via proarti, et qui manifeste un grand intérêt pour le nouveau site et l’association.

 

Remercier enfin le Conservatoire et son équipe, notamment Claire Lasne-Darcueil et Vincent Détraz, pour le dialogue très nécessaire qu’ils permettent entre cette institution qui nous unit et l’association. Chaque année, notre Assemblée générale se tient au Théâtre ou bien en salle Jouvet ; ponctuellement, des CA se tiennent dans le Salon d’Honneur ; la saison dernière plusieurs événements se sont ainsi tenus en salle Jouvet, notamment la lecture de No Woman’s Land, proposée par Odile Roire. Après avoir été une école, le 2bis reste un peu une maison.

 

 

Par toutes ces activités, portées par ces formidables énergies bénévoles, ainsi que par toutes celles que vous, adhérents, auriez envie de proposer, mettre en place ou prendre en charge, nous voulons continuer à faire de Rue du Conservatoire un lieu de partage, de rencontre, d’entraide, où chacun et chacune est bienvenue. Nous voulons remettre en place des rendez-vous festifs, conviviaux et réguliers, comme celui que nous avons eu la chance d’organiser en juin dernier au Hall de la Chanson grâce à Serge Hureau !

Que l’association soit un lieu où l’on peut trouver des clefs et des voix pour traverser ce métier parfois solitaire d’artiste ; un lieu aussi où l’on puisse venir partager ses astuces, ses envies, son expérience, prêter sa voix dès lors qu’on sent qu’elle peut apporter à d’autres artistes.

 

 

À toutes celles et tous ceux qui liront ces lignes, au nom de notre belle association, je souhaite un parcours joyeux et riche, que nous voulons contribuer à rendre tel, à notre mesure.

 

 

Très chaleureusement,

 

 

Marceau Deschamps-Ségura
Président de Rue du Conservatoire


 


Lire les commentaires

Réagir à cet article
Votre adresse e-mail
(ne sera pas visible par les utilisateurs)
Commentaire
VÉRIFICATION CONTRE LE SPAM


Votre commentaire sera affiché après validation par le webmaster


© Rue du Conservatoire, 2 bis rue du conservatoire, 75009 ParisNous écrireMentions légales

conception : Emmanuel de Sabletdesign : Vattiksréalisation : ReMember Systemphoto du théâtre : Max Armengaud