Arnaud Giovaninetti (promo 1989)


Nous avons le regret de vous informer du décès d’Arnaud.

Les obsèques d’Arnaud auront lieu le 5 février prochain.
Une messe sera célébrée à 10h30 en l’église Notre Dame de St Mandé (84 avenue du Général de Gaulle à St Mandé-Val de Marne)
Une cérémonie aura lieu à 13h30 sous la Coupole du cimetière du Père Lachaise (71,rue des  Rondeaux 75020/Paris)

 

Fils d’un chef d’orchestre renommé, élève au conservatoire de Marseille puis au Conservatoire National Supérieur d’Art Dramatique (promotion 89), il obtient le Prix Louis Jouvet en 1988, puis débute une brillante carrière au cinéma, tout d’abord dans un film de Philomène Esposito, Mima. Il joue ensuite dans L’Amant de Jean-Jacques Annaud, Profil bas de Claude Zidi, En avoir ou pas de Laetitia Masson, ou encore Les enfants du siècle de Diane Kurys, J’irai au paradis car l’enfer est ici de Xavier Durringer, Lovely Rita de Stéphane Clavier, Les fautes d’orthographe de Jean Jacques Zilbermann, Au secours, j’ai trente ans de Marie Anne Chazel

Plus de trente téléfilms: il est le Jésus de Serge Moati, Orlando (le frère) dans le Dalida de Joyce Bunuel et Henri de Monfreid dans les Lettres de la mer rouge. On peut le voir dans Voici venir l’orage, la fresque familiale de  Nina Companeez, dans Rencontre avec un tueur  de Jean Michel Rome, Marthe Richard de Thierry Benisti……
Au théâtre, il joue sous la direction de Jérôme Savary, Gérard Desarthe et François Marthouret, Marcel Maréchal, Pierre Vial, Jean-Louis Thamin…
“Je suis un peu spécialiste des rôles impossibles” disait-il à propos de Rencontre avec un tueur de J. M.Rome.

Nous pensons à Judith, à sa famille, à ses amis….

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *