LA LETTRE D'INFORMATION

S'inscrire
Voir les dernières lettres
 

PROFIL DE ...
RETOUR IMPRIMER      
 



Dirigeant ses élèves

Dans "L'émission de télévision" de Michel Vinaver. Mes : René Loyon (2004)

Dans "Soudain l'été dernier" de Tenessee Williams. Mes : René Loyon (2009/2010)

Dans "Soudain l'été dernier" de Tenessee Williams. Mes : René Loyon (2009/2010)



précédente
6 photos
suivante


Née le 11 juin1954
Décédée le 5 juillet 2011


Réagir à ce profil

SOUDAIN L’ÉTÉ… Martine Laisné

par Odile Roire (promo 1984)

 

Elle est partie, au beau milieu de l’été, les pieds dans le jardin, disait-elle…

Formée au Conservatoire National Supérieur d'Art Dramatique dans les classes de Marcel Bluwal et Antoine Vitez,  elle sort en 1978.

Elle joue au théâtre, sous la direction de J-P. Roussillon, M. Dubois, C. Yersin, D. Girard, R. Gironès, R. Loyon, J-P. Wenzel, M. Touraille, V. Théophilidès, G. Bourdet, A. Demonico, F. Joxe, A. Juliens, P. Spengler, J. Rousseau, V. Vidocq, J. Ordas avec qui elle met en scène Sourires des Mondes souterrains de Lars Noren et Mémoire de deux jeunes mariés de Balzac.

Elle a été également assistante à la mise en scène de René Loyon pour Le Jeu des Rôles de Pirandello en 1999.

En 2000 elle met en scène L'Epreuve de Marivaux au Guichet Montparnasse.

Depuis 1993 elle animait régulièrement des Ateliers de Pratique Théâtrale dans le cadre scolaire et dans le cadre de sa Compagnie Arcadie. En 1996 elle dirige avec Josane Rousseau un stage AFDAS (Interprétation, langue et vers).

Elle a également donné des cours au Q.G, école dirigée par D. Berlioux.

Tout cela, accompli tout en veillant courageusement et passionnément à l’éducation de ses filles Julie née en 1987 et Camille en 1994

Avec René Loyon, elle a joué dans Isma ou Ce qui s'appelle rien de Nathalie Sarraute en 2000 , L'Emission de télévision de Michel Vinaver en 2004 et c’est Soudain l'été dernier de Tennessee Williams qui fut son dernier spectacle, au théâtre de la Tempête en novembre-décembre 2009,

Elle interprétait le rôle de Madame Holly mère de Catherine (Marie Delmarès) et Georges (Clément Bresson) , avec une fantaisie et une vérité incomparables.

Elle était cette actrice qui attirait irrésistiblement le spectateur dans une dimension à la fois de côcasserie et de mystère, mystère qu’elle possédait dans la vie et qui avec sa grande beauté, rajoutait à son charme

Quand on lit la biographie de Martine, on est d’autant plus frappé par l’incroyable modestie qui était la sienne. Je me souviens de l’admiration de sa prof de chant Nicole Juy pour sa voix exceptionnelle alors que je ne la connaissais pas encore, Martine surprenait souvent , intimidait parfois et séduisait par sa sensualité puissante, sa fragilité, sa beauté, son incomparable regard qui jusqu’au dernier moment interrogeait…

Je garde d’elle une reconnaissance immense pour tous les moments partagés, sa constance en amitié, son incapacité à dire du mal de quelqu’un, et surtout pas d’une autre actrice, son exigence têtue envers son travail, son talent immense, sa drôlerie, sa grâce, c’était un être à part, élégante et enfantine à la fois. L’effort a beaucoup fait partie de sa vie, trop me semble-t’il.

Sa fille me demandait si j’avais une idée d’un morceau de musique pour les obsèques, toute la nuit j’ai eu en tête « Voi che sapete che cosa è amor... » l’air de Chérubin dans les noces de Figaro, pour moi c’était Martine, elle était souvent comme un enfant qui demande ce que c’est à « vous qui savez », sans être jamais tout à fait sûre que ce qu’elle sent, elle sait ce que c’est … en oubliant tout ce qu’elle sait… en étant toujours cette éternelle jeune fille qu’on peut faire rire aux éclats, à travers les branches en fleur.

« Je vous adore » à ses filles, ce sont les mots dont je me souviens, et son sourire.

Odile Roire (promo 1984) Lui écrire

PROMOTION 1978

MARTINE LAISNÉ



PROFESSEURS

Marcel
BLUWAL
Antoine
VITEZ

ACTUALITÉS

Martine LAISNE a joué, avec Igor Mendjisky, dans SOUDAIN L'ETE DERNIER de Tenessee Williams au Théâtre de la Tempête du 13 novembre au 13 décembre 2009   Lire la suite

© Rue du Conservatoire, 2 bis rue du conservatoire, 75009 ParisNous écrireMentions légales

conception : Emmanuel de Sabletdesign : Vattiksréalisation : ReMember Systemphoto du théâtre : Max Armengaud