“Brèves de métro” saison 2 de Thierry de Carbonnières


 

Dessins de France Dumas

« Tout a été annulé ! On a jamais vu ça, même pendant la guerre. C’est mon arrière-grand-père qui me l’a dit, 101 ans ! Oui, oui, le Covid… »

« 18 heures avec un S ou pas de S à la fin ?
– Le temps, c’est des secondes, des minutes, des heures. (…) Tu vois, tout est au pluriel. Donc ça devrait être au pluriel. D’ailleurs, on devrait dire : Ils sont 18 heures. »

« Les gros, vous êtes l’avenir. Regarde, moi, avec mon ventre plat, c’est la cata pour la croissance. T’imagines si on se mettait tous au régime. Vingt pour cent de chômeurs en plus minimum. La guerre civile ! Ton gros bide, c’est la paix pour mille ans. »

L’acteur Thierry de Carbonnières écoute depuis des années les conversations dans le métro, les retranscrit et les publie. Après le succès d’un premier Brèves de métro du monde d’avant, voici celles du monde d’après. En dépit de la Covid-19, la (t)rame du quotidien cache tout un mystère d’humanité avec sa drôlerie, ses drames, ses émotions, avec ou sans masque. Il offre ici une sélection de perles enfilées dans l’intimité du métro parisien au gré des lignes et des stations, soulignées par le trait humoristique de France Dumas.

 

📷 crédit photo Emmanuel Prost

 

Après la Rue Blanche et le Conservatoire national, Thierry de Carbonnières joue au théâtre avec Savary, Grüber, Beaunesne… Au cinéma avec Corneau, Kieslowski, plus récemment avec Reynaud, Tellier… On le voit aussi à la télévision, notamment dans Plus belle la vie. Il publie chez Riveneuve Saluts et Applaudissements (2015), Ils me reconnaissent, Brèves de métro (2018), chez Les Cygnes, En une seconde (2019). Il vient de coécrire Un triomphe, film d’E. Courcol, avec K. Merad, sélection officielle Cannes 2020 et Prix de la meilleure comédie européenne de l’année. France Dumas est graveur et illustratrice pour la presse et l’édition, notamment chez Riveneuve où elle a illustré trois ouvrages dont le premier Brèves de métro et est l’autrice de Impressions d’ateliers. Lithographes et taille-douciers parisiens (2020).

 

 

“En ces temps incertains, le bonheur de voir sur les rotatives mon cinquième livre, “Brèves de métro” saison 2, être imprimé. Et la réalité de ce long et beau travail d’écoute des conversations dans l’intimité du métro parisien prend forme et corps! Vous allez rire, être ému et étonné, et si vous commandez sur ce lien, je me ferai un plaisir de vous le dédicacer. Je passerai deux fois par semaine chez mon éditeur d’ici le ! En plus le port est gratuit. Mes amitiés à toutes et tous.” Thierry de Carbonnières

Pour toute commande sur le lien de mon éditeur ci-dessous… en plus le port est gratuit contrairement à Amazon. https://www.riveneuve.com/catalogue/breves-de-metro-2/

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *