Compte-rendu du CA du 5 juillet 2019

Compte-rendu du conseil d’administration du 5 juillet 2019

 

Le conseil d’administration de Rue du conservatoire s’est réuni le 5 juillet 2019 à 10h chez Philippe Crubézy.

 

 

Etaient présents :

Franck Cabot David

Anne Canovas

Philippe Crubézy

Marceau Deschamps-Ségura

Cécile Feuillet

Fabienne Gozlan

François Kergourlay

Sylvie Laporte

Marc Spilmann

Catherine Vuillez

 

Jade Labeste était excusée.

 

Il a été procédé à l’élection du nouveau bureau :

 

Marceau Deschamps-Ségura : Président

Anne Canovas : Vice-présidente

Marc Spilmann : Trésorier

Fabienne Gozlan : Trésorière adjointe

Philippe Crubézy et François Kergourlay : Secrétaires

 

Après que les membres du bureau se soient présentés, chacun s’est  exprimé sur le rôle qu’il souhaitait jouer au sein de l’association.

Suivent ensuite plusieurs propositions et remarques sur son fonctionnement :

Marceau propose de ranger la boîte mail info@rueduconservatoire par domaines. Il évoque ensuite les liens entre les générations en expliquant que le bureau des élèves du Conservatoire n’a pas pu être intégré à l’association. Au sujet du transvasement des données du site actuel vers le nouveau, il propose que l’on se fasse aider par des adhérents qui ne sont pas au CA, si ce dernier était débordé.

Anne canovas évoque une entraide de connexions pour les contacts partagés.

Les partages Facebook, Twitter, Linkedin, Pinterest et Instagram sont considérés très importants sur le nouveau site.

Sylvie propose d’agir sur Twitter, ce qu’elle a déjà amorcé, à la manière d’une « attachée de presse ». Elle souhaite continuer à fabriquer des teaser. Elle évoque le projet Baby sitting dans le cadre de la solidarité et l’entraide avec un onglet à créer sur le site : La bande des baby sitter de RDC. Une formation à l’informatique en direction des adhérents non connectés est également proposée. Enfin, il est question de « veiller au grain » quant à l’avenir du 2bis et de nommer Didier Rykner, membre d’honneur.

Philippe évoque son action avec Catherine Eckerlé au pôle solidarité depuis plusieurs années.

Anne parle du vivier extraordinaire d’acteurs que l’association héberge. Il faudrait créer une réelle entraide active et touver un lieu où montrer des projets. (Théâtres du neuvième arrondissement et centres culturels d’arrondissements).

Franck, qui dirige une école depuis trois ans, dont tous les professeurs sont issus du CNSAD et une agence artistique, indique que « sauver » le 2bis, a été sa motivation principale pour intégrer le CA. Il parle d’acteurs artisans, de master class et de deux centres dans le quatorzième arrondissement.

Il est noté que la salle de la rue de Châteaudun, que nous utilisons souvent, a placé ses créneaux le lundi et vendredi matin.

Cécile évoque le Conseil des études, L’affut (13 écoles en France, 3 en Belgique et en Suisse) et le CNESERAC, instance de discussion au sein du ministère où le théâtre est peu représenté parmi les représentants du spectacle vivant.

Il est rappelé que le CNSAD est membre de PSL Alumni mais garde une certaine indépendance depuis le 3 juillet 2019.

Il est évoqué la mise en place en cours d’un Bureau des élèves actif avec réunions hebdomadaires.

Fabienne souhaite que l’on soit visible en se rapprochant d’autres groupes comme La rue blanche, l’AFAA, les arts déco.

Elle propose d’appeler les adhérents pour faire venir du monde à nos AG.

Elle propose plusieurs idées comme des réunions annuelles pendant deux/trois jours, des ateliers, des prises de parole, master class, conférences et projections sous forme de séminaires, par exemple, à Avignon.

Enfin, il est évoqué la chorale, le réseau de théâtre à domicile, les cybercafés ou des cafés de réunion.

Les secrétaires

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *