Frédérique RUCHAUD


La comédienne et metteuse en scène Frédérique Ruchaud est décédée à Paris samedi dernier, 1er mars 2014, dans sa 89e année. Cette grande dame du théâtre a été de toutes les aventures du XXe siècle et plus…

Frédérique Ruchaud a fait ses débuts au théâtre avec Jean‑Marie Serreau. Elle participe ensuite aux spectacles de Jean Gillibert (Horace, Athalie). Puis elle intègre la compagnie de Jean‑Louis Barrault où elle reste un an. Elle travaille successivement avec Laurent Terzieff (Albee, Claudel), Antoine Bourseiller, Romain Weingarten, Roger Planchon, Gregory Chamara (Strinberg).

Elle part en tournée en Afrique, en Amérique, avec Maurice Jacquemont (le Bourgeois gentilhomme). Elle joue au Lucernaire (Supplément au voyage de Cook, Giraudoux), au Théâtre de la Huchette (la Cantatrice chauve, m. en sc. Nicolas Bataille), à l’Alliance française (Demain, une fenêtre sur rue de Jean‑Claude Grumberg, m. en sc. Marcel Cuvelier)…

Elle a réalisé plusieurs mises en scène dont celles de l’Éveil du printemps, la Culotte (de Wedekind et Sternheim, Théâtre de Poche-Montparnasse), Opéra Zoulf (textes courts de R. Gueugniaud, J.‑C. Grumberg, R. Weingarten, Théâtre de l’Épée-de‑Bois). Elle a monté à La Resserre la Tournesol de Rosine Gueugniaud ainsi que les Armes secrètes de J. Cortázar (Théâtre de la Huchette). Elle a assuré la comise en scène avec Josette Boulva de Ma chère Rose de Josette Boulva et Marie Gatard (Théâtre de Poche-Montparnasse)…

Au café-théâtre, elle a participé aux spectacles montés par Nicolas Bataille à L’Épée de bois et au Sélénite ; à ceux d’Andreas Voutsinas (On n’en parle pas de Tennessee Williams) ; à la Cour des miracles (Elle, Elle et Elle de Marcel Cuvelier, Confetti en tranches de Josiane Levêque, m. en sc. Gilbert Beugniot).

Au théâtre, elle travaille principalement avec Jean‑Christian Grinwald (Vinci avait raison de R. Topor…), Jean Gillibert (Finnegan’s Wake…), Philippe Adrien (Molière), Georges Werler (Jacques et son maître, de M. Kundera, Théâtre des Mathurins), Pierre Debauche (Mariage blanc, palais des Glaces), Jean‑Claude Amyl (la Mouette, T.B.B.), Jean Rougerie (Chant pour une planète, Comédie de Paris), Jean‑Luc Jeener (Phèdre), François Rancillac (le Pays lointain de Jean‑Luc Lagarce), Jean‑Claude Penchenat (la Soirée carnaval de Goldoni), Olivier Py (la Servante notamment)…

À la télévision, elle a été dirigée en particulier par René Lucot, Guy Lessertisseur, Serge Moati (Mont Oriol), Jacques Krier, Pierre Jaillaud, J. Tréfouël, D. Mossman, B. Queysanne, Pierre Boutron…

Au cinéma, elle a tourné sous la direction, entre autres, de R. Enrico, J. Losey, Y. Boisset, A. Téchiné (Hôtel des Amériques), Olivier Py (les Yeux fermés)…

Elle était l’épouse de Bernard Fresson puis de Gilbert Beugniot.

Ses obsèques ont eu lieu au crématorium du Père-Lachaise vendredi dernier 7 mars.

Frédérique Ruchaud dans LES ARCHIVES DU SPECTACLE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *