Jean-Pierre LAURENT


Nous apprenons ce 11 janvier 2013 la disparition de Jean-Pierre Laurent, comédien et compagnon de longue date de La Comédie de Saint-Etienne.

Réagir à cet article

 

Sa 1ère rencontre avec le public stéphanois date de 1979 avec Cache ta joie de Jean-Patrick Manchette dans une mise en scène de Daniel Benoin. Il repart pour d’autres aventures avant de s’installer définitivement à Saint-Etienne en 1990 pour intégrer l’équipe permanente de La Comédie de Saint-Etienne jusqu’à fin 2009. Jean-Pierre a toujours travaillé avec les compagnies régionales, nous avons pu aussi le voir dans de nombreux rôles au cinéma et à la télévision.

Nous ne pouvons pas citer tous les personnages qu’il a interprétés au théâtre, certains sont inoubliables : rocker loubard dans Cache ta joie, gardien écorché vif dans Mickey la Torche de Natacha de Poncharra, mise en scène Gilles Granouillet, maîtresse femme paysanne dans La Gonfle de Roger Martin du Gard, mise en scène de Jean-Claude Berutti, bouleversant paysan dans Le bout de la route de Jean Giono, mise en scène François Rancillac.

Toute l’équipe de La Comédie lui dit “à pluche “… 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *