CAHIN CAHA – dialogue pour un homme seul de Serge Valetti


 

Joute philosophico-burlesque

AU THÉÂTRE “LES DÉCHARGEURS”
3, rue des Déchargeurs
75 001 Paris
01 42 36 00 50 (billetterie)
01 42 36 00 02 (administration)

Salle Vicky Messica

le Dimanche, Lundi, Mardi

Du 28/05/2023 au 20/06/2023

à 21H00

Durée : 1h

Il est temps de chercher le sens de la vie, le sens de la marche, le sens de l’écriture, le sens commun, le « bon » sens !

TEASER https://youtu.be/5R4NRSmcMd4

Texte

Serge Valletti

publié aux Éditions de l’Atalante

Mise en scène

Gilbert Rouvière

Scénographie

Marie Nicolas

Jeu

Jean-Claude Leguay

Daniel Martin

——————-
Crédit photo visuel Pascal Gély

SYNOPSIS

Deux hommes qui s’interrogent, deux personnages qui cherchent un accord, car il est question d’accord, deux musiciens qui sait ? Deux contrepointistes, hein, pourquoi pas ?
Des humains qui se demandent comment faire pour vivre en étant en accord avec eux-mêmes.
Et surtout avec tous nos différents nous-mêmes : gentils et méchants !
Créatifs et destructeurs ! Au même instant !

Un fantastique et intime combat sur la nécessité d’en finir, car des fins il n’y en a qu’une alors autant la précipiter et pour cela un ami peut aider ! Oui, mais lequel et comment ? Car même par amour c’est compliqué d’éliminer l’autre !

A partir de 11 ans

 

 

Dossier artistique du spectacle ” On s’en occupe” DA-cahin-caha

 

 

Ce duo, écrit à l’origine pour un seul acteur, comme une sorte de voix intérieure qui à la fois pose les questions et fait les réponses a été interprété par plusieurs acteurs différents. Parfois c’étaient deux femmes, quelquefois un homme et une femme, évidemment plus souvent deux hommes. En fait ce que j’ai essayé de faire c’est de rendre visible ce qui nous fait avancer chacun tous les jours.
Les pensées qui nous habitent, qui nous aident ou bien nous freinent. Tout ce qui nous empêche d’être ce que nous sommes vraiment : des humains qui se demandent comment faire pour vivre en étant en accord avec soi-même. Et surtout avec tous nos différents nous-mêmes : quand nous sommes gentils et quand nous sommes méchants ! Quand nous sommes à la fois créatifs et destructeurs ! Au même instant !!
J’ai l’impression que j’ai écrit surtout une partition à deux voix, pour deux instrumentistes qui seraient leur propre instrument. Et que rêver de mieux pour mon texte Cahin-Caha que d’imaginer que ce sont les deux grands interprètes Daniel Martin et Jean-Claude Leguay qui vont s’emparer de lui pour faire vivre devant nous sur scène ce fantastique et intime combat !
Ce sont les hommes de la situation !
Serge Valletti, auteur

Le mieux ce serait peut-être de s’organiser, de commencer à s’organiser. Ce que je pourrais proposer, si j’osais, ce serait qu’un de nous deux se débrouille pour supprimer l’autre, en douceur !

C’est lequel Hardy ?
Quand Daniel Martin, m’a proposé de me joindre à cette aventure, je n’ai pas eu à réfléchir un instant. Deux acteurs de cet acabit, un texte de Serge Valletti, c’est cadeau. Laurel et Hardy, Pierre Dac et Francis Blanche, Poiret et Serrault, Roger Pierre et Jean-Marc Thibaut, Roux et Combalusier… les exemples ne manquent pas et il est évident que Martin et Leguay seront de brillants danseurs de tango. Un duo. Deux duettistes. Et on va pouvoir envoyer la musique…
Question musique Valletti s’y entend le bougre. Dès les premières lectures, le texte semble clair et limpide. Drôle… joueur. Du Valletti quoi. La chose semble si évidente, tout de suite il fait danser, sourire, il fait la blague… en apparence. Mais nous sentions qu’il y avait derrière cette apparente facilité, autre chose, un corps, une structure interne.
En fait ce que j’ai essayé de faire c’est de rendre visible ce qui nous fait avancer chacun tous les jours. Quand Valletti écrit c’est comme un mille-feuille, il y a des couches, ou plutôt des feuilles. Et puis dessous le titre, il y a le sous-titre (une autre couche) : dialogues pour un homme seul. Il y a, raconté, ce qu’il se passe dans le cerveau de l’homme seul. Mais c’est qui l’homme seul ? C’est lui, Valletti face à sa page blanche. Ni plus ni moins, et l’air de rien, il nous raconte ici son processus d’écriture. Comment on écrit ? D’où on part ? Qu’est-ce qu’on raconte ? Est-ce que ça va marcher ? A quoi ça sert ? C’est quoi les mots ? Le silence ? Le vide ? A quoi bon ? Le théâtre ?
Du coup, le champ est vaste. La partition des virtuoses revêt de multiples dimensions. Nos danseurs de tango danseront aussi la salsa, sur un fil.
Gilbert Rouvière, metteur en scène

SERGE VALLETTI, auteur
Serge Valletti, né en 1951, commence à faire du théâtre, pour ne plus s’arrêter.
Depuis il a joué avec de nombreux metteurs en scène de théâtre, de Mesguich à Lavaudant en passant par Bayen, Tordjman et Milianti.
Il a écrit de très nombreuses pièces de théâtre dont Le Jour se lève, Léopold !, Domaine Ventre, Monsieur Armand dit Garrincha pour Eric Elmosnino, Sale août, Cahin-Caha, Pour Bobby pour Ariana Ascaride et dernièrement John a-dreams pour Patrick Pineau, plusieurs pièces radiophoniques pour France Culture et trois romans dont Pourquoi j’ai jeté ma grand-mère dans le Vieux-Port.
Pendant dix ans, de 2008 à 2018, il a retraduit et adapté en français l’œuvre entière du grand poète comique grec Aristophane. La grande partie de toutes ses pièces est publiée aux Éditions de l’Atalante, Nantes.
Avec Robin Renucci, il a écrit une nouvelle version de son adaptation de La Paix d’Aristophane qui sera créée au Théâtre de la Criée à Marseille en novembre 2023. Il a écrit avec Robert Guédiguian les scénarios de ses quatre derniers films : Au fil d’Ariane (2014), La Villa (2017), Gloria Mundi (2019) et Et la fête continue (2023).
Son album Live Valletti Quintetto enregistré aux Nuits de Fourvière en juin 2021 vient de sortir sur toutes les plateformes de streaming en décembre 2022 produit par le label musical Washi Washa.

 

DANIEL MARTIN, comédien
Il a été formé au CNSAD.
Au théâtre, il a travaillé régulièrement avec Charles Tordjman avant de collaborer avec lui sur la mise en scène du Bastringue à la Gaité Théâtre de Karl Valentin. Il a également travaillé avec Stuart Seide, Antoine Vitez, Claudia Staviski, Dominique Pitoiset, Marc Pacquien ou encore Michel Didym et David Clavel. Il a aussi collaboré avec Laurent Laffargue, Claude Régy, et Daniel Mesguich.
Dernièrement, il a joué sous la direction de Salomé Broussky.
Daniel Martin est également le metteur en scène de Sous les Boulingrins bleus ainsi que Mariage de Gombrowicz au Théâtre national de Chaillot, Jacob et Joseph de Bruno Shulz au Festival d’Avignon ou encore Saxist, un spectacle de musique contemporaine avec Daniel Kientzy, saxophoniste.
Il écrit par ailleurs le livret de La Confession Impudique, opéra de Bernard Cavanna, qu’il met en scène au festival Musica de Strasbourg et collabore avec Jacques Higelin sur son spectacle à la Grande Halle de la Villette.
Si on l’a souvent vu à la télévision depuis 2010, il n’en reste pas moins fidèle au grand écran. Parmi les films dans lesquels le retrouver figurent Savanah de Marco Pico, Le Dîner de cons de Francis Veber, Monsieur Batignolles de Gérard Jugnot, L’Ordre et la morale de Mathieu Kassovitz, Capital de Costa Gravas ou, plus récemment, Les Éblouis de Sarah Suco et 10 jours sans maman de Ludovic Bernard.

JEAN-CLAUDE LEGAY
Formé au CNSAD de 1975 à 1978. Metteur en scène et comédien du spectacle Oxu
Au théâtre il a travaillé avec Thierry Harcourt, Jean-Pierre Vincent, Sandrine Lanno
, Igor Dromesko et Paolo Magelli,  Daniel Martin et Charles Tordjman, Laurent Vacher, Joël Jouanneau,
 Ged Marlon, Michel Didym, 
Éric Elmosnino, 
Charles Tordjman, Antoine Vitez.
Il participe en tant que co-auteur et metteur en scène avec : Ged Marlon, Philippe Fretun, Jean-Yves Chatelais, Dominique Balzer, Pierre Debauche et Jérôme Deschamps. 
Au cinéma, dans des films de Jean-Michel Ribes, Nicole Garcia,
 Eric Lartigau,
Philippe Le Guay, Marc Fitoussi, Jean-François Richet, Gérard Jugnot, Claude Lelouch, Claude Zidi, Claude Pinoteau et Marion Vernoux.
Pour la télévision, il apparaît dans des séries comme Madame le proviseur et PJ. Et il a tourné encore avec Bruno Carrière,
 Thomas Gillou, Fabrice Cazeneuve, Jacques Rouffio, Sébastien Grall, Luc Berraud, Philippe Béranger, Marco Pico, Thierry Chabert, Olivier Langlois, Gérard Vergez, Bertrand Van Effenterre, Pierre Lary
Jean-Claude Leguay cosigne également avec Christine Murillo et Grégoire Oestermann, les quatre tomes du baleinié, dictionnaire des tracas. Éd du Seuil et les différents spectacles qui en découlent.

 

 

 

PRESSE

 

 

 

 

https://sceneweb.fr/gilbert-rouviere-met-en-scene-cahin-caha-de-serge-valletti/

 

https://www.loeildolivier.fr/2023/05/lunivers-de-valetti-sublime-par-deux-virtuoses/?fbclid=IwAR3ss_WzLdMMpYLPhG6aHd33O9qUQtOct-F2hBPb2lpJ_3C41yE1omspOSY

 

https://www.printempsdespoetes.com/Cahin-Caha-dialogue-pour-un-homme-seul

https://www.spectable.com/cahin-caha-dialogue-pour-un-homme-seul/575195

https://www.froggydelight.com/article-27117-Cahin_Caha_Dialogue_pour_un_homme_seul

https://singulars.fr/stormy-weather-de-thierry-delair-par-svetlana-de-cayron-essaion-cahin-caha-de-serge-valletti-par-gilbert-rouviere-les-dechargeurs-avignon-23/?fbclid=IwAR32FnFQtP1Rttt-e5z70gvJfsZoUFC_4ya8oGAddI4lchXxjafcLmcBANg

 

https://www.artistikrezo.com/agenda/qui-na-jamais-cherche-le-sens-de-la-vie-la-piece-cahin-caha-vous-apportera-peut-etre-votre-reponse.html

https://lascala-provence.fr/programmation/cahin-caha/

 

https://jenaiquunevie.com/2023/06/05/cahin-caha-aux-dechargeurs-20-06-23-avigon-2023-la-scala-provence-17h30-une-pepite-de-non-sens-philosophique/?fbclid=IwAR1tgUCN8M9FdIxze-vD7q9qXlTHaWMDEdrEfvzahy5_H6Nind0IEqwhJLU

 

http://unfauteuilpourlorchestre.com/cahin-caha-de-serge-valetti-mise-en-scene-de-gilbert-rouviere-theatre-des-dechargeurs/?fbclid=IwAR1ziiDmhYsUJ_6H47_HcMZBrpbYBKqNu0ibVEduT1CUnqdcZOuS_6RF3FE

 

 


NOUVEAU: la grande salle Vicky Messica est accessible aux personnes à mobilité réduite, des places adaptées sont disponibles sur réservation.

Métro : Châtelet • sortie rue de Rivoli ou sortie place Saint Opportune

RER : Châtelet-les-Halles • sortie Porte Marguerite de Navarre

Bus : Arrêt Rivoli Pont Neuf 21, 67, 69, 72, 74, 76, 81, 85 N11 et N24 – Arrêt Châtelet 38, 47, 58, 70, 75, 96

Vélib Stations n°1003 : 7, rue Saint Denis / n°1004 : 12, rue des Halles

Parkings Q – Park Rivoli Pont-neuf – 1, r Boucher
Parking Forum des halles – forum des halles
Parking Les Halles – Saint Eustache – 22 rue des Halles

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *