Georges STAQUET


L’acteur français Georges Staquet, Jules Lehingue de son vrai nom, remarquable dans les films de Jean-Luc Godard, est décédé dans la nuit du 3 janvier 2011, à Paris, à l’âge de 78 ans

Réagir à cet article

 

Originaire du Nord, il remplissait les wagons de charbon à l’âge de 14 ans et jouait la comédie pour une troupe d’amateurs de son village. A Paris, il rencontre grâce au cinéaste Pierre Prévert, Georges Brassens et Marcel Mouloudji, mais, s’il aime chanter, c’est vers le cinéma et le théâtre qu’il s’investit.

Le chemin professionnel de Georges Staquet démarre par des figurations pour le cinéma ou dans des pièces aux accents politiques comme Les Parachutistes, sur la guerre d’Algérie. Jean-Luc Godard lui offre plusieurs rôles, notamment dans Week-end, dans lequel il joue pas moins de trois personnages, rappelle LeMonde.fr. Avec ce réalisateur, il a également tourné dans Pierrot le fou, Bande à part et Je vous salue Marie.

Sa carrière cinématographique est également composée de rôles dans Salut l’artiste d’Yves Robert, La Zizanie de Claude Zidi, Le Maître d’école de Claude Berri et IP5 de Jean-Jacques Beneix. Sa dernière apparition sur grand écran date de 2002, dans Quelqu’un de bien de Patrick Timsit. Il a aussi tourné dans le court métrage Mort à l’écran avec Lambert Wilson en 2005.

S’il est profondément attaché au septième art et au théâtre, il ne manque pas de se forger un beau parcours à la télévision. L’aventure lui allait si bien et on l’a retrouvé pour le petit écran dans Le Chevalier de Maison-Rouge, Belphégor et Les Rois Maudits, tous réalisés par Claude Barma, mais également dans la série policière Les Cinq Dernières Minutes.

“Le comédien Georges Staquet est mort”, article de Martine Rousseau sur lemonde.fr (4/1/11)
“Mort du comédien Georges Staquet”, article sur lefigaro.fr (5/1/11

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *