LA RÉVOLTE LA RÉVOLTE AVIGNON 2019 13H55 LA SCIERIE tarif RDC 10 euros


DU 5 AU 26 JUILLET, RELÂCHES LES 15 ET 23, GÉNÉRALE LE 4 JUILLET, DURÉE 1H10
Mise en scène Salomé Broussky, Jeu: Sarah-Jane Sauvegrain et Timothée Lepeltier

La Révolte – Avignon 2019 – 13H55 – La Scierie


Du 5 au 26 juillet à 13h55 (relâches les 15 et 23 juillet)
Générale le 4 juillet
Durée: 1H10

La Révolte est une pièce unique. Un caillou tombé du ciel. Une pièce extraordinaire et la découverte du talent de deux jeunes comédiens :

Timothée Lepeltier est frêle et très vraisemblable dans la traduction du personnage . 

Sarah-Jane Sauvegrain donne son sens à la représentation. Elle possède et l’autorité et la sensibilité. Elle est grande. Libre. »  Par Armelle Héliot .                                                  Le Figaro22/03/2019 ) 

… 

Cette pièce est un régal pour les acteurs ! Sarah-Jane Sauvegrain  joue finement le contraste entre les deux Elisabeth, celle lucide, déterminée dès le début de la pièce qui, dans une langue admirablement tenue, dit son fait à son banquier de mari, et celle du bout de la nuit, défaite, ayant retrouvé brièvement une beauté non corsetée par la « bonne tenue » de la femme « bien mise  …Timotée Lepeltier  est parfait dans le jeune banquier cravaté bien né qui reçoit comme une lubie les propos de sa femme avant que, resté seul, KO debout, il comprenne quel château de cartes a été sa vie. Alors tout s’écroule, et donc il s’écroule, mais, son épouse revenue, il saura ramasser les cartes, les rebattre et garder la main. La Révolte est un conte cruel… Par Jean-Pierre ThibaudatBlog : Balagan, le Blog de Jean-Pierre ThibaudatMediapart ( 31/03/2019 )

Élisabeth, femme du banquier Félix, tient les comptes depuis plus de quatre ans. Un soir, celle qui a triplé dans l’ombre la fortune de son mari lui crie sa révolte, pour la première et la dernière fois. Elle quitte son mari, le laissant stupéfait d’être abandonné. Elle part vivre enfin selon ses principes. Pourtant, quatre heures plus tard, elle revient, anéantie par l’impossibilité de suivre l’idéal auquel elle croyait.

Texte Villiers de l’Isle-Adam
Mise en scène Salomé Broussky
Scénographie et lumières Dominique Borrini
Jeu Sarah-Jane Sauvegrain & Timothée Lepeltier
Production RB|D Productions en accord avec Cie La Grande Ourse

Le spectacle est labellisé par l’association Rue du Conservatoire, association des élèves et anciens élèves du Conservatoire national supérieur d’Art dramatique.

 Lieu:
La Scierie – Le Studio 
Salle de spectacle (~ 48 places)
15 Boulevard Saint-Lazare
84000   Avignon 
Plan d’Accès

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *