LA LETTRE D'INFORMATION

S'inscrire
Voir les dernières lettres
 

PROFIL DE ...
RETOUR IMPRIMER      
 



autoportrait à la tête des autres (collage dessin photo 21x30) - carton expo Foire saint-germain 2007

autoportrait en animal urbain (collage 50cmx70) - 2008





précédente
5 photos
suivante


Née en 1953 à Paris
Décédée le 5 mai 2010


Réagir à ce profil


Après des études de russe à Nice, puis de théâtre au Conservatoire National de Paris, Martine Drai partage d'abord son temps entre l'écriture et son activité de comédienne. Au début des années 80 elle passe à la mise en scène, ce qui la conduit ensuite à développer une pratique de plasticienne autodidacte, pratique qui s'intensifie, et dont elle commence à faire état, à la fin des années 90.

Et elle développe, dans ses interventions pédagogiques ponctuelles ou régulières, une approche plurielle du monde sensible, visible, intelligible. 

D'autre part : elle lit et parle l'anglais moyennement. Elle nage et danse avec obstination, depuis toujours, pour contrer la morosité - et, assez souvent, ça marche... 

  • Au large des écueils de zinc, d'après I. Calvino, en collaboration avec M.Strauss, 1984-85, Festival de Martigues puis Corbeil-Essonnes, Caen.
  • Mr Basile M., de J. Rouland, spectacle jeune public, sur invitation de la compagnie La Pomme Verte, Scènes Nationales Marne-la-Vallée, Sartrouville, et tournée en France, 86-87.
  • Robinette et le professeur, adaptation de M.Drai, d'après un texte médiéval anonyme présenté par J.Lacarrière, Scènes Nationales de La Rochelle et Cergy-Pontoise, 1990.
  • La dame changée en renard, d'après David Garnett, Scène Nationale de Dieppe, et Cirque Divers de Liège, 1991.
  • Doubles-croches et sortilèges, sur invitation de J.M Machado & J.J Fdida - spectacle tous publics, Scènes Nationales d'Alès et Valence, puis tournée en France de 1998 à 2003.
  • Il suffit de peu, de M.Drai, Limoges, Centre Culturel Jean Gagnant. Novembre 1998.
  • Le cœur n’est pas moderne, comédie-tango, création Janvier 2008 à la Chartreuse, Villeneuve-Avignon, tournée en France de Janvier à Mars 08, puis Paris théâtre de l’Atalante, Mars Avril 08.

Egalement deux lectures spatialisées : 

  • Exercices d'idiotie, de M.Drai et E. Duyckaerts, Jeux d'écriture, Poitiers, 1992.
  • Lézardes, de M.Drai, Théâtre de l'Est Parisien, Paris, 1995.

TEXTES PUBLIES

Théâtre :  

  • Alias. L'Avant-Scène, 1986 (création Théâtre National de Chaillot, mise en scène Antoine Vitez)
  • Il suffit de peu. Ed. Le Bruit des Autres 1995.(création en 1994 au Tourtour, ms N. El Azan;  réalisation France-Culture, 1995; publication Ubu Repertory Theater, New-York, et en espagnol, Editions ADE, Madrid)
  • Lézardes. Editions Le Bruit des Autres. 1996. Mise en espace, de l'auteur, TEP, 1995.
  • Meurtre, Editions Le Bruit des Autres. 1997. Réalisation France-Culture en 1996, création Théâtre du Chaudron, 2002, ms Isa Mercure. Création Québec Mai 2002.
  • Avec Dashiell, création studio-théâtre d’Alfortville, Avril 2003, ms Aurore Priéto.
  • Le coeur n’est pas moderne, comédie-tango. Ed. Le Bruit des Autres, 2006, création prévue en 2008, ms de l’auteur, tournée en France et Paris.   

Roman, récit

  • Les Trois Midis. Roman. Ed. du Seuil, 1979
  • Imbécile que je suis, récit. Editions Le Bruit des Autres, 1998.Réalisation France-Culture en 1996.
  • Vers le Fou, Editions Le Bruit des Autres, Juin 2002
  • Celle qui avait mal à son ombre– 2007, Ed. LeBruit des autres

En revues:

- Toute une bande, nouvelle (Contre-Vox n°6, 99 ).

Articles : - Xavier Juillot ou le Premier geste. et Les jardins de Chaumont (Rue de la Folie, Juin 99 et Juin 2001).

Fragments parisiens (1 à 8) et Mauvaise malade - revue en ligne www.remue.net

Divers

- Membre du Comité de lecture du Théâtre National de Chaillot. 1984-89.

- Collaboration avec le chorégraphe Jean Gaudin, La Dame aux Camélias, Théâtre de la Ville, 1991.

- Membre des EAT depuis 2003

- Membre de la Revue en ligne Remue.net depuis 2007

© Rue du Conservatoire, 2 bis rue du conservatoire, 75009 ParisNous écrireMentions légales

conception : Emmanuel de Sabletdesign : Vattiksréalisation : ReMember Systemphoto du théâtre : Max Armengaud