Catherine SELLERS


L’actrice de Marguerite Duras nous a quittés ce dimanche 9 mars 2014, à l’âge de 87 ans. Ses obsèques auront lieu au crématorium du Père-Lachaise le jeudi 13 mars à 14 h 30.


Elle joue toujours plus loin que la scène, toujours. Et à la place toujours dangereuse. Et toujours, elle donne ce sentiment bouleversant que cette place – de laquelle elle vous renvoie le rôle – est la place véritable de ce rôle, même si vous, vous ne l’aviez pas encore aperçue. S’agit-il d’une compréhension générale ? Peut-être, oui, si par ce mot on entend aussi un savoir qui s’ignore. Car elle n’en dit rien, ne l’impose en aucune manière, ne sait peut-être même pas, en effet, qu’elle en est porteuse : quand elle joue, parfois, elle paraît étonnée comme par la découverte de la pièce. Oui c’est ça, je crois qu’il s’agit ici de la dimension souveraine de l’acteur, de l’ouverture naturelle qu’il opère sur le rôle, de la projection de ce rôle hors des limites privatives de la pièce qui le contenait, de son transfert dans le dehors du théâtre, de son jeu originel
.

Marguerite Duras
 Interview filmée de Catherine Sellers en 1983, à propos deBerceuse de Samuel Beckett, pièce qu’elle s’apprête à jouer
 
Catherine Sellers e laisse derrière elle une carrière riche en oeuvres théâtrales et une formidable collaboration avec l’auteur Marguerite Duras. Ainsi, elle apparaît dans ses films Détruire dit-elle, La Femme du Gange, Jaune Soleil et la pièce Suzanna Andler. Elle est apparue sur scène pour la dernière fois dans le spectacle Chryssothémis, mis en scène par son mari pendant plus de quarante ans, Pierre Tabard. Elle a travaillé dans de nombreuses pièces pour la compagnie qui porte le nom de son époux, créée en 1984 : Horace, Phèdre et L’Amante anglaise en font partie.
Catherine Sellers a prêté sa voix à plusieurs documentaires et apparaît dans Stavisky, de feu Alain Resnais. Elle a été membre du jury du Prix Marguerite-Duras. Cette récompense revient alternativement à un livre, une pièce de théâtre ou une oeuvre cinématographique et, à partir de 2009, éventuellement à l’ensemble d’une oeuvre ou d’une carrière.

Interview filmée de Catherine Sellers à propos de Berceuse, de Samuel Beckett
Catherine Sellers dans LES ARCHIVES DU SPECTACLE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *