Jean DAUTREMAY


L’ancien sociétaire de la Comédie-Française est décédé à l’âge de 71 ans ce lundi 13 octobre 2014 à Paris, des suites d’un cancer.

Avant son entrée à la Comédie-Française, Jean Dautremay avait joué avec Jean-Pierre Vincent et Jean Jourdheuil, fondateurs du Théâtre de l’Espérance. Il a fait partie de la troupe du Théâtre National de Strasbourg lorsque Vincent en prend la direction (1975).

Il a joué notamment le chef de la police dans Le Balcon de Jean Genet mis en scène par Lluis Pasquel, Argan dans Le Malade imaginaire de Molière, mis en scène par Jean-Marie Villégier, Rosmer dans Rosmersholm d’Ibsen, mis en scène par Jacques Lassalle, Motchalkine dans L’Éléphant d’or de Koplov, mis en scène par Bernard Sobel.

En 1984, il met en scène Est-il bon, est-il méchant ? de Diderot à la Comédie-Française. De Diderot, il a également mis en scène Dorval et moi au Petit Odéon. En 1986, il monte Mots à mots de Michel Leiris au Festival d’Avignon.

A la Comédie-Française, il interprète sous la direction de Jacques Lassalle Un mari d’Italo Svevo, joue Lermontov (Le Bal Masqué), Sophocle (Antigone), Ibsen (Le Canard sauvage).

Il a interprété Monsieur Landauer dans Place des héros de Thomas Bernhard, dans la mise en scène de Arthur Nauzyciel, le Baron de Gondremarck dans La Vie parisienne d’Offenbach, mise en scène de Daniel Mesguich, Ivan Ivanovitch Triletzki dans Platonov de Tchekhov mise en scène de Jacques Lassalle … Il met en scène pour la Comédie-Française L’Échange de Paul Claudel en 1995.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *