LA LETTRE D'INFORMATION

S'inscrire
Voir les dernières lettres
 

PROFIL DE ...
RETOUR IMPRIMER             CONTACTER
 


Photo Eric EMO


Originaire de Fribourg (Allemagne), Crista Mittelsteiner s’est installée à Paris en 1982.

Titulaire d'un DEA en Etudes théâtrales, mention très bien,  dirigé par Jean-François Peyret (Paris 3 - Sorbonne nouvelle)

En tant qu’assistante, elle a travaillé notamment avec Daniel Mesguich, Carlos Wittig-Montero, Stéphanie Loïk, Marc Liebens, Matthias Langhoff.

Crista Mittelsteiner a mis en scène Attente/Erwartung de Marie Pappenheim et Le Mort de Georges Bataille à Bruxelles, au CWB à Paris, le Team Theater à Munich. Puis, au Théâtre Paris-Villette à Paris, Désir & permis de circuler d’Elfriede Jelinek et Qui porte mon nom par hasard (medea) d’après Heiner Müller/Euripide. Ensuite, Plus tard encore de Marguerite Duras au Centre Wallonie-Bruxelles à Paris et, à Ajaccio au Kallisté, L’Homme assis dans le couloir de Marguerite Duras ainsi que Inquiétude au sujet de ma propre personne, esquisse musicale pour une Lettre au Père d’après Franz Kafka.

En Corse, elle a animé de nombreux ateliers de création en milieu scolaire, dont Nulle part n’est notre place (Les Suppliantes) d’après Euripide et Antigone(s), présentés au Théâtre Kallisté à Ajaccio, ainsi que des installations sonores.

Elle a également enseigné au Conservatoire de Liège, a été chargée de cours à l’Université Paris III de 1999 à 2004 et, de nouveau, depuis 2014.

Depuis 1999, elle est chercheuse associée au CNRS/ARIAS à Paris.

Elle participe régulièrement à des colloques internationaux et est auteure de nombreux articles dans les revues du théâtre, théâtre/public, Alternatives théâtrales, Théâtres en Bretagne ainsi qu’aux éditions du CNRS.

Par ailleurs, Crista Mittelsteiner a traduit, avec Marie-Luce Bonfanti, plusieurs pièces de théâtre qui ont été publiées chez L’Arche éditeur et Théâtrales. En octobre 2006, elle a été en résidence de traduction à La Chartreuse, Centre National des Ecritures de Spectacle, à Villeneuve-lèz-Avignon (Bourse du Ministère de la Communauté française de Belgique).

En 2008, Crista Mittelsteiner est lauréate de Culturesfrance/Villa Médicis hors les murs, avec un projet artistique sur l'auteur, metteur en scène  et peintre allemand Einar Schleef. Commence alors l'aventure passionnante autour de l'oeuvre de cet artiste exceptionnel : en janvier/février 2008, Crista Mittelsteiner est de nouveau en résidence à La Chartreuse pour terminer la traduction de Gertrud d’Einar Schleef – « monologue pour chœur de femmes ».

Lors du Festival d'Avignon 2008, dans le cadre des Rencontres d'Eté à la Chartreuse, elle initie et réalise une après-midi de découverte(s) autour de Schleef, intitulée J'étais là, mais le théâtre était parti. En automne 2008, au Festival International de la Littérature de Berlin, elle présente une lecture bilingue de Gertrud d'Einar Schleef avec les comédiennes Marie-Luce Bonfanti et Jutta Hoffmann, ainsi qu'un film documentaire sur Einar Schleef, Chaque mot par choeur, qu'elle a réalisé avec Anne-Marie-Gourier. Le film sera également présenté au Goethe Institut de Bruxelles et, dans le cadre de BLOCK II - in memoriam Einar Schleef, à Sangerhausen.  L'aventure continue avec une nouvelle lecture bilingue en mai 2011, où Marie-Luce Bonfanti et Jutta Hoffmann, accompagnées par le violoncelliste Guillaume Martigné, présentent Einar, pourquoi tu n'écris pas, d'après le récit « La Mort du professeur » de E. Schleef. Cette performance a lieu dans une scénographie constituée de peintures d'Einar Schleef au Musée Moritzburg à Halle et sera suivie, en juin 2011, d'une deuxième lecture à Bruxelles.

En octobre 2012, toujours en compagnie de sa complice Marie-Luce Bonfanti, Crista Mittelsteiner retourne à La Chartreuse pour une résidence d'écriture scénique de Gertrud.

 De 2001 à 2008, Crista Mittelsteiner a été conseillère artistique au Cifas (Centre international de formation en arts du spectacle) à Bruxelles.

De 2009 à 2011, elle a été directrice artistique du projet de coopération franco-allemand « Grenzgänger/OutrePasseurs » et du festival « nouveaux auteurs » à la Theater, Oper & Orchester GmbH Halle, en Allemagne.

Depuis 2014, elle est directrice de la collection Les Germanophonies aux éditions « Le Ver à soie - Virginie Symaniec éditrice », lancée par la publication de Désordre, recueil de nouvelles de Einar Schleef, traduites par Marie-Luce Bonfanti et Crista Mittelsteiner, précédées d'une préface de Elfriede Jelinek. De nombreux projets d'auteurs germanophones contemporains sont en chantier de traduction.
CRISTA MITTELSTEINER



PROFESSEUR

ACTUALITÉ

Crista MITTELSTEINER dirigera le nouveau festival international pluridisciplinaire du Théâtre National de Meiningen (Allemagne), en place dès 2019.    Lire la suite

Crista MITTELSTEINER cosigne, avec Marie-Luce Bonfanti, la traduction de GERTRUD de Einar Schleef, un livre-CD, projet LABEL qui nécessite votre soutien sur Ulule   Lire la suite

Crista MITTELSTEINER Lauréate de la Bourse Elmar-Tophoven, en résidence du 6 au 31 janvier à Berlin pour travailler sur la traduction de DROGUE, FAUST, PARSIFAL de E. Schleef   Lire la suite

Crista MITTELSTEINER Dirige du 30 novembre au 8 décembre 2015, un chantier de création chorale bilingue, d'après GERTRUD de Einar Schleef, en résidence à la « Cité de la Voix » à Vézelay   Lire la suite

© Rue du Conservatoire, 2 bis rue du conservatoire, 75009 ParisNous écrireMentions légales

conception : Emmanuel de Sabletdesign : Vattiksréalisation : ReMember Systemphoto du théâtre : Max Armengaud