LA LETTRE D'INFORMATION

S'inscrire
Voir les dernières lettres
 

PROFIL DE ...
RETOUR IMPRIMER      
 





En 1984, elle reçoit le Prix de la Révélation, décerné par le Syndicat de la  Critique pour son interprétation de Sichel, dans « Le Pain dur » de Paul Claudel.
En 1985, elle reçoit le Prix Gérard Philipe. Elle est nominée Meilleure Comédienne aux Molières 2005 pour Hannah K de Renaud Meyer.

De 2008 à 2010, elle joue et met en scène « Tous les Algériens sont des mécaniciens » au Théâtre du Rond-Point, au Théâtre des Bouffes Parisiens et en tournée avec Fellag.
En 2011, elle met en scène « Petits chocs des civilisations » de Fellag, pour le Théâtre du Rond-Point en 2012 et en tournée.
En 2013, elle joue « Faisons un rêve » de Sacha Guitry et Arkadina dans « La Mouette » de Tchékhov, mis en scène par Filip Forgeau.
Formée au Conservatoire National Supérieur d’Art Dramatique dans la classe d’Antoine Vitez, Marianne Épin joue à la Comédie Française de 1986 à 1991. Elle joue notamment sous la direction de Jorge Lavelli (Le Songe d'une nuit d'été de William Shakespeare), Gildas Bourdet (Dialogues des Carmélites de Georges Bernanos, Le Pain dur de Paul Claudel, Le Saperleau, Une Station service, Petit théâtre sans importance et Héritage de Louis Ducreux d'après Henry James, La Bonne Ame du Se-Tchouan de Bertolt Brecht, Encore une histoire d'amour de Tom Kempinski, Les Jumeaux vénitiens de Carlo Goldoni, L'Atelier de Jean-Claude Grumberg, La Main passe de Feydeau, Le Malade imaginaire de Molière, La Reine de beauté de Leenane de Martin Mac Donagh…). Elle débuta dans La Cerisaie d'Anton Tchékhov, mis en scène par Pierre Debauche puis La Grande muraille de Max Frisch, mis en scène par Jean-Pierre Miquel au Théâtre de l’Odéon. Elle fut également mise en scène par Antoine Bourseiller (Phèdre de Racine et Sans titre de Federico Garcia Lorca), Daniel Mesguich (Le Prince travesti de Marivaux et Scedase de Thomas Hardy), Gabriel Garran (Platonov d'Anton Tchékhov et Noces d'Elias Canetti), Jacques Baillon (Les Exilés de James Joyce), par Gilles Chavassieux (Si l'été revenait d'Arthur Adamov), Etienne Bierry (Une place au soleil de Georges Michel), Romain Weingarten (Le Loup garou de Roger Vitrac), Patrice Kerbrat (La Traversée de l'hiver de Yasmina Reza), Jean-Luc Revol (Les Trente Millions de Gladiator d’Eugène Labiche, Vincent River de Philip Ridley, en 2007), et Jean Bouchaud pour « De si tendres liens » de Loleh Bellon.

De 1995 à 2001, elle assume la responsabilité artistique de la programmation du Théâtre de la Criée à Marseille.

En 2007/2008, elle joua « L’Illusion comique » de Corneille, mise en scène par Marion Bierry et depuis, elle a interprété aux côtés de Fellag « Tous les Algériens sont des mécaniciens » pendant toute la saison 2008/2009 et 2009/2010 en tournée, au théâtre du Rond-Point et au théâtre des Bouffes Parisiens.

Au cinéma, elle apparaît dans Je suis Pierre Rivière et Papa est parti, Maman aussi réalisés par Christine Lipinska, L'Amour violé et Jamais plus toujours réalisés par Yannick Bellon, Spirale (réalisation Christopher Franck), Sushi Express (réalisation Laurent Perrin), Mille millièmes (Rémy Waterhouse)…
Á la télévision, elle tourne dans des réalisations de Guy Saguez, Peter Kassovitz, Jean Herman, Paul Seban, Jean-Marc Seban, Maurice Frydland, Serge Moati, Marion Sarraut, Denis Malleval, Thierry Petit et récemment encore avec Josée Dayan Ni reprise ni échangée en septembre 2010)…

Elle a enregistré plusieurs livres cassettes pour les éditions Thélème, « La porte étroite » de Gide, « David Copperfield » de Dickens, «  Les élégies de Duino » de Rilke …
Pour « Ecouter lire » de Gallimard, « Un long dimanche de fiançailles » de Sébastien Japrisot et « Qui touche à mon corps je le tue » de Valentine Goby.

Elle enregistre «  Les heures souterraines » de Delphine de Vigan (2009, Audiolib, Hachette), « Purge » de Sofi Oksanen, Prix Fémina étranger 2010 et « Lady Suzanne » de Jane Austen pour Gallimard (2010, Audiolib, Hachette), « La femme au miroir » d’Eric-Emmanuel Schmidt et « Rien ne s’oppose à la nuit » de Delphine de Vigan (2011, Audiolib).

Chaque année, depuis 5 ans, Hubert Nyssen lui offre une carte blanche sur un thème choisi par lui pour « Lectures en Arles ».
  
Au cours de l’année 2010 et de 2011, on pourra la voir dans des séries « Julie Lescaut », « R.I.S. », «  Joséphine, ange gardien »…
En 2010, elle est sur la scène du Théâtre de Nîmes puis de Châteauvallon avec Fellag pour une lecture spectacle « C’est à Alger », adaptée de textes de celui-ci.
PROMOTION 1973

MARIANNE EPIN




AGENT ARTISTIQUE

PARALLAXE - Françoise Lax
11 rue Delambre. 75014 PARIS
Tél. : 01 44 10 73 13
E-mail  |  Site Internet
PROFESSEUR

Antoine
VITEZ

ACTUALITÉ

Marianne EPIN joue et met en scène PETITS CRIMES CONJUGAUX d'Eric Emmanuel Schmitt, avec Éric Savin, en tournée du 24 mars au 22 avril 2016   Lire la suite

Marianne EPIN à partir du 26 janvier 2016, joue dans L'IMPRESARIO DE SMYRNE de Carlo Goldoni, mise en scène de Christophe Lidon   Lire la suite

Marianne EPIN joue le rôle d'Arkadina dans LA MOUETTE d'Anton Tchekhov avec Marc Duret..., en tournée jusqu'au 27 mars 2014   Lire la suite

Marianne EPIN PETITS CHOCS DES CIVILISATIONS de et avec Fellag. Mise en scène : Marianne Epin. Du 11/9 au 10/11/2012 au Théâtre du Rond-point à 18h30 (Vidéo)   Lire la suite

Marianne EPIN a été la complice de Fellag dans TOUS LES ALGÉRIENS SONT DES MÉCANICIENS au théâtre des Bouffes Parisiens jusqu'au 30 avril. (Vidéo)   Lire la suite

© Rue du Conservatoire, 2 bis rue du conservatoire, 75009 ParisNous écrireMentions légales

conception : Emmanuel de Sabletdesign : Vattiksréalisation : ReMember Systemphoto du théâtre : Max Armengaud