Au Festival d’Avignon, les intermittents refuseront de jouer devant des ministres


Rassemblement le 2 juin à 18 heures devant le théâtre des Folies Bergère pour protester contre l’agrément.

Lu dans Le Monde.fr


Au Festival d’Avignon,
les intermittents refuseront de jouer devant des ministres



Les ministres sont « persona non grata » à Avignon. Les intermittents menacent d’interrompre les spectacles auxquels assisteraient cet été des ministres au Festival d’Avignon ou ailleurs en France, pour protester contre la réforme de leur régime.



« Nous nous mettrons en grève dès lors que des ministres participent à un spectacle et nous ne reprendrons que lorsqu’ils en seront sortis », a expliqué Marc Slyper, un des responsables de la CGT-Spectacle lundi 26 mai lors de la conférence de presse du Festival « off » à Avignon.



UNE CONVENTION UNEDIC DÉCRIÉE PAR LES SYNDICATS



La CGT dénonce une « négociation déloyale » qui n’a pas pris en compte les propositions de réforme soumises par les intermittents et demande au ministre du travail de ne pas agréer la nouvelle convention d’assurance-chômage qui durcit leur régime.



Les partenaires sociaux s’étaient mis d’accord sur un texte en mars, et ils avaient ensuite amendé plusieurs mesures d’économie sur le régime des intermittents, à la demande du président. Mais, selon la CGT et les associations d’intermittents, le texte n’a été modifié « qu’à la marge » et reste très pénalisant.



Il ne reste aux intermittents que quelques semaines pour se faire entendre, puisque la convention Unedic, finalement signée le 14 mai, doit être déposée à la direction générale du travail le 2 juin, en vue d’un agrément d’ici à la fin juin et d’une entrée en vigueur le 1er juillet.







 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *