Francis GIROD


Francis Girod est mort soudainement, dans la nuit du samedi 18 au dimanche 19 novembre 2006, à l’âge de 62 ans, à Bordeaux, alors qu’il tournait “Notable donc coupable”, un téléfilm pour France 2.

Francis Girod avait débuté sa carrière, au début des années soixante, comme assistant réalisateur d’Alex Joffé, Jean-Pierre Mocky, Roger Vadim et Pierre Grimblat. Il fut par la suite journaliste au Nouvel Observateur et à l’O.R.T.F, de 1964 à 1966.

Producteur associé, des films de Jacques Rouffio notamment, il passe à la réalisation avec un premier film, Le Trio infernal en 1974 avec Michel Piccoli et Romy Schneider, film qui fit sensation par sa liberté de ton inhabituelle dans le cinéma français. Ce non-conformisme cinématographique sera d’ailleurs une des constantes de l’oeuvre de Francis Girod.
Outre ses longs métrages, il réalise aussi de nombreux films publicitaires et des documentaires consacrés aux grands cinéastes contemporains.

Parallèlement à la réalisation de films, son pragmatisme et son engagement dans le monde du cinéma le poussent à occuper de nombreuses fonctions. Après avoir été membre, à deux reprises, de la commission d’avances sur recettes, il mène une action importante au sein de la Société des réalisateurs de films de mai 1988 à octobre 1989. Il est nommé, de 1991 à 1994, membre du conseil d’administration de la cinémathèque française. Son expérience de directeur d’acteurs (et d’acteur lui même) lui servira aussi pendant les dix années qu’il consacre à l’enseignement dans le cadre d’une classe caméra au Conservatoire national supérieur d’art dramatique. En présidant cette dernière année la Commission cinéma de la Société des auteurs et compositeurs d’art dramatique, il poursuivait son engagement pour la défense des droits d’auteur et de la création.

Parmi son importante filmographie, on citera “La Banquière” avec Romy Schneider en 1980, “Le bon plaisir” avec Catherine Deneuve et Jean-Louis Trintignant en 1984, “Passage à l’acte” en 1995, “Terminale” en 1997, “Mauvais genres” en 2001. Deux de ses films étaient à l’affiche cette année: “Un ami parfait”, avec Antoine de Caunes et Carole Bouquet, et “Oncle de Russie”, avec Claude Brasseur et Marie-Josée Nat. Il travaillait actuellement sur le tournage d’un film sur l’affaire Allègre pour France 2.  (TV5.org)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *