ENTENDRE LE THÉÂTRE


La bibliothèque Nationale de France propose un voyage sonore dans le Théâtre du XXième réalisé en partenariat avec le CNRS. J’ai la joie d’avoir fait partie de cette aventure et de ce travail.

Acte III

Un théâtre accentué

Ce parcours analyse la relation de la scène française aux accents non académiques : populaires, régionaux ou étrangers, dans un contexte marqué par la centralisation hexagonale, la décolonisation et la mondialisation. Il permet de relire d’une façon plus fine une histoire où la dimension esthétique s’articule en permanence avec la dimension socio-politique, observée à plusieurs échelles.

Entendre le théâtre

Scène 2

Voix d’Afrique et d’Outre-Mer, d’ici et d’ailleurs : une histoire de rôles et d’imaginaires

par Sylvie Chalaye

(…) “Et bien, chantez maintenant ! Si le doublage est un moyen pour les acteurs et actrices d’exister par leur voix, faute d’avoir la reconnaissance attendue au théâtre, de nombreuses comédiennes de théâtre afrodescendantes, confrontées à la difficulté de trouver des rôles, ont conquis une notoriété en confiant leur voix à la musique, de Darling Légitimus, Lydia Ewandé ou Jenny Alpha dans les années 60-70, à Sylvie Laporte, Ludmilla Dabo ou Jina Djemba aujourd’hui.”

Sylvie Laporte dans la Tragédie du Roi Christophe mise en scène par Jacques Nichet

 

Le lien : http://classes.bnf.fr/echo/voix-afrique-roles-imaginaires/index.php

____________________________________________________________

Découvrez notre nouvelle série de podcasts “Entendre le théâtre”, réalisée en partenariat avec le CNRS.

Nous vous invitons  à un voyage sonore dans le théâtre français au XXe siècle.

Des interprétations mythiques de Gérard Philipe aux voix spéciales d’Ubu, en passant par l’incontournable “Soulier de Satin” de Claudel et la “poésie en action” d’Antonin Artaud : sept épisodes retracent l’évolution des sons et des voix du théâtre, en donnant à entendre de nombreuses archives commentées par des chercheurs issus de différents horizons.

Pour retrouver la série “Entendre le théâtre”, rendez-vous ici c.bnf.fr/GG2 ou connectez-vous à la chaîne BnF sur les principales plateformes de podcasts !

Explorez aussi le site “Entendre le théâtre”, dont les nombreuses ressources accompagnent la sortie de ces podcasts : http://classes.bnf.fr/echo/

Le théâtre, dont on oublie souvent qu’il est un lieu d’écoute, a connu au cours de la seconde moitié du XXe siècle des mutations majeures qui ont affecté la façon dont les voix s’y font entendre. Dans les années 1950 et 1960, sous l’influence de la radio, du cinéma ou encore du cabaret, les scènes françaises ont exploré de nouvelles façons, plus accessibles, de dire les textes dramatiques, alors que renaissaient les recherches sur la parole, le langage poétique traditionnel étant perçu comme épuisé par la génération de l’après-guerre.

Le site « Entendre le théâtre » s’attache à raconter cette histoire sous l’angle de la voix. Invitant à un voyage à travers de nombreuses archives, il est organisé en quatre parcours couvrant aussi bien les aspects techniques, et d’abord acoustiques, de la représentation, que les dimensions esthétiques et socio-politiques de la voix en scène, en particulier ses accents, ou les modes d’existence purement auditifs du théâtre qui se développent à cette période via la radio et le disque.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *