Lecture de « Le pommier » de Anthony Mathieu


J’ai eu le plaisir d’enregistrer ce texte dans le cadre de la collaboration de Rue du Conservatoire avec ARTCENA. Pour l’écouter, c’est ici:

Théâtre
LECTURE

ARTCENA et Rue du Conservatoire présentent « Première écoute », un rendez-vous audio pour découvrir un texte lauréat de l’Aide nationale à la création de textes dramatiques. Découvrez le texte « Le pommier » de Anthony Mathieu, lu par Marc Spilmann de Rue du Conservatoire.

Tu te rends compte, c’est de ça qu’il était question, il fallait juste regarder les choses exactement à l’inverse. Non pas depuis un autre angle sinon depuis un parfait et splendide cent quatre-vingts degrés. Un jour plus aucun homme ne se souviendra qu’il a été un homme. J’ai la sensation que tout est connecté et même si les apparences montrent le contraire, même si tout ça parait un foutu bazar, les scarabées, les pommes, les chevaux, les panneaux, j’ai la sensation, vague, lointaine, que tout est connecté. Et si c’était comme un jeu ? Peut-être avons-nous déjà gagné ? Comment le savoir si nous ne connaissons pas le but du jeu ? Quel est le but du jeu, c’est ça la vraie question. Ou alors on joue en aveugle. C’est un jeu compliqué pour ça il ne fait aucun doute. Un jeu pour adultes, pour grands. Et moi je ne suis pas grand, il y a erreur sur la personne, je ne suis pas grand. Faites jouer un grand ! Nous, les petits, tout ça nous dépasse… Je n’ai jamais voulu être grand. Je ne devrais pas être là. Ou alors justement je suis là pour ça. Justement parce que je ne suis pas grand, parce que je suis petit, tout petit, ridicule, insignifiant.

  • Production  ARTCENA et Rue du Conservatoire
  • Auteur Anthony Mathieu
  • Interprétation  Marc Spilmann
  • Création sonore  Marc Sayous

Retrouvez tous les textes enregistrés dans le cadre de cette collaboration par des membres de l’association depuis 2021 sur ARTCENA Replay , et descendez jusqu’à la rubrique “Première écoute”.

 

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *