Editions Théâtrales


Théâtrales Jeunesse en mai 2023

Servir, la littérature ?

À quoi pourrait servir la littérature, sinon à nous montrer le monde ? Et, d’ailleurs, l’art doit-il « servir » à quelque chose ? Et la littérature théâtrale pour la jeunesse ? Pour nous, cette dernière participe à faire grandir, à élever ses lecteurs et ses lectrices. Pas une croissance physique, mais métaphysique et métaphorique. Pas un élevage, comme on élèverait un cheptel d’enfants et d’ados en batterie, mais une élévation de l’âme et de l’esprit.

C’est à ce mouvement vers le haut que nous invitent auteur et autrices du mois de mai dans la collection « Théâtrales Jeunesse » :

Stéphane Jaubertie, auréolé du Grand Prix de littérature dramatique jeunesse 2022 pour Lucienne Eden ou l’Île perdue, revient avec trois contes théâtraux enchâssés dans une seule pièce : ses protagonistes sortiront grandis des épreuves qu’ils et elles auront traversé.

Suzanne Lebeau, qu’on ne présente plus tant son théâtre résonne sur les cinq continents, propose un abécédaire tendre et loufoque : grâce à Lucie et Lulu, il s’agira de s’élever sur la pointe des pieds.

Enfin, Anna Nozière, nouvelle entrante au catalogue, compose une fable gravement joyeuse sur les morts et la vie qui continue : Mustafa et Paméla s’élèveront aussi et feront grandir les adultes.

Alors, aux enfants d’aujourd’hui et d’hier : bonnes lectures et belles découvertes.

Prenez soin de vous et du collectif,

L’équipe des éditions Théâtrales

Cet édito est dédié aux mémoires de notre consœur et écrivaine Brigitte Smadja et de notre confrère et homme de théâtre et de radio Lucien Attoun, avec nos remerciements pour leur infatigable travail en faveur des écritures dramatiques contemporaines.

Partagez
Tweetez
Instagram
 

Amour et Merveilles, de Stéphane Jaubertie

Dans un royaume, la fille du roi a perdu Amour, son chat, et marche vers le bord du monde. Un jeune homme doit protéger sa mère et sa sœur de leur ogre de père qui veut tout dévorer. Un petit garçon solitaire, toujours sur sa tablette, découvre une sirène grande comme une fève dans son poisson pané.

Les personnages de ces trois histoires habilement entremêlées se trouvent tous confrontés à la question de la mort. Ils apprennent à affronter leurs plus grandes peurs pour grandir, avoir le courage de choisir sa vie et découvrir de nouvelles merveilles.

Stéphane Jaubertie invente avec bonheur des contes originaux, cruels, initiatiques et magiques, pour nous montrer qu’une fois les épreuves de la fin de l’enfance franchies, un autre monde plein de promesses nous attend… à condition d’avoir l’audace de s’y engager.

Collection « Théâtrales Jeunesse » – 108 p. – 8 euros – en librairie le 18 mai 2023. Cet ouvrage a été publié avec le concours du Centre national du livre.

Pour lire un extrait, c’est ici.

Pour connaître l’ensemble de son œuvre et lire sa biographie complète, c’est ici.

Deux autres pièces de l’auteur sont en cours de création pour la saison prochaine :

Laughton (éditions Théâtrales, 2018), mise en scène Émilie Le Roux (compagnie Les Veilleurs) : création le 7 novembre 2023 au Théâtre des Bergeries à Noisy-le-Sec, puis en tournée.

Lucienne Eden ou l’Île perdue (éditions Théâtrales, 2021, rééd. 2023), Grand Prix de littérature dramatique jeunesse 2022, sera créée par Violette Campo (compagnie Les Pieds dans l’Eau) en janvier 2024.

 

Sur la pointe des pieds, de Suzanne Lebeau

Lucie, illustratrice, doit créer un abécédaire pour enfants dont on lui a passé commande. À chaque lettre, son dessin ! Elle est aidée dans cette tâche ardue par Lulu, la fillette qu’elle a été.

Cheminant ensemble dans l’alphabet, elles puisent leur inspiration dans l’enfance de Lucie. La fraîcheur de Lulu permet à Lucie de regarder le monde avec poésie et fantaisie.

Sur la pointe de pieds est une plongée vive, sonore et ludique au cœur de la langue. Un texte qui permet aux plus jeunes de découvrir les curiosités de notre alphabet et d’aborder avec imagination et insouciance la représentation des mots et des sons.

Collection « Théâtrales Jeunesse » – 66 p. – 8 euros – en librairie le 18 mai 2023.

Pour lire un extrait, c’est ici

© Lara Rosenoff

Pour connaître l’ensemble de son œuvre et lire sa biographie complète, c’est ici

Gretel et Hansel (éditions Théâtrales, 2014) sera joué à Ruffec – La Canopée le 31 mai à 10 heures dans une mise en scène de Marie-Pierre Bésanger.

Le bruit des os qui craquent (éditions Théâtrales, 2008) est à retrouver à la Comédie Bastille du 6 au 11 juin (Paris) dans une mise en scène de Camille Persil.

 

Oiseau, d’Anna Nozière

Mustafa perd son papa. Dans sa classe, Paméla a elle aussi perdu quelqu’un : son chien.

Forts de ce point commun, ils deviennent inséparables. Quand ils rencontrent la petite Françou, une gamine de CP qui sait comment on va de l’autre côté, l’espoir de revoir père et chien les gagne. Le mouvement de communication avec les défunts est lancé, qui va entraîner toute l’école et affoler les adultes !

Plutôt que d’enterrer nos disparus dans l’oubli, Anna Nozière les met à l’honneur dans un texte joyeux, plein d’humour et de poésie.

Collection « Théâtrales Jeunesse » – 54 p. – 10 euros – en librairie le 18 mai 2023. Cet ouvrage a été publié avec le concours du Centre national du livre, et est lauréat du prix PlatO 2021.

Pour lire un extrait, c’est ici.

© Isol Buffy

Pour connaître l’ensemble de son œuvre et lire sa biographie complète, c’est ici.

Oiseau est à découvrir du 11 au 14 octobre 2023 au ThéâtredelaCité – Centre dramatique national Toulouse Occitanie, puis au cours de la saison 2023-2024 dans plusieurs villes de France (Bordeaux, Quimper, Périgueux, Le Mans, entre autres), dans une mise en scène de l’autrice (compagnie La POLKa).

Cet email a été envoyé à info@rueduconservatoire.fr, cliquez ici pour vous désabonner.

47, avenue Pasteur 93100 Montreuil FR

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *