La fameuse directrice


Chère Colette,
Il arrive que de belles rencontres marquent nos vies. Ce que tu as fait pour notre métier, me pousse à paraphraser le grand Fleury de la Comédie Française qui, en 1770, ayant fait la connaissance de la femme charmante qu’était La Montansier, se félicita de sa bonne fortune et de l’excellent accueil que lui fit la fameuse directrice.
C’est en ressuscitant à ta manière le Théâtre des Élèves de Thalie, sachant y trouver des talents précoces, que tu auras su obtenir les suffrages du public. 
Nous sommes nombreux à nous associer à sa reconnaissance, ma belle amie.
Manuel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *