Disparition de Jacques Fornier


Disparition de Jacques Fornier

 

Jacques Fornier s’est éteint à Besançon le 14 novembre 2020. Acteur, metteur en scène et pédagogue, pionnier de la décentralisation théâtrale.

Il avait accompagné la mutation vers la vie professionnelle de la compagnie amateur le Théâtre de la Roulotte qui avait créé les premiers textes de Jean-Luc Lagarce.

Sa confiance, son exigence, sa générosité a contribué grandement à la longévité de cette aventure théâtrale, les valeurs éthiques qu’il nous a transmises nous ont aussi encouragés à la création de cette maison d’édition.

Il m’a encouragé lors de ma première mise en scène.

Nous n’oublions pas ce que nous lui devons.

François Berreur

 

Extraits du Journal de Jean-Luc Lagarce

DÉCEMBRE 1979 : Lettre de Beckett pour la première. Succès poli du spectacle Beckett. Fornier me parle professionnalisme.

JANVIER 1981 : Fornier‚ le soir du réveillon‚ me dit un bien fou des Serviteurs.

JUILLET 1985 : Une fois de plus‚ Jacques Fornier sauva La Roulotte de la faillite. Père spirituel.

Depuis sept ou huit ans‚ chaque fois que quelque chose ne va pas‚ c’est vers Papa Fornier que je me tourne‚ et à chaque fois‚ il m’aide. C’est tout. C’est bien (et c’est une sacrée chance).

DÉCEMBRE 1985 : « Vivre sa vie. »

De plus en plus de responsabilités au Centre de Rencontres. Seconder Fornier. En fait‚ malgré ses côtés vieux baba retour des Indes‚ il est fort probable que le côté « protestant inébranlable » permette d’affirmer des choses. Bonne équipe avec Pascale.

AVRIL 1987 : Proposition de travail de Fornier au Centre de Rencontres. J’en reparlerai.

JANVIER 1989 : Fornier demande à mes stagiaires un journal de bord de leur travail. Suis tenté – et j’y songe longuement pendant le retour en train‚ hier – de faire la même chose. Petites notes sur un épisode précis de ma vie. Exercice intensif. Bon entraînement pour Les Adieux que je promène partout sans réussir à l’ouvrir à nouveau.

À l’invitation du Centre et de Fornier‚ je devais rencontrer pendant trois heures des profs pour leur parler de « ma vie‚ mon œuvre »‚ histoire de mon parcours‚ et comment j’ai écrit et mis en scène le peu que j’ai fait.

AVRIL 1991 : Premières représentations de Histoire d’amour.  Fornier‚ notamment‚ étaient d’un enthousiasme délirant.

MARS 1993 : Triomphe‚ pas d’autre mot‚ du Malade sur toute la ligne. Un débat très étrange‚ émouvant – trop ? – au Centre de Rencontres avec Jacques Fornier.

 

Jacques Fornier a joué un rôle majeur dans le développement du théâtre en Bourgogne-Franche-Comté. Passeur infatigable et témoin vigilant, il est resté membre du conseil d’administration du Théâtre Dijon Bourgogne jusqu’à ses derniers jours. Sa présence lumineuse a éclairé pendant plus de soixante ans la vie théâtrale de notre région. Depuis 2002, la seconde salle du TDB, rue d’Ahuy, porte son nom.

Lire la lettre du Théâtre de Bourgogne
 

Le théâtre de Bourgogne luit doit d’être né, Jorge Lavelli et la compagnie Vincent-Jourdheuil d’avoir signé chez lui les spectacles qui les ont fait reconnaître. Des centaines d’acteurs lui sont gré de l’avoir fréquenté. Mort d’un homme bon.

Lire l’article de Jean-Pierre Thibaudat

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *