LA LETTRE D'INFORMATION

S'inscrire
Voir les dernières lettres
 

SOIRÉES « EVÉNEMENT »
TOUS LES ARTICLES IMPRIMER             J'AIME  (10 personnes aiment cet article)
Publié le 13/11/2019.


Soirée spéciale Label RAVENSBRÜCK 1943 au Théâtre Les Déchargeurs
Retrouvons-nous tous grâce à ce spectacle LABEL le Mercredi 4 Décembre à 19 heures au théâtre Les Déchargeurs. Une rencontre avec l'équipe artistique autour d'un verre de l'amitié rendent ces soirées Spéciale Label passionnantes et conviviales.
Vos commentaires
Soirée spéciale du 4 décembre
 
Soirée spéciale Label RAVENSBRÜCK 1943 au Théâtre Les Déchargeurs
 
RAVENSBRÜCK 1943
DEUX FEMMES... LÀ-BAS

écrit et mis en scène par PATRICK ANTOINE 
                                                             avec MAÏ
 DAVID, INGA KOLLER, GRÉGORY ANTOINE

Tarif adhérents 12 euros avec le code RDC et 10 euros pour les moins de 26 ans 

De 1939 à 1945, 132 0000 femmes sont détenues dans le camp de Ravensbrück, à 80 km de Berlin. Elles sont Polonaises, Juives, Françaises et Tziganes et font l’objet de sévices permanents.
Battues, astreintes à un travail harassant, peu d’entre elles survivront et 90 000 furent assassinées. Pourtant dans cet enfer, deux femmes, différentes en tout ce qu’on peut être, se sont rapprochées dans l’impensable.
Entre elles, rien ne s’est produit que l’on puisse décrire.
Au milieu du désespoir, une métamorphose
ou l’instant de survie les pousseront pourtant
l’une vers l’autre.

 



Mercredi 4 décembre 2019  à 19 h 00

Théâtre LES DECHARGEURS - 3 rue des Déchargeurs - 75001 PARIS





 Pour un auteur,

Tout commence par amener son lecteur à reconnaître la vérité d’une proposition ou d’un fait. Il se sert
De mots prononcés,
De phrases interrompues par des pauses
(involontairement ou sciemment)
Et parfois même par le silence.

Ces « gestes-signes »
Révèlent un état psychologique particulier.
Ils permettent d’exprimer des opinions singulières, Des alternatives,
Ou simplement de viser à exécuter quelque chose.

Dans les œuvres dramatiques,
Cette méthode analytique « le savoir-faire » (Aristote)
Peut utilement guider vers l’observation de sentiments variés
Que partagent les personnages,
« pour faire revivre ou renouveler en vous tout un autre monde » (Hugo)

Après plus de quatre-vingts ans,
La formation du comédien a bien vieilli. De l’art de représenter,
Nous sommes passés
Aujourd’hui
A la technique moderne du « Moi-je ».

Et pourtant, il y a tant de personnes à raconter. Notamment l’intelligence féminine
Qui a contribué depuis toujours
A créer une source vive d’humanité.

Alors gageure ?

Patrick Antoine



Lire les commentaires

Réagir à cet article
Votre adresse e-mail
(ne sera pas visible par les utilisateurs)
Commentaire
VÉRIFICATION CONTRE LE SPAM


Votre commentaire sera affiché après validation par le webmaster


© Rue du Conservatoire, 2 bis rue du conservatoire, 75009 ParisNous écrireMentions légales

conception : Emmanuel de Sabletdesign : Vattiksréalisation : ReMember Systemphoto du théâtre : Max Armengaud