Jacques JOUANNEAU


L’acteur de théâtre et célèbre pour ses seconds rôles au cinéma, est décédé le 19 juillet à Nîmes à l’âge de 84 ans. (Vidéo)

Réagir à cet article


Jacques Jouanneau, la fin d’une époque

Par Next.fr
sur next.liberation.fr (27 juillet 2011)

Il faisait partie de ces acteurs qui donnaient du relief aux plans secondaires, qui existaient davantage par leur visage, leur gouaille que par leur nom, qui ont donné quelques titres de noblesse aux seconds rôles de cinéma. Jacques Jouanneau, 84 ans, s’est éteint à son domicile de Nîmes, le 19 juillet. Cet acteur a joué avec les grands réalisateurs : François Truffaut (Domicile conjugual), Jean Renoir (French Cancan et Le caporal épinglé), René Clair (Les Grandes Manoeuvres), Henri Verneuil (Paris Palace Hôtel), dans l’ombre des Jean Gabin et des Gérard Philipe. Il a taté du cinéma populaire (Les Bidasses au pensionnat). Mais peu importe le film, on le reconnaissait immédiatement à chacune de ses apparitions, captait l’attention pendant quelques minutes et faisait rire par sa seule présence.

Il avait commencé sa carrière au théâtre, dans la pièce Un métier en or, avant de jouer Bougrelas dans Ubu roi d’Alfred Jarry, au théâtre de l’Alhambra à Paris, en 1948. Au début des années 50, il s’impose sur grand écran, mais sans jamais quitter les planches. Tout au long de sa vie, il se partagera entre théâtre de boulevard et cinéma, cumulant plus de trente pièces et cinquante long-métrages.

Il avait également utilisé sa voix pour plusieurs long-métrages d’animation, comme Astérix, Astérix et Cléopatre et Tintin et le temple du soleil.

Jean-Claude BRIALY, Jacques JOUANNEAU, André FALCON et Paul Le PERSON interprètent le sketch “Les gaietés de l’escadron” (1978)

 

Sa fiche sur lesarchivesduspectacle.net
Sa filmographie sur IMDb.fr
Son profil sur wikipedia.org

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *