LA LETTRE D'INFORMATION

S'inscrire
Voir les dernières lettres
 

PROFIL DE ...
RETOUR IMPRIMER             CONTACTER
 



2007

2007

précédente
3 photos
suivante


Françoise Rigal élève de 1976 à 1979

Après deux ans au Centre de la Rue Blanche, Françoise Rigal intégre le CNSAD. Elle a la chance de rencontrer 3 professeurs merveilleux et très différents : Pierre Vial, Marcel Bluwal et Antoine Vitez. C'est durant cette période qu'elle travaille avec Jean Michel Ribes au Théâtre de la Ville et qu'elle tourne avec Michel Polac et Jean Jacques Beinex.

Ensuite elle part deux ans travailler avec Otomar Krejca à Louvain la Neuve avec qui elle joue Louise de Lorenzaccio au Palais des Papes d'Avignon et Irina des Trois Soeurs, et effectue une tournée au Canada et en Italie. Elle joue ensuite sous la direction de Michel Dubois, Jacques Alric, Guy Vassal, Guy Rétoré, Philippe Ferran, Maurice Benichou et de nombreux autres.

Elle a tourné aussi avec Alain Resnais, Yves Boisset, Rhida Béhi, Robert Bresson et dans quelques téléfilms.

En ce moment, elle se produit à domicile ou dans des lieux atypiques avec le monologue que lui a écrit Martine Legrand :  Trop Bonne.

Elle a prêté également sa voix à d'innombrables personnages,  dont la fameuse Miss Parker du Caméléon.


PROMOTION 1979

FRANÇOISE RIGAL



PROFESSEURS

Marcel
BLUWAL
Robert
MANUEL

Pierre
VIAL
Antoine
VITEZ

ACTUALITÉS

Françoise RIGAL a joué, avec Bérengère Dautun et Guillaume Bienvenu, dans LES FEMMES SAVANTES de Molière au théâtre du Nord-Ouest.   Lire la suite

Françoise RIGAL a rejoué, pour les professionnels, TROP BONNE de Martine Legrand, mise en scène de Catherine Chevallier, le 23 avril 2007 à 20h, à la galerie Léo Sheer à Paris.   Lire la suite

Françoise RIGAL a joué TROP BONNE de Martine Legrand en audition publique au Théâtre des Mathurins le 9 novembre 2006.   Lire la suite

© Rue du Conservatoire, 2 bis rue du conservatoire, 75009 ParisNous écrireMentions légales

conception : Emmanuel de Sabletdesign : Vattiksréalisation : ReMember Systemphoto du théâtre : Max Armengaud