Elisabeth CATROUX (promo 1977)


La comédienne Elisabeth Catroux, ancienne élève du Conservatoire, membre fondateur de notre association, est décédée, d’une crise cardiaque, le 22 juin 2013, à l’âge de 59 ans.

Réagir à cet article

 

 lire les réactions


Nous avons l’immense tristesse de vous annoncer la disparition subite de notre amie Elisabeth Catroux dans la nuit du 21 au 22 juin. Si Elisabeth était une amie très chère, une compagne depuis nos merveilleuses années dans l’Ecole, elle était aussi une des fondatrices et administratrices de Rue du Conservatoire, toute dévouée à notre utopie magnifique, réélue à chaque élection depuis la création de l’association et toujours enthousiaste et pleine d’idées à concrétiser dans la joie.

Ton rire est gravé dans toutes nos mémoires et ton départ est d’une très grande violence pour nous tous.
Nous 
présentons nos sincères condoléances à Hélène Duc, ta maman, à Laurence, ta soeur,
et nous embrassons de tout notre coeur
 Lionel, Philippe et Eric, tes hommes.
Au revoir “Lisa”. Merci pour tout ce que tu nous as donné.

Une cérémonie a eu lieu jeudi 27 juin 2013 à 10h30 au Crématorium du Père Lachaise,
A 17h les amis d’Elisabeth ont été invités à partager un verre “en sa mémoire” au Café Crème à Paris dans le 19ème.

Yveline Hamon, présidente,
et le Conseil d’administration de Rue du Conservatoire


Réactions

J’étais choqué d’apprendre que Elisabeth est décédée, je n’arrive pas à croire, elle était si mignonne et adorable, je rigolais bien avec elle; on dit toujours c’est la vie mais disparaître si jeune ce n’est pas possible. Je prierai pour elle que son âme se repose en paix. Je rentre en France le 1er septembre.
René Mouttapa

Chagrin immense.
Bérangère Bonvoisin (promo 1976)

Je découvre avec stupeur ta disparition ! Tu as quitté la scène avant la fin du spectacle laissant derrière toi tristesse, douleur et larmes… Que ton bel esprit trouve la lumière que tu aimais tant. Repose en paix ! Mes sincères condoléances à toute ta famille!
Amélia Rus

J’ai appris la disparition de notre amie ELISABETH et je suis attristé comme vous et je partage votre chagrin, que Dieu lui comble de ses mérites, et que sa famille artistique continue à penser à elle. Bon courage mes amis et mes camardes
Je vous embrasse,
Youssef Hamid (promo 1981)

Chers amis, nous sommes choqués et profondément attristés par la disparition brutale d’Élisabeth. Transmettez à ses proches je vous prie, l’émotion, et les pensées de ses camarades et amis.
Jacqueline Holtz (promo 1967)

Chère Elisabeth, comme nous tous tu répétais… Mais c’est en jouant qu’éclatait ton génie de l’improvisation qui bien souvent laissait tes partenaires désemparés… Cette fois nous ne pourrons répliquer… Nous restons sur le carreau, bouche bée, devant tant de malice ….!
Réginald Huguenin

Vrai choc.
Une nana tres importante pour l’éthique du souvenir de l’école et qui avait une place d’une grande justesse pour nos pensées de loin, au sujet de la “Rue du Conservatoire”.
Merde merde merde
Ma derniere discussion avec elle est inoubliable, m’est restée fort (y a deux ans je crois).
A bientot

Dominique Frot (promo 1984)

Je ne serai pas là jeudi étant toujours incapable de me couper en deux, ce que je regrette totalement.
Je m’associe à vos pleurs et vous embrasse avec désarroi et très grande peine.

Caroline Proust (promo 1992)

Très très triste de cette nouvelle. Et de tout coeur avec sa maman avec qui j’ai eu le bonheur de jouer.
Je suis immobilisée à la suite d’une opération donc je ne serai que par la pensée avec vous le 27 Juin.
Mes amitiés à tous.

Béatrice Belthoise (promo 1967)

Je viens d’apprendre le décès d’Elisabeth et n’arrive pas à y croire… Pouvez-vous me dire ce qui s’est passé? elle jouait le 25 mai dernier au Théâtre de la Tempête, pleine de feu et de vie! Quel choc.. Je vous embrasse tous et toutes, et suis de tout coeur avec vous.. 
Sylvie Thiénot (promo 1980)

Je suis à l’étranger et bouleversée par cette nouvelle. Je vous embrasse tous. 
Denise Chalem (promo 1977)

Désormais il y aura pour moi avant Elisabeth et après Elisabeth. Sa disparition est un vrai crève-coeur. Pensées éternelles à l’amie. 
Françoise Viallon-Murphy (promo 1981)

Alors Élisabeth, tu as décidé de rejoindre Molière ? Tu va nous manquer !
Jaromir Knittl (promo 1972)

Chers vous toutes et tous, c’est avec une immense peine et révolte contre cet injuste départ de notre Elisabeth que je partage vos sentiments! Je pense fort à sa famille, ses proches, ses enfants et je ne trouve que le souvenir de son sourire, son talent et sens du partage pour vous exprimer ce que je ressens depuis que j’ai appris son long voyage au pays des anges! Elisabeth, camarade de notre traversée du Conservatoire durant nos trois années d’apprentissage de l’art dramatique, je te salue fort en espérant que “là-bas”,  les dieux de ce grand théâtre te protégeront et te murmureront à chaque instant que nous ne t’oublierons jamais et garderons de toi cette grande beauté de la femme et l’Artiste bienveillante et combattive que tu as toujours été.
Un bouquet de larmes pour toi et tous ceux que tu aimes.

Charles Gonzalès (promo 1977)

Quelle affreuse nouvelle…
Suis moi aussi sous le choc.
Je n’ai plus l adresse d’Hélène Duc, si vous pouviez me la donner que je puisse lui écrire,
Je vous serre sur mon cœur gros.

Olivier Lejeune (promo 1975)

Je suis sous le choc ! Je ne sais pas quoi dire.
Je ne serai pas à Paris le 27 juin mais je serai de tout coeur avec tous les camarades qui l’accompagneront.
Et merci à l’association Rue du Conservatoire qui m’a permis de renouer quelques liens (trop brefs !) avec Elisabeth.
Amitiés.

Julie Kapour (promo 1976)

Je ne connaissais pas personnellement Elisabeth Catroux. Je connaissais la comédienne. Je pense à sa famille et à vous, ses amis, et suis infiniment choquée et triste. Toutes mes sincères condoléances. Bien tristement avec vous.
Marcelline Collard (promo 1975)

Sur Facebook

Je ne peux et ne veux y croire… Je ne connaissais Elisabeth qu’à travers l’association, et la retrouver était toujours un enchantement, et source de rigolades… Je me sens l’âme bien en peine, et mes pensées accompagnent ses proches dans leur douleur… Good bye Elisabeth, tu restes dans nos mémoires…
Zazie Delem (promo 1984)

Toutes mes condoléances à vous tous, mes amis.
Souad Amidou

Lisa était non seulement une très belle actrice mais aussi une personne hors du commun, sa bonté, sa générosité.
Oh Lisa ! Je ne t’ai jamais assez dit combien je t’admirais, combien je t’aimais.

François Clavier (promo 1977)

Mais qu’est-ce-que c??!!! Mais c pas possible!
Nathalie Lacroix (promo 1995)

J’entre en scène dans 5 minutes et découvre cette douloureuse nouvelle. Terrassé. C’est pour toi que jouerai ce soir ma belle Elisabeth.
Xavier Legrand (promo 2005)

Sans voix. Pensées émues.
Nicolas Bonvoisin (promo 1989)

Triste nouvelle ….
Marie-josé Hubert (promo 1978)

Je ne sais pas vous dire les mots de mon chagrin. Je l’aimais tant. Je ne peux croire qu’elle n’est plus parmi nous.
Caroline Marcadé

Tristesse!
Hélène Duret

Je suis totalement bouleversé par la brutale disparition d’Elisabeth, c’était une amie très chère, elle avait le prénom d’une Reine, et un talent incomparable.
Je l’aimais et l’admirais énormément
Toutes mes condoléances à sa famille et ses proches

Franck Cabot-David (promo 1976)

Gardons son sourire. Essayons de garder l’immense privilège de l’avoir connue plutôt que l’affreux destin de la perdre.
Christophe Dumas (promo 2009)

Très très très triste nouvelle… L’Amie Elisabeth Catroux était sortie de mon dernier spectacle fin Avril enthousiaste et radieuse!!!… Mince alors… Nous nous étions promis de nous revoir très vite…!!… Comme toujours avec la Grande Faucheuse… on ne comprend guère ses choix absurdes!!! Merde…C’est révoltant d’attaquer des personnes aussi pleine de vie!!!… On en ferait bien une pétition si on ne connaissait son absolu inutilité… quoique …???
Jean-Luc Paliès (promo 1979)

“Mort de la comédienne Élisabeth Catroux” par Armelle Héliot sur lefigaro.fr (24/6/2013)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *