Compte rendu du C.A. de Rue du Conservatoire 11 septembre 2021


Compte rendu du C.A. de Rue du Conservatoire du 11 septembre 2021

 

Étaient présents : Philippe Crubézy, Marceau Deschamps-Ségura, Fabienne Gozlan, Sylvie Laporte (via Zoom), Marc Spilmann, Catherine Vuillez (via Zoom)

Étaient excusés : Franck Cabot David, Anne Canovas, François Kergourlay, Richard Le Gall

Était absent : Rodolphe Fichéra

 

  1. Point sur la présence de Rdc au Forum des associations.

Sylvie nous assure que tout s’est bien passé. Le stand était beau et a eu droit à 2 visites de Mme La Maire du IXème. Cela dit, il n’y a pas eu une affluence énorme. Malgré quelques échanges intéressants avec le public, la majorité des gens qui s’arrêtaient au stand pensaient que nous présentions le Conservatoire du 9e donc que nous proposions un cours de théâtre. Peut-être faudrait-il spécifier plus clairement qui nous sommes et pourquoi ?

Sylvie propose que Rdc mette en place des ateliers et notamment pour enfants. Il lui est répondu que « Créer malgré tout », c’est ça. De plus, si un adhérent veut ouvrir un atelier sous l’égide de l’association, pourquoi pas ? cf J.N. Dahan. Mais se poserait la question de la rémunération pour ne pas être en porte-à-faux avec d’autres associations, précise Fabienne.

Philippe souhaite vivement se renseigner auprès de la Mairie pour savoir si lors du Forum des associations, nous pouvons vendre des productions (livres, disques, ou des objets comme nos tee-shirts ou autres…)

Durant le Forum, des rapports ont été resserrés avec la mairie du IXème et la Rue Blanche dont le stand nous faisait face. Marceau précise à propos de la Rue blanche que leur association se restructure autour d’une nouvelle équipe et qu’il faudrait en profiter pour les rencontrer bientôt.

Sylvie a également pris contact avec “l’International Visual Théâtre” qui étaient nos voisins.

En conclusion, il faudrait repenser comment on habille le stand et cibler mieux ce qu’on veut y faire apparaître. Spectacles, livres, labels… et, pour échapper à un stress inutile s’y prendre plus tôt (avant les vacances ?) pour organiser la chose au moins dans les grandes lignes.

 

  1. Point sur les activités.

 

* Partenariat Artcéna

La 2ème session d’enregistrement des textes proposés par Artcena vient d’être faite. Il y avait 4 textes. Les prochains enregistrements auront lieu les 22 & 23 septembre. La prochaine session aura lieu fin novembre /début décembre.

Marceau soulève son attachement particulier à solliciter pour les lectures d’Artcena de nombreuses voix notamment pour les personnages ethnicisés apparaissant dans les textes contemporains. Notre listing est à étoffer.

Il rappelle également qu’il s’agit d’être clair par rapport aux acteurs sollicités. Il rappelle qu’on n’engage pas des acteurs mais que c’est une activité proposée au sein d’une association.

Une question est soulevée ; doit-on proposer à des non-membres d’y participer. Certains l’ont fait et ont adhéré dans la foulée.

Sylvie pose la question de la visibilité de l’association par rapport à la renommée des textes. Elle regrette un manque de reconnaissance. Marceau lui répond que Rdc n’est pas maître de ça et n’est pas en droit de réclamer quelque chose. Philippe ajoute que c’est à Rdc de communiquer là-dessus et en profiter pour étoffer l’équipe de lecture.

Marc demande de récapituler quels sont ceux qui ont déjà enregistré. Ce serait le travail d’Anne Canovas qui tient une base de données des lecteurs.

 

* Partenariat Les déchargeurs

… Lectures du samedi :

Margot Abascal cherche des lectrices fraîchement sorties du CNSAD pour la 1ère lecture du samedi. Il s’agit de lectures de textes contemporains le 2ème samedi de chaque mois. Le 1eraura lieu le 9 octobre à 15 h.

Jean Noël Dahan est l’interlocuteur auprès des Déchargeurs.

Il est décidé de demander à Margot Abascal  de créer la page pour le site.

… Lectures du mercredi :

En charge Léa Tissier et Catherine Vuillez. Lectures sous forme de feuilleton d’un roman d’aventures (Arsène Lupin pour commencer) destinées au jeune public. Les lectures durent 1h et la participation du public est de 5€ reversés à l’association (sous forme de dons ? (À préciser) Catherine attend que Léa se mette en lien avec elle car les dates approchent.

Les lecteurs sont centralisés par Anne Canovas.

 

* Une autre action lecture est en préparation avec le Théâtre Monfort en relation avec Artcéna. Prévu pour les 6 décembre et 3 février. A préciser.

 

* Les capsules vidéos de La Reine Blanche semblent au point mort. Relancer la Reine Blanche

 

*L’intégrale Molière

Quelques personnes se sont proposées pour organiser des ateliers mais pour l’instant le projet est encore à peaufiner. Une réunion est à caler.

Où ? Quand ? Comment ?

 

*Flaubert

Le 11 décembre, Marceau fera une lecture, seul à Rouen. Mais pour le reste tout est encore à construire et il n’y a pas trop de presse. Nous nous réjouissons que l’événement soit annoncé dans le fascicule de la Ville de Rouen.

 

*L’embrayeuse

Léa Tissier est en dialogue avec Les déchargeurs. Héloïse Manessier joue à L’opprimé. Bingo !

La compagnie de Marceau fait à Héloïse sa production déléguée. Il aimerait qu’il y ait une trace en ligne pour que d’autre compagnies soient au courant.

 

*Proposition de Richard Le Gall

Richard a transmis au C.A. un projet de collaboration avec d’autres associations d’anciens élèves de grandes écoles avec, à terme, la proposition de mettre en relation des professionnels du spectacle (de Rdc) et le monde de l’entreprise pour y mener différentes activités rémunérées en lien avec leurs qualifications. Le C.A. s’est déclaré bien sûr intéressé mais va, par le biais de Marceau, demander à Richard de bien préciser les tenants et aboutissants du projet.

 

* Départ de Vincent Detraz .

De nouveau, Catherine demande des nouvelles de son départ et de la cagnotte mise en place pour l’occasion.

 

  1. Les retrouvailles.

 

Se revoir enfin, en vrai.

Avant tout, demander au CNSAD si une date est libérable au Conservatoire.

Les déchargeurs pourraient être un lieu de rassemblement mais ce devrait être dans l’après-midi.

Sylvie souhaiterait beaucoup une Assemblée générale extraordinaire dans le théâtre avec buffet sur le plateau, un lundi soir. Avec photo de groupe pour renouveler l’existante.

Pour Marceau, ce serait au plus tôt en Mars. Mais il n’est pas très optimiste sur la faisabilité d’une telle fête. Sylvie propose novembre.

Marceau suggère de pérenniser un évènement systématique de rentrée. Encore une fois, il faut trouver le lieu si hors CNSAD. Peut-être louer une salle dans un lieu partenaire type « Hall de la chanson ».

Idéalement un lundi début novembre.

Il faudrait lancer un appel aux adhérents pour voir s’ils connaissent un lieu.

 

4.Matériel.

 

Sylvie fait la belle proposition d’acheter pour l’association du matériel (audio + vidéo) en vue d’offrir aux adhérents la possibilité de futures captations de tous types.

Elle a proposé un premier devis que le C.A. va étudier.

 

Le C.A. se termine au bout de 3 heures. À la prochaine.

 

Compte rendu : Philippe Crubézy

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *