Jean-Pierre ROMOND


Par Françoise Viallon-Murphy
Je n’ai pas revu Jean-Pierre Romond depuis si longtemps. Après ma sortie du  conservatoire, j’ai continué à suivre ses cours – histoire d’adoucir la séparation nécessaire – et puis me tourner vers d’autres training d’actrice à la recherche de ce centre, de ce moi-même au plus profond mais j’ai toujours eu  ce travail avec Jean-Pierre en référence et je me disais  souvent: Qu’est-ce qu’en penserait Jean-Pierre ? Et la respiration et le corps dans tout ça ?Ce dont je me souviens le plus c’était le fameux Ne fait rien… lorsque tu rentres en scène ! Là, tu fais quelque chose !
NE RIEN FAIRE ?!!! se rongeait  et s’offusquait l’actrice très débutante que j’étais…  Combien de fois cette phrase m’est-elle revenue? Ne rien faire.. oui Jean-Pierre laisser faire, laisser arriver ce qu’on ne contrôle pas, laisser le passage à l’air et toujours revenir à cette seule vérité et être là tout simplement au bon endroit disais-tu, celui d’où l’on inspire et d’où l’on expire. L’air : notre première autonomie, nos premiers pas d’être humain jusqu’au dernier souffle. Ca valait le coup de consacrer ta vie à ça. Merci de nous l’avoir transmis.


Françoise Viallon-Murphy

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *