Le Méliès : ça continue et ça se durcit.


Manifestation le samedi 19 janvier 2013 à 14h devant le cinéma Georges Méliès à Montreuil.

Actuellement au MEliEs :

« Suspendez-les haut et court ! »

Depuis plus d’un an, l’équipe du Méliès est soumise à des pressions graves de la municipalité et de son administration. Déjà en 2012, une première enquête administrative avait poussé les agents à un préavis de grève. Le 3 décembre dernier, une seconde enquête, non aboutie à ce jour, a été lancée et trois agents du cinéma suspendus.

Compte tenu de la présomption d’innocence due à chacun, ces trois agents n’ont de cesse de demander leur réintégration. Dominique Voynet fait la sourde oreille ; pire : elle vient de recruter « un renfort de courte durée à destination du jeune public » et annonce l’arrivée imminente d’un comptable. Ces remplacements des agents suspendus trahissent clairement la volonté municipale de s’en séparer définitivement et d’évincer peu à peu chaque membre d’une équipe qui la dérange.

Lors du dernier conseil municipal, l’actuel élu à la culture et au budget a admis publiquement connaître, en tant que directeur des affaires culturelles en 2002, la procédure de redistribution des recettes non commerciales. Pourtant c’est cette procédure qui est aujourd’hui bruyamment reprochée à l’équipe du cinéma et qui a entraîné les suspensions. Les méthodes violentes utilisées par la municipalité et sa direction générale apparaissent d’autant plus injustes et complètement inacceptables !!

C’est malheureusement cette politique « managériale » que Madame Voynet a choisi de mettre en place sur l’ensemble des services municipaux depuis son arrivée aux affaires montreuilloises.

Afin d’exprimer notre colère et notre souffrance, un préavis de grève a été déposé, et la CGT a décidé d’organiser une manifestation le samedi 19 janvier 2013 à 14h devant le cinéma Georges Méliès.

Nous exigeons :

          la réintégration immédiate de nos collègues suspendus, sur leurs postes respectifs

          l’arrêt de la maltraitance du personnel

          le retrait de la plainte au pénal

          la titularisation de nos collègues stagiaires et l’assurance de la reconduction des agents contractuels

          l’arrêt de cette seconde enquête administrative

Nous invitons celles et ceux qui souffrent et subissent ces méthodes brutales, celles et ceux qui sont opposés à ces méthodes abusives, celles et ceux qui sont attachés à la culture et notamment au cinéma tel qu’il a toujours été, à nous rejoindre dans notre action.

Les pertes étant lourdes, une caisse de solidarité a été ouverte à la Bourse du Travail. 

MANIFESTATION LE SAMEDI 19 JANVIER 2013 À 14 H

DEVANT LE CINÉMA GEORGES MÉLIÈS

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *