LES VIEUX CONS de Serge Martina


 

 

LES VIEUX CONS

Serge Martina

En 1988, quatre anciens combattants se sont eux mêmes baptisés Vieux Cons avant que d’autres ne le fassent (ce qui serait désobligeant).

Lorsqu’ils se racontent leurs exploits d’antan, qu’ils connaissent par coeur, l’important est la version du jour. il est interdit d’interdire.

L’un d’eux, un sommelier à la retraite, a adopté une jeune sculpteur africaine enceinte qui lui a offert une ravissante petite métisse.

Cette gamine est atteinte d’une maladie orpheline qui ne lui permettra pas de franchir le cap de la puberté.

Un seul hôpital à cette époque peut l’opérer et lui permettre de suivre son traitement; il est à New York.Le coût est exorbitant.

Une occasion leur est offerte de trouver cet argent en attaquant, comme les anglais se vantent de l’avoir fait avant eux, un train postal.

Un train certes modeste, mais qui, avec la proximité des fêtes de fin d’année, est prometteur en quantité de cadeaux.

Ils réussissent leur coup… Et se retrouvent dans un embroglio politico-médiatique auquel ils ne s’attendaient pas.

Leur aventure se complique.

C’est une comédie rurale à forte connotation policière difficile à résumer en quelques lignes.

A suivre…

Edition du Bout de la Rue.
editionduboutdelarue.fr

Pour vous procurer l’ouvrage

http://www.editionduboutdelarue.fr/catalogue/roman/vieux_cons.php

https://livre.fnac.com/mp31659168/Les-vieux-Cons

https://www.amazon.fr/Vieux-Cons-Serge-Martina/dp/2376090180

 

SERGE MARTINA

Après des cours au conservatoire de Toulon, il a suivi pendant trois années des études théâtrales au Conservatoire national supérieur d’art dramatique (Promo 1964).

Il tint en particulier au milieu des années 1970 un rôle principal dans la série Nans le berger1.

Au début des années 2000, il adapte pour France Télévision son roman Permission moisson. Réalisé par Didier Grousset, il tient dans le téléfilm le rôle principal. Diffusé par France 3, le téléfilm obtient le Prix du Public au festival de Luchon2.

1 Filmographie

1.1 Acteur

1.1.1 Cinéma

1.1.2 Télévision

1.2 Scénariste

Télévision

2 Théâtre

  • 1965-6 et 7. Marius de Pagnol au Sarah Bernard et en tournée: “Marius”. Et plusieurs classiques en matinée.
  • 1967: Seuls les Tilleul mentent à l’Européen. Mise en scène Jean le Poulain.
  • 1971 : Il faut que le sycomore coule de Jean-Michel Ribes, mise en scène de l’auteur, Théâtre de Plaisance.
  • 1977: Détruire dit-elle de Marguerite Duras au festival d’Avignon.
  • 1979 : Plusieurs spectacles en un acte de Courteline, Labiche. Puis la Station Chambeaudet à Paris et en tournée ATF au Maroc.
  • 1983 : Le chariot de terre cuite, mise en scène de Pierre Santini au théâtre des Boucles de Marnes.
  • 1987 : Le bon, la bête et la Vertu de Luigi Pirandello. Théâtre Daunou. Mise en scène Henry Tisot. (la bête)

3 Œuvres littéraires

  • Plein fer, éditions Hachette, 1988
  • Permission moisson, édition du bout de la rue, 2007
  • La Belle de Mai, édition du bout de la rue, 2014
  • Valet de Pique, édition du bout de la rue. 2016
  • Les vieux cons, édition du bout de la rue, 2017.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *