Jafar Panahi a été libéré sous caution ce mardi 25 mai 2010


La justice iranienne a ordonné la libération sous caution du cinéaste iranien Jafar Panahi, en détention depuis le 1er mars. (Vidéo)

Par Reuters, publié le 18/05/2010 sur lexpresse.fr
Panahi, lauréat de nombreux prix internationaux, a été arrêté début mars avec sa femme et sa fille.

Ces dernières ont par la suite été relâchées et il a été incarcéré à la prison Evin de Téhéran.

“J’ai été emmené dimanche matin pour un interrogatoire et j’ai été accusé d’avoir filmé la cellule, ce qui est un pur mensonge”, a déclaré mardi Panahi par téléphone à sa famille, selon le site Jaras.

“Je n’ai ni mangé ni bu depuis dimanche matin et je continuerai jusqu’à ce que l’on accède à (mes) revendications”, a-t-il ajouté.

Panahi a demandé à avoir accès à son avocat, à recevoir des visites de sa famille et à être libéré sans condition jusqu’à la tenue d’une audience, a dit à Jaras son épouse Tahereh Saeedi.

Le cinéaste a soutenu le dirigeant de l’opposition Mirhossein Moussavi lors de l’élection présidentielle controversée de l’an dernier.

L’opposition réformiste a affirmé que le vote avait été entaché de fraudes afin d’assurer la réélection du président Mahmoud Ahmadinejad mais les autorités ont soutenu que les grandes manifestations de l’opposition qui ont suivi le scrutin étaient orchestrées par l’étranger afin de saper le pouvoir en place.

Des milliers de partisans de l’opposition ont été arrêtés après l’élection. La plupart d’entre eux ont été relâchés depuis mais plus de 80 personnes ont été condamnées à des peines allant jusqu’à quinze ans de prison et deux personnes jugées après le scrutin ont été exécutées.

La détention de Panahi l’a empêché de participer au 63e Festival de Cannes.

Bureau de Téhéran, Nicole Dupont pour le service français

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *