CULTURE EN DANGER MOBILISATION LE 13 JUIN


Les professionnel·les du spectacle vivant lancent un mobilisation nationale le 13 juin prochain pour protester contre les coupes budgétaires du budget de la culture.

Depuis plusieurs années déjà, nous tirons la sonnette d’alarme. Les financements publics ne suivent plus. Dans ce contexte inquiétant pour nos professions, le gouvernement a fait le choix incompréhensible de couper en 2024 près de 10% du budget alloué au soutien à la création artistique par le ministère de la Culture (moins 96 millions d’euros !), alors même que les collectivités territoriales sont mises en difficultés pour maintenir leurs financements.

Si l’année 2024 révèle déjà de nombreuses difficultés sur le territoire, avec moins d’activité ou des politiques salariales revues à la baisse, l’année 2025 s’annonce catastrophique. Le ministère de la Culture ne cache pas que des milliers de spectacles ne verront pas le jour et qu’un effondrement des coproductions est à prévoir. Dans ce contexte, une équipe artistique sur deux, risque de disparaître. Ce sera moins de créations, donc moins de levers de rideaux, donc moins d’embauches de salarié·es permanent.e.s et d’intermittent·es, et le risque d’un effondrement d’un écosystème.

C’est un plan de licenciement qui ne dit pas son nom qui est mis en œuvre.

Nous refusons que l’austérité budgétaire et la paupérisation de nos professions guident les politiques culturelles publiques conduites par l’Etat ou par certaines collectivités territoriales.
Nous demandons l’ouverture d’un vaste débat avec les instances publiques sur l’urgence de prendre des mesures concrètes, dont le refinancement, pour préserver le service public du spectacle vivant.
Nous demandons une réponse politique de la part de la ministre, Rachida Dati, alors qu’une crise d’ampleur s’annonce,
Nous demandons au gouvernement de ne pas briser l’édifice culturel et social construit pour le bien de toutes et tous.
Nous demandons la prise en compte de l’accord du 27 octobre 2023 sur les salarié·es intermittent·es du spectacle conclu unanimement par les organisations salariales et d’employeurs de notre champ professionnel.

Nous devons nous faire entendre !
Nous, organisations syndicales de salariés (Cgt Spectacle, Cfdt Snapac, Sud Culture) et d‘employeurs (Les Forces Musicales, PROFEDIM, Syndicat des Cirques et Compagnies de Création – SCC, SNSP Syndicat National des Scènes Publiques, Synavi – national, Syndeac) représentatives du spectacle vivant public, appelons la profession à se mobiliser.

D’autres choix sont possibles, faisons en sorte que le spectacle demeure vivant !

RDV le 13 juin partout en France ! Rejoignez les AG qui s’organisent sur tout le territoire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *