Alain FEYDEAU


J’ai tourné ma première série TV avec – entre autres – Alain Feydeau : “L’automne d’une femme” … moi juste tombée du nid dans le rôle d’une pas dégourdie de la vie… Donc c’est le décès d’un père de fiction que j’apprends. Alain, plus un grand-oncle turbulent qu’un père : un grand fou rire autour d’un piano alimenté par quelques mauvaises graines dont Christophe Malavoy alias mon amoureux transi… de froid plutôt… ça caillait un peu aux Buttes Chaumont parfois…Une petite pincée au coeur à voir les gens s’évanouir au fil du temps et une pensée-fleur pour le souvenir.

So long my friend.

Françoise Viallon-Murphy

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *